Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Une reconnaissance bien méritée !

Nous avons appris avec joie et fierté, que la « City Mayors Foundation » organisme reconnu mondialement, avait inscrit avec 31 Maires du Monde, celui de Grigny (Essonne), notre ami Philippe Rio, membre du Comité d’Honneur de notre association pour le « Word Mayor Word ». Ce Prix décerné tous les deux ans récompense les maires « exceptionnels » dans « leur gestion et leurs relations avec leurs administrés » ! Au nom de Cuba Coopération France, Victor Fernandez et moi-même lui avons adressé nos plus vives félicitations.

À Cuba, la résistance au développement de la pandémie et la volonté de la faire reculer restent une préoccupation quotidienne. Le Président Miguel Diaz Canel déclarait en ce début de semaine : « "nous sommes dans une situation plus complexe depuis plus de trois mois et la tendance est à la hausse et non à la baisse. " » « Il est indispensable d’organiser un mouvement qui touche toutes les maisons des secteurs où les niveaux d’infection sont les plus élevés. Le système de soins primaires joue un rôle fondamental, mais la réponse n’est pas seulement dans le cabinet du médecin et à la polyclinique… »

La relance de l’épidémie s’est produite après l’ouverture totale des aéroports en novembre dernier ainsi que l’élimination des centres d’isolements institutionnels. Et, malgré la réouverture des centres et la limitation des vols internationaux, les niveaux de contamination n’ont pu être en baisse. Pour le combat indispensable, les moyens humains ne manquent pas ! Par contre les équipements font souvent défaut. Les conséquences économiques de la pandémie, ajoutées au blocus et aux mesures draconiennes prises par Donald Trump, plus que jamais en vigueur, se font douloureusement sentir. Malgré cette situation particulièrement difficile, Cuba fait figure d’exception en matière de mise au point de vaccins. Avant la fin de l’année toute la population sera vaccinée, et le pays sera en mesure de venir en aide à de nombreux autres peuples dans le monde. En attendant, 162 personnels de santé cubains sont actuellement au Gabon, venant s’ajouter aux milliers qui interviennent déjà aux quatre coins du monde. Pour notre part, nous poursuivons notre double intervention pour mobiliser largement contre le blocus et pour mettre en œuvre des projets de coopération qui représentent un apport pour l’économie du pays et un soutien aux populations concernées.

Demain s’ouvre dans le pays le 8e congrès du Parti Communiste de Cuba. Il s’agit d’un évènement majeur dans la vie du pays. Il sera consacré aux questions fondamentales de la vie politique, économique et sociale du pays. Il se veut la garantie de la continuité du processus révolutionnaire, unique depuis les luttes pour l’indépendance jusqu’à nos jours, comme le souligne Miguel Diaz Canel.
Dans « les Brèves » de ce jour, Philippe Mano vous relate quelques aspects de cet important congrès réuni dans les circonstances très particulières avec l’aggravation des menaces et attaques du gouvernement des États-Unis et les effets meurtriers de la pandémie. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

Prenez bien soin de vous et de vos proches, l’épidémie fait encore malheureusement des ravages !

Roger Grévoul
Président Fondateur de Cuba Coopération France

LIRE LA SUITE :

Commenter cet article