Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Elisa Loncon Antileo

Elisa Loncón Antileo (indépendante), universitaire linguiste, élue sur l'un des 17 sièges réservés aux peuples originaires, a été élue Présidente de l'Assemblée constituante au deuxième tour en obtenant 96 voix sur les 155.

Son élection a été chaleureusement salué par les communistes chiliens, marquant un chemin d'espoir pour un nouveau Chili


Article et traduction Nicolas Maury

En élisant une représentante du peuple Mapuche à sa tête, l'assemblée constituante peut changer l'histoire du pays marqué par le colonialisme, la répression et le néolibéralisme destructeur.

"Cette Constituante va transformer le Chili" lance l'universitaire mapuche Elisa Loncón, en tenue traditionnelle, après être montée sur l'estrade et salué en mapudungun, la langue du peuple mapuche. Elle a réaffirmé le rêve de prendre soin de la Terre Mère (Pachamama), d'accéder aux droits sociaux et au droit à l'eau.


Une élection saluée par le Parti communiste (PCCh)

"J'ai littéralement pleuré, ma gorge était serrée. C'est une journée historique pour le Chili, l'Assemblée constituante a choisi comme Présidente Elisa Loncon, femme, représentante Mapuche, et cela ouvre l'ère des transformations :)" explique Natalia Cuevas, militante communiste et conseillère municipale à La Recoleta.

 

LIRE LA SUITE:

Elisa Loncon Antileo

Elisa Loncon Antileo élue présidente de la convention constituante avec 96 votes, le Chili écrit une nouvelle page de son histoire avec la convention constituante. Un grand merci aux jeunes, Allende vit pour toujours !

Elisa Loncon (58 ans), femme mapuche, mère, enseignante, défenseur des droits linguistiques des peuples autochtones, est née dans la communauté mapuche de Lefweluan, dans la commune de Traiguén, province de Malleco, Araucanie. Sa langue maternelle est le mapudungun, et elle parle également l'espagnol et l'anglais.

Pendant la dictature, elle a fréquenté l'école primaire et secondaire à Traiguén, est entrée à l'Universidad de la Frontera à Temuco et a obtenu le diplôme de professeur d'État avec une spécialisation en anglais. Elle a vécu dans le foyer universitaire tout en travaillant pour soutenir l'université pendant les vacances en tant que conseillère à domicile.

Elle est titulaire d'une maîtrise en linguistique de l'Universidad Autónoma Metropolitana de México et d'un doctorat en sciences humaines de l'université de Leiden, aux Pays-Bas, ainsi que d'un doctorat en littérature de la Pontificia Universidad Católica de Chile. En outre, elle a suivi des cours de troisième cycle à l'Institut d'études sociales de La Haye (Pays-Bas) et à l'Université de Regina (Canada).

Elle travaille actuellement en tant qu'universitaire au département d'éducation de l'université de Santiago du Chili, en tant que professeur externe à la Pontificia Universidad Católica de Chile et est la coordinatrice du réseau pour les droits éducatifs et linguistiques des peuples indigènes du Chili.

Elle a consacré sa vie professionnelle au sauvetage des langues indigènes, du système linguistique mapudungun, des méthodologies d'enseignement, ainsi qu'à la conception du programme d'études de la matière linguistique mapuche. Il a également publié des livres et des articles universitaires sur la philosophie et les langues indigènes, principalement le mapudungun.

Elle a participé à diverses organisations sociales mapuches depuis son enfance. À l'université, elle a été membre de groupes d'étudiants indigènes et du théâtre mapuche Admapu, elle a été un membre actif du Conseil de toutes les terres et s'est distinguée dans la création du drapeau mapuche et la récupération des terres indigènes.

L'engagement social d'Elisa Loncon Antileo a été hérité de sa famille et de sa communauté. Son arrière-grand-père, dont le nom de famille était Loncomil, a lutté contre l'occupation militaire du wallmapu et était un allié de José Santos Quilapan (1840-1878), reconnu comme le dernier lonko qui a résisté à l'occupation de l'Araucanie et a vaincu l'armée chilienne à Quechereguas (1868), entre autres multiples contributions à la défense du peuple et du territoire mapuche.

 

SOURCE : Christian Rodriguez sur Facebook

Commenter cet article