Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

 

Ce 26 juillet était le jour de la fête nationale de Cuba.

Toute la population le célébrait en référence au 26 juillet 1953, jour de l’attaque de la caserne de la Moncada par Fidel Castro et ses compagnons. Cette attaque avait lancé la rébellion contre la dictature de Batista, alors soutenue par les Etats-Unis, avant qu’elle n’aboutisse à la victoire de la Révolution de 1959 et la libération du peuple cubain.

Et ce 26 juillet 2021, un peu avant minuit, l’ambassade de Cuba en France a subi une attaque terroriste contre ses locaux à Paris, dans le 15ème arrondissement.

Des individus ont lancé 3 cocktails Molotov contre le bâtiment, déclenchant un début d’incendie rapidement maîtrisé par le personnel présent, avant l’intervention de la police et des pompiers de Paris. Des dégâts matériels ont été constatés. Et heureusement il n’y a pas eu de blessés.

Cuba Coopération France a aussitôt apporté par un communiqué son soutien à l’Ambassadeur Elio Rodriguez et au personnel de l’ambassade. Vous retrouverez ce communiqué sur notre site.

D’autres associations et personnalités ont également manifesté leur réprobation et leur soutien, dont André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme.

Cette attaque en plein Paris contre la représentation diplomatique cubaine est la conséquence directe de la guerre sans fin que mènent les États-Unis contre Cuba, pour essayer de faire tomber le gouvernement que le peuple cubain s’est choisi.

Les puissants moyens médiatiques et réseaux sociaux que les États-Unis contrôlent au niveau mondial ont développé une vaste campagne pour déstabiliser les institutions cubaines, en s’appuyant sur les pénuries que connait l’île, pénuries qu’ils ont eux-mêmes créées avec le renforcement du blocus.

C’est bien eux qui empêchent Cuba de s’approvisionner en biens essentiels pour sa population et en médicaments pour lutter contre la pandémie du coronavirus.

Nous ne pouvons que regretter que les médias français, dans leur grande majorité, soient le relais de cette campagne et des mensonges qui l’accompagnent, ou bien gardent un silence assourdissant sur la réalité cubaine.

Avez-vous entendu parler de cette attaque contre une représentation diplomatique sur le territoire français ?

On peut imaginer que si une telle attaque avait eu lieu contre une autre ambassade, celle des États-Unis par exemple, cela aurait fait la Une des médias, et l’ambassadeur aurait été invité dans les journaux… Comme c’est Cuba, silence…

Sauf qu’après les évènements du 11 juillet, suite aux manifestations téléguidées depuis Washington, on nous parle de centaines d’arrestations et de disparus. Cette affirmation fausse, lancée elle aussi depuis Washington, et relayée complaisamment, a été démentie par les cubains.

Lors d’une conférence de presse le 24 juillet, le Président de la cour suprême, a rappelé qu’à Cuba les tribunaux sont indépendants et ne doivent obéir qu’à la constitution et aux lois, et il a détaillé qu’à ce jour, 19 affaires, concernant 59 personnes, avaient été traitées par les tribunaux.

Ces personnes ayant droit à la défense, avec un avocat si elles le souhaitent, et possibilité de faire appel.

Le Président a aussi souligné que les personnes jugées, détenues ou non, l’étaient pour des faits de délinquance, et non pour avoir manifesté, ce qui est un droit constitutionnel, et qu’à Cuba les opinions diverses, même de sens politique différent, ne constituent pas des délits.

Nous aimerions bien que tous les mensonges déversés sur la réalité cubaine ne soient plus la norme et qu’enfin un nouveau regard plus juste soit porté sur celle-ci.

Je vous laisse découvrir, comme chaque semaine, les nombreux articles de notre nouveau site qui parle de cette réalité et je vous en souhaite une bonne lecture.

N’hésitez pas à consulter le site en cliquant ici : https://cubacoop.org/

Michel Humbert ,

Vice-Président de Cuba Coopération France

 

 

Commenter cet article