Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Comme cela était prévu, des variants du SARS-CoV2 apparaissent régulièrement et doivent être surveillés. Le dernier en date, le variant Delta est plus contagieux mais heureusement n’entraîne que très peu de cas graves chez les personnes vaccinées.

Face à cette situation, le gouvernement attise de nouveau la peur et plutôt que de développer une stratégie globale, notamment en ce qui concerne la vaccination, cible les soignants en menaçant de leur imposer une obligation de vaccination. Certes, le taux de vaccination des soignants reste en deçà de ce qu’il faudrait, notamment dans les EHPAD, mais la solution est-elle de stigmatiser et de culpabiliser les soignants ?

Si nous voulons être efficaces, c’est l’ensemble de la population qu’il faut cibler. Or le problème de la faiblesse de la couverture vaccinale ne concerne pas que les soignants. Il existe notamment de très fortes disparités géographiques qui motiveraient un traitement prioritaire.

Ainsi la population du 93 accuse un retard de près de 15 % par rapport au 92 pour la 1ère dose et de 10 % pour la 2e dose, y compris chez les personnes âgées. Alors oui, il faut accélérer la vaccination, mais pour toute la population. La deuxième question est de choisir entre incitation et obligation. Au regard de la situation sociale explosive chez les personnels de santé, il est certain que l’incitation est préférable.

Il est nécessaire par ailleurs, de faciliter les circuits pour rendre la vaccination beaucoup plus facile qu’aujourd’hui, notamment en mettant à disposition les doses dans les services pour que les soignants se vaccinent entre eux. C’est ce que nous avons fait ces dernières années pour la grippe saisonnière avec un certain succès.

Par ailleurs, si obligation il y a pour les soignants, il doit y en avoir une aussi pour le gouvernement en termes de moyens. Car au-delà de la vaccination, les conditions de travail en sous-effectifs notamment dans les EHPAD augmentent les risques de non-respect des gestes barrières, autre mesure dont l’efficacité est prouvée. Alors que le gouvernement oblige à un encadrement d’un soignant pour un résident en EHPAD comme nous le demandons depuis des années !

Docteur Christophe Prudhomme

Praticien hospitalier –SAMU 93

Sur Facebook :

Commenter cet article

C
Le vaccin vous dis-je !Pas d’autre solution !
Comme aux premiers jours de l’infection l’an dernier La propa gouvernementale nous assène, si vous êtes testé positif ne faite rien, resté chez vous. Attendez… que ça s’aggrave et priez pour avoir de la chance. Seule solution le vaccin, le vaccin vous dis-je, le vaccin...
Que le docteur Prudhomme en substance relaie cette infamie est navrant (euphémisme), en général j’apprécie ses points de vue, là il me met en colère. Un médecin est fait pour soigner autant que faire se peut et non de dire au patient d’attendre d’hypothétiques ( en l’espèce c’est une certitude) moyens. Pourquoi le gouvernement ne s’est pas appuyé l’an dernier sur les médecins de ville ? Big pharma risquait d’y perdre, fallait attendre le vaccin, et maintenant il faut vendre du vaccin, y compris dès 12 ans !!! Alors que preuve est faîte du risque encouru pour les jeune y compris bien plus vieux, pour aucun bénéfice. C’est criminel !

Le Conseil Scientifique Indépendant depuis avril permet de comprendre, chaque semaines en s’appuyant sur les données officielles, la stratégie mortelle pour les patients, du pouvoir dans l’intérêt des firmes pharmaceutiques.

VIDEO- Depuis le 8 avril chaque jeudi soir les réunions publiques transmises en direct de Reinfocovid.fr chez https://crowdbunker.com/v/SOAngttF font œuvre pédagogique, démontrent.

Ainsi lors de la 12e ( indiquée ci-dessus) le docteur le docteur Eric Ménat a présenté le Traitement Ambulatoire Précoce (TAP) à mettre en œuvre. Les médias mainstream ont mis leur grain sel critique négatif bien sûr, on se demande bien pourquoi.

Est-ce une info inconnue par Christophe Prudhomme j’en doute fort camarade. Sauf erreur mais je ne l’ai pas vu dans tes publications d’info sur ce collectif de médecins agissant sur le terrain, mathématicien, philosophe, statisticien etc. Est-ce par déconsidération de reinfocavid ? Indiquer son existence ne présentant aucun risque juridique.
Répondre