Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

« Tenter le coup avec Fabien ROUSSEL ? » Mais avec quels objectifs politiques pour le PCF ? Par Jean Lévy

Certes, la volonté de Fabien Roussel de revitaliser le PCF est manifeste. Ses attitudes de leader ouvrier, ses prises de paroles aux accents prolétariens plaident en sa faveur. Son dynamisme revendiqué en faveur d'une remobilisation des communistes tranche avec le plan-plan de l'équipe précédente. 

Je partage ces sentiments et je m'en réjouis. 

Remettre le Parti communiste en ordre de marche suppose des objectifs à atteindre, des priorités sur lesquelles le Parti doit publiquement s'engager. Certes, Fabien Roussel rappelle avec vigueur les revendications essentielles qu'attend le monde du travail concernant les salaires, les retraites,  la réduction des horaires de boulot. Et faire payer les nantis par une redistribution des impôts. 

 Qui ne se réjouirait fort de replacer ces objectifs au coeur même de la campagne de la prochaine présidentielle ?

Mais voyons les choses en face : peu nombreux sont ceux qui croient qu'une élection peut renverser la table ? Les Français se sentent pris dans la nasse et  que pour en sortir un vote, fût-il présidentiel, ne suffira pas;

Pris dans les filets d'une propagande de tous les instants, diffusée par l'ensemble des médias tenus par quelques financiers, et par un pouvoir à la dévotion de ceux-ci, l'avenir paraît bouché au plus grand nombre de nos concitoyens. Leur horizon quotidien se borne aux risques qu'un virus leur fait courir.  Et, l'expérience de ces dernières décennies leur a ôté les dernières illusions dans la politique et l'ensemble des partis qui sont, pour eux, diverses boutiques qui vendent la même marchandise. 

Et deux Français sur trois s'abstiennent de choisir un commerçant plutôt qu'un autre.

Et ce n'est pas parce que le PCF offre aujourd'hui des produits de meilleure qualité que le chaland va s'y presser.

Les Français se sentent pris dans la nasse, avons-nous dit.

Mais de quelle nasse s'agit-il ?

Confusément, les citoyens perçoivent que, pour l'essentiel, les affaires importantes se traitent ailleurs, hors de leur portée. Et ils ont raison : la France, à travers les traités que ses dirigeants, de droite comme du PS, ont signés, s'est trouvée livrée au pouvoir étranger de la finance européenne mondialisée, l'Union européenne.  Et que celle-ci fixe en dernier ressort la politique des vingt-sept états engagés.

L'Union Européenne est donc la prison de ses peuples. Ceux-ci peuvent rêver d'autres horizons. C'est hors de question tant qu'ils resteront prisonniers.

La seule issue, c'est de s'en évader.

Prêcher une "autre Europe", c'est au mieux voir sa cellule repeinte en rose, ou faire des rêves de croisière sur la lune.

Mais ces vérités-là, jusqu'ici, le PCF les a cachées aux Français.

Fabien Roussel aura-t-il le courage de dire la vérité ?

C'est à ce prix-là que le PCF ressuscitera.

Jean Lévy

sur son blog:

Commenter cet article