Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Réaction à l’allocution  du 12 juillet 2021 du président de la République .

Tour de vis macroniste dans la perspective d’une nouvelle candidature présidentielle.

Par un jeu de bonimenteur, Macron ne rend pas la vaccination obligatoire comme promis l’an passé.

Mais avec un  bémol  d’une importance  capitale dans un pays dit démocratique  dont les deux assemblées n’ont pas été concertées, confortant sans aucun doute l’abstention aux prochaines élections.   Les non vaccinés de plus de 12 ans  au 21 juillet  2021(*) ne pourront plus aller et venir et seront vus comme des parias avec la mise en place obligatoire  d’un pass sanitaire Pour bénéficier de ce précieux sésame, il y a donc 3 cas de figure: être totalement vacciné depuis au moins deux semaines,  présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures, ou alors avoir un certificat de rétablissement du Covid-19, datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois.

Cette décision abrupte et autoritaire   prive des millions de personnes de vacances, de loisirs de culture, voire tout simplement de faire ses courses. 

Quant aux héros applaudis au balcon en 2020, que les directions obligeaient d'aller bosser même covid+, sans masques, sans protections, se fabriquant des sur-blouses en sacs poubelles, payant parfois de leur vie leur engagement professionnel auprès des malades, ils seraient responsables de la 4ème vague, qualifiés d’irresponsable, d’égoïstes et de manque de professionnalisme auprès des personnes les plus fragiles. 

Pour les 1,4 million de non vaccinés, Soignants et accompagnants (AD), médicosocial, transports et secours à la personne dont pompiers, secrétaires médicales, manipulateurs radio…, ce sera mise à pied jusqu'au licenciement, contravention de 5ème classe. Pour Macron, mieux vaut contraindre que convaincre et diviser les français pour pouvoir arriver à ses fins !

Après les médailles du 14 juillet 2020, en 2021, les soignants non vaccinés seront déchus au 15 septembre, alors que nombre d’entre eux pensaient à se reconvertir, avec les départs que la mise au banc des accusés va occasionner, après les fermetures de lits et de services, même pendant la pandémie Macron et Véran vont vite reformer le service public hospitalier.   

Par contre, pas besoin de pass sanitaire pour aller bosser à l'usine. Il n’est pas question d’enrayer l’embellie de la reprise de l’économie. Pas d’obligation vaccinale non plus pour les policiers et gendarmes.

Et en passant, il remet une couche :

- Sur l'assurance-chômage dont la réforme sera mise en œuvre dès le 1er octobre malgré le rapport du Conseil d’Etat.

- Sur les retraites envers et contre toutes les organisations syndicales en passant par le Medef qui juge qu’il faudrait attendre après l’élection présidentielle. Sûr que pour le Medef une grève en pleine reprise économique serai malvenue.

Pour Macron cette   contre-réforme retraite est une nécessité, pour ne pas augmenter les impôts, pour rembourser la dette covid, il faut donc nécessairement travailler plus !

Sa dernière provocation lors de son allocution : « il faut gagner plus en allant travailler plutôt que de rester chez soi » ; ceci ne semblait pas être en direction des actionnaires ou autres rentiers qui se goinfrent sur le dos des travailleurs en profitant de la pandémie. Il va même jusqu’à pousser l’indécence de dire que les smicards ont gagné jusqu’à 170 euros de pouvoir d’achat par mois avec les mesures gouvernementales, d’exonérations de cotisations, de taxe d’habitation….

Et cerise sur le gâteau il réinstaure l'état d'urgence.

Pour nombre de soignants, de travailleurs, de chômeurs, de précaires, de jeunes, la couleuvre est un peu grosse à avaler !!

Après ces allocutions sur « le plus jamais ça » et « les jours heureux », voici   la conditionnalité à vivre avec un pass sanitaire, mesure liberticide, et la volonté affichée de sabrer nos conquis sociaux.

Il nous faut réagir à la hauteur des enjeux et organiser la lutte rapidement.

Châteauroux le 13 juillet 2021

UD CGT de l’INDRE

(*) reporté au 30 août par la suite

Source : Facebook

   
 
     

 

 

Commenter cet article