Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Ce moment de l’été où nous profitons des vacances devrait nous permettre aussi d’avoir le loisir de voyages, de rencontres et d’échanges qui nous enrichissent.

La recrudescence de la pandémie de la Covid-19 perturbe gravement ces possibilités.

Les Caraïbes sont durement affectées par cette nouvelle vague de la pandémie.

Nos départements d’outre-mer, la Guadeloupe et la Martinique, doivent faire face à une évolution dramatique de la situation.

Cuba, qui avait pu maitriser l’impact de cette pandémie, grâce à son système de santé et de prévention, connait un nombre croissant de personnes affectées et aussi de pertes de vies humaines.

Lors d’une réunion par visioconférence, ce lundi 9 août, avec les provinces du pays, le Président Miguel Diaz-Canel a indiqué que « nous sommes à la limite des capacités de nos infrastructures, de médicaments, et d’oxygène ».

Il a aussi souligné qu’il faut renforcer parmi la population la compréhension de la nécessité de garder les gestes barrières, le port du masque, la distanciation. Un confinement rigoureux est toujours en vigueur dans les grandes villes de l’île.

La solution est aussi une vaccination massive de la population. Elle est en cours avec les vaccins développés par Cuba, dont le vaccin Abdala qui a été certifié selon les normes internationales.

Les personnels de santé ont reçu au moins une dose de vaccin, et la vaccination massive de la population de la capitale, La Havane, commence à avoir des effets, avec une diminution du nombre d’infectés, de cas graves et de décès.

Dans ce contexte, les déclarations récentes du président des Etats-Unis qualifiant l’Etat cubain de défaillant, ne peuvent que soulever le dégout et la réprobation. Il a même ajouté qu’il serait prêt à donner des quantités de vaccins à l’île, si une organisation internationale était chargée de les administrer.

Comme si, Cuba, qui possède le taux de médecins par habitant le plus élevé du monde, et un système de santé reconnu par les instances internationales comme un des meilleurs, n’avait pas les moyens de le faire.

Comme si Cuba l’avait attendu pour développer ses propres vaccins, ce qui est unique dans la région.

Comme si Cuba l’avait attendu pour envoyer des brigades médicales dans le monde pour aider des pays dans la lutte contre le coronavirus. Et sans imposer de conditions.

Une large représentation de scientifiques cubains a rejeté ce discours et rédigé une lettre ouverte qui sera envoyée à la Maison Blanche.

Ils y rappellent que Cuba est aujourd’hui le pays en tête de l’indice de vaccination dans le monde.

C’est une nouvelle provocation, et le président des États-Unis ferait mieux de regarder ce qui se passe dans l’État de Floride où la pandémie s’envole, et où se trouvent aussi ceux qui sont à la pointe pour baver sur Cuba…

Il ferait mieux aussi de lever le blocus qui empêche Cuba d’accéder aux médicaments et produits pour en fabriquer, et faire face à la pandémie.

Avec l’appui de comités locaux de Cuba Coopération, nous avons pu collecter un volume important de matériel médical et de santé que nous allons pouvoir acheminer à Cuba par container.

Nous devons continuer d’apporter notre soutien à Cuba.

Comme chaque semaine, je vous laisse découvrir les nombreux articles de notre site qui relatent la réalité de Cuba et je vous en souhaite une bonne lecture.

Continuez de prendre soin de vous et de vos proches.

Michel Humbert

LIRE LA SUITE :

Commenter cet article