Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Chères Amies, Chers Amis,

Nous ne le répéterons jamais assez, mais la guerre que mènent les Etats-Unis contre Cuba, avec ce blocus sans fin depuis plus de 60 ans, est aussi criminelle.

Hier, Cuba rendait hommage aux victimes de l’attentat dans les Barbades, le 6 octobre 1976, contre un avion cubain tuant 73 personnes, dont l’équipe d’escrime qui revenait d’un tournoi international. La bombe actionnée par des mercenaires terroristes a explosé peu après le décollage, précipitant l’avion dans la mer et tuant tous les occupants.

C’était le premier attentat par bombe d’un avion de ligne, et l’on sait aujourd’hui, par des documents déclassifiés, que la CIA des Etats-Unis était à la manœuvre et pilotait les responsables de ce crime, lesquels, protégés, ont pu finir leur vie tranquillement aux Etats-Unis.

Aujourd’hui le blocus économique financier et commercial, maintenu et renforcé, peut également être qualifié de génocide.

Pour fabriquer ses vaccins, la Grande Île doit importer les milliers de composants nécessaires provenant de 300 fabricants situés dans environ 30 pays.

Le vice-président du groupe BioCubaFarma, Eugelio Pimentel Vazquez, a déclaré ne pas fournir des détails sur les démarches qui doivent être faites pour acquérir certains équipements ou matières premières, afin de ne pas exposer les fournisseurs à des pressions, voir des sanctions, liées au blocus.

Il a souligné, s’appuyant sur un rapport récent de l’ONG OXFAM, que l’acquisition des composants venant de pays lointains prenait en moyenne 24 jours alors que si Cuba pouvait les acheter chez son puissant voisin cela prendrait 17 heures.

La conséquence est que, par rapport aux prévisions du mois de mai qui tablaient sur 70% de la population entièrement vaccinée fin août, la production des vaccins a été retardée de près de deux mois.

Comparant la situation à La Havane où 70% des habitants sont vaccinés et où le taux d’incidence quotidien est de moins de 200 par million d’habitants, le vice-président a calculé que si la vaccination avait pu être réalisée comme prévu au mois d’août, au lieu de 7000 cas quotidien en septembre il n’y en aurait eu que 2000, et donc aussi d’autant moins de personnes décédées à cause de cette pandémie.

Ce blocus est donc bien génocidaire, et cette politique des Etats-Unis est criminelle.

Battons-nous sans relâche pour en obtenir sa levée, et que Cuba puisse enfin protéger sa population sans entrave.

Je vous laisse découvrir, comme chaque semaine, les nombreux articles de notre site qui relatent la réalité cubaine et je vous en souhaite une bonne lecture.

 

Michel Humbert
Vice-Président de Cuba Coopération France

 

POURSUIVRE LA LECTURE :

Commenter cet article