Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Cette semaine, entre deux fêtes, nous ne sommes pas en mesure de publier l’édito habituel ainsi que les Brèves de notre ami Philippe Mano. Un peu de repos n’est pas inutile. Rassurez-vous, tout reviendra dans l’ordre la semaine prochaine.

Nous publions en place de cet édito, un article sur les problèmes de la souveraineté alimentaire, qui sont au coeur des préoccupations de nos amis cubains et pour lesquels nous tentons d’apporter notre modeste mais utile contribution. Article publié par le quotidien Granma le 28 décembre 2021
 

Le Comité de Rédaction.

******

La souveraineté née du champ et de l’effort

Le leader de la Révolution cubaine et général d’armée Raul Castro Ruz a salué les membres du Mouvement pour l’agriculture urbaine, suburbaine et familiale, à l’occasion du 34e anniversaire de sa fondation

À travers une lettre de félicitations, le général d’armée Raul Castro Ruz a salué les membres du Mouvement pour l’agriculture urbaine, suburbaine et familiale, à l’occasion des 34 années écoulées « depuis que nous avons promu ensemble l’expérience naissante de la culture de légumes dans des parterres potagers enrichis d’engrais organiques ».

Le leader de la Révolution cubaine décrit comment « ce qui était une exception dans très peu de lieux s’est progressivement répandu dans tout le pays, jusqu’à atteindre plus de 12 640 hectares qui constituent aujourd’hui la base productive » de ce Mouvement.

Rappelant combien « ce moment où nous avons préconisé de développer et de généraliser cette méthode de culture à la fin des années 80 peut sembler lointain », il a déclaré que « sans aucun doute, les temps ont changé, mais la nécessité de produire des aliments reste intacte », et il a évoqué ces deux dernières années, lorsque le monde a connu l’une des pires crises sanitaires. « La COVID-19 a tout bouleversé et a mis en lumière des inégalités séculaires. »

Et d’ajouter qu’« au milieu de cette tempête, notre pays, assiégé comme jamais par les États-Unis, n’a pas d’autre choix que d’aller de l’avant par ses propres moyens ». Puis il a affirmé : « vous jouez un rôle essentiel dans cette bataille, vous, fidèles promoteurs de la souveraineté qui vient du champ et de l’effort. »

Il a qualifié d’indéniables les progrès de ce mouvement populaire. « Les 1 300 000 tonnes atteintes aujourd’hui dans les différentes modalités de production témoignent de tout ce qui a été réalisé, mais aussi du potentiel dont nous disposons encore », a-t-il dit, avant de demander : « Combien pourrions-nous obtenir de plus si toutes les surfaces disponibles dans les villes, les communautés, les parcelles et les jardins étaient exploitées, ou si nous parvenions à faire en sorte que celles qui sont déjà ensemencées étaient exploitées de manière plus intensive ? »

«  Trouver les réponses à ces questions est la meilleure aide que nous puissions apporter à notre peuple. Ce peuple qui a su surmonter ces moments difficiles et qui en sortira une fois de plus victorieux », a-t-il déclaré, avant de réaffirmer sa confiance dans le Mouvement « pour parvenir à la sécurité alimentaire tant souhaitée et surtout indispensable ».

Cuba Coopération France

PLUS D’INFORMATIONS :

Commenter cet article