Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

LE RASSEMBLEMENT POPULAIRE DOIT SE RENFORCER

(Par Francis PARNY pour présenter la lettre de Gisèle Lefebvre à la direction du PCF)

******

100 JOURS. Nous le disions hier avec nos vœux, il reste 100 jours pour gagner. 

C’est indispensable car nous voulons vivre autrement. Il faut remplacer Macron. 

Jean-Luc Mélenchon porte un programme et l’espoir de millions de gens. Il faut développer une dynamique autour de sa candidature.

Nous pensons que les partis qui portent dans leur orientation la nécessité d’une alternative aux logiques économiques libérales qui nous étranglent depuis 30 ans devraient se rassembler autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon parce qu’elle apparaît clairement comme la seule qui offre une réelle possibilité de victoire. 

C’EST LE CAS DU PCF. 

« Gisèle », communiste de St Denis, a écrit au PCF pour le lui dire. 

Nous publions sa lettre non pas pour « provoquer » qui que ce soit, mais parce que nous sommes persuadés qu’elle exprime ce que pensent beaucoup de membres du PCF. 

NOUS TENDONS LA MAIN. 

Ce pôle populaire peut gagner demain à la présidentielle et devenir à l’Assemblée nationale le cœur d’une majorité d’union populaire active, imaginative et constructive. 

Si vous êtes communistes nous vous appelons à le faire savoir, comme Gisèle, à la direction du PCF. 

ENSEMBLE, NOUS CONSTRUISONS L’AVENIR, L’AVENIR EN COMMUN.

******

Gisèle LEFEBVRE 

93200 ST DENIS

Saint-Denis, le 27 décembre 2021

                                                     AU COMITE NATIONAL DU PCF

Cher-e-s camarades,

Je suis une communiste qui n’est plus « encartée » depuis le début des années 2000 et qui est découragée de voir ce qui se passe dans cette campagne des Présidentielles.

Même si je ne suis plus adhérente, la famille communiste est toujours ma famille, depuis l’enfance j’ai envie de dire, car j’ai eu la chance d’avoir un papa communiste.

MAIS EN CE MOMENT J’AI HONTE DE VOIR QUE CE PARTI VA CONTRIBUER À FAIRE ÉLIRE ENCORE UN GOUVERNEMENT DE DROITE, D’EXTRÊME DROITE OU PS PENDANT 5 ANS OÙ LE PEUPLE VA ENCORE GALÉRER. 

La casse des services publics va s’accélérer et les riches vont continuer à s’enrichir comme ils le font depuis toujours et surtout depuis 20 ans car c’est eux qui ont gagné la partie ces dernières années. 

A longueur d’années dans nos journaux nous dénonçons les méfaits du capitalisme et là je me demande comment des communistes ont pu voter pour présenter un candidat communiste à cette élection en sachant pertinemment que c’est perdu d’avance et que « les jours heureux » c’est pour les calendes grecques.

Si c’est pour revenir à un parti qui faisait 22 ou 23 % comme en 1969 avec J. Duclos ou 15 % en 1981 avec J. Marchais, c’est absurde. 

Entre temps, il y a eu le Front de gauche en 2012 avec un candidat, certes pas communiste, qui a réussi à faire un score de 11 %, alors que la candidate communiste avait fait 2 % en 2007. Des camarades disent « c’est grâce aux petites mains communistes » ; peut-être mais la personnalité du candidat y est aussi pour quelque chose. En 2017 il a approché les 20 %. 

Si c’est pour « sauver les meubles », je pense que le parti fait fausse route car il va se saborder complètement. 

Les frais de la campagne électorale risquent fortement de ne pas être remboursés.

Si en 1981, le programme commun a peut-être été une erreur car le PCF était le premier parti de France, alors que le parti socialiste n’existait pas ; actuellement le PCF est affaibli et il serait gagnant en s’alliant à la France Insoumise et son programme « l’avenir en commun » pour une Union Populaire.

Ce n’est plus l’époque des 30 glorieuses où l’on pouvait se dire que si on n’allait pas encore être au pouvoir ce serait pour la prochaine fois. 

LÀ, LE FASCISME EST À NOTRE PORTE.

NOUS SOMMES, IL ME SEMBLE, À UN TOURNANT HISTORIQUE. NOUS POUVONS FAIRE UNE BRÈCHE DANS LE SYSTÈME CAPITALISME. CELA VAUT LE COUP D’ESSAYER. 

Il n’y a plus de différence entre la droite classique et l’extrême droite et ne parlons pas du PS : on a déjà vu ce qu’il est capable de faire. La situation est vraiment très grave pour notre pays et cela me désole que des communistes ne s’en rendent pas compte et qu’au nom de je ne sais quel idéal communiste, Ils sont prêts à voir une extrême droite arrivée au pouvoir. Je me dis que ce n’est pas possible, les communistes vont se ressaisir.

Parmi nos jeunes députés communistes et insoumis (Elsa Faucillon, Clémentine Autain, Mathilde Panot, Adrien Quatennens, etc etc) : ils sont prêts à aller gouverner pour un vrai changement et j’ai l’impression que c’est la vieille garde du PC qui freine pour peut-être des raisons partisanes.

En 1944, en pleine guerre, des hommes, de sensibilités politiques différentes, se sont réunis et nous ont concocté le formidable système social sur lequel nous vivons encore aujourd’hui.

Et nous ne pourrions pas, en 2021, communistes et insoumis, travailler ensemble à un beau projet révolutionnaire pour notre peuple tel qu’une 6ème République en fusionnant « les jours heureux » et « l’avenir en commun » puisque nous sommes, si je ne me trompe pas, pour une rupture avec le capitalisme. 

A l’Assemblée nationale, communistes et insoumis font du bon travail ensemble.

Alors Camarades, il faut arrêter les conneries, l’heure est grave. Il faut travailler ensemble dès maintenant pour aller voir les gens dans les cités pour éviter le pire et ne pas attendre la dernière minute, comme en 2017, pour appeler à voter Mélenchon.

Au seuil de cette nouvelle année, mon vœu le plus cher pour 2022 est d’aller tracter ensemble, communistes et insoumis, dans nos cités pour une UNION POPULAIRE.

On peut y arriver.

Un gouvernement avec Fabien Roussel et Jean Luc Mélenchon, cela aurait « de la gueule », non ?

Fraternellement.

SOURCE : Facebook

Commenter cet article

P
Comment peut-on encore se dire communiste et faire confiance à Méluche, un fils spirituel du fossoyeur du PARTI COMMUNISTE: Mitterrand, celui par qui nous sommes aujourd'hui dans la m.....?
Répondre