Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Échec aux maths, ou 25 années de déconstruction maastrichtienne de l’enseignement des mathématiques

initiative-communiste.fr s’est intéressée aux résultats catastrophiques obtenus par les petits Français en mathématiques et aux causes de cet régression majeure.

Cet article regroupe une série de trois articles déjà parus sur le site et publiés en intégralité dans la revue Etincelles.

Alors qu’une note de la DEPP vient de sortir et montre que la contre-réforme Blanquer du Lycée a fermé les portes l’accès aux mathématiques aux jeunes filles et aux jeunes des classes populaires ou ruraux (avec un effet cumulatif des trois facteurs) initiative-communiste.fr fait le choix de vous donner accès  ici à son enquête sur la destruction de l’enseignement des mathématiques sous l’égide des stratégies européennes visant à privatiser l’enseignement et à limiter les mobilités sociales tout en privilégiant l’employabilité.

Ces stratégies sont par ordre chronologique de mise en oeuvre: Bologne, Lisbonne puis Europa2020

Allègre, Fillon, Chatel, Vallaud-Belkacem, Blanquer, ils ont détruit l’excellence mathématique française: la France sur la voie du sous-développement !

Les enquêtes internationales se succèdent et leurs résultats sont sans équivoque. Les élèves français qui étaient parmi les meilleurs du monde développé en 1995 sont maintenant parmi les pires, avec des résultats qui les classent au niveau des Balkans dans la dernière enquête TIMSS 2019. (Ces mauvais résultats sont constants quelles que soient les enquêtes : PISA, Cedres, TIMSS.)

POURSUIVRE LA LECTURE :

 

Commenter cet article

G
Un article très intéressant, mais avec quelques erreurs inévitables, et auxquelles il faut ajouter ce qui s’est passé les 25 années précédentes pour comprendre.<br /> <br /> Le ¼ de siècle qui a précédé celui-là contenait l’embryon de ce qui se passe :<br /> 1°) On nous a imposé dans les années 70, la théorie naïve des ensembles, et que les non-mathématiciens appellent souvent la « théorie des ensembles », de telle manière qu’elle était d’une part ignorée des enseignants, et de plus, avec un langage qui empêchait de transmettre les connaissances, car on arrivait à des théorèmes extrêmement compliqués même sur des choses très simples comme sur les triangles, pour des niveaux d’élèves, par exemple de CAP en CET (Collèges d’enseignements techniques, qui deviendront plus tard des Lycées professionnels). Les livres suivaient cette invraisemblable complexité, ce qui avait fait dire à un inspecteur de mathématiques qu’un livre de 1ère année de CPA était d’un bon niveau pour un agrégé… de mathématiques ! Et en tant que prof, nous n’avions pas le pouvoir ni de changer les programmes de math ensemblistes, ni les livres !<br /> 2°) Je me souviens, une dizaine d’années plus tard, d’avoir dénoncé en Conseil d’Administration, le fait que les profs de maths titulaires n’avaient pas droit à une formation, les crédits toujours minuscules, étant strictement réservés à l’alphabétisation des nouveaux collègues arrivant des pays arabes, l’éducations nationale, déjà à l’époque, ne voulant pas former suffisamment de professeur, faisait un appel massif à l’immigration - tout en ayant depuis le 20 juin 82 et la décision du PS Mitterrand de faire passer le Pen à la télé – incité à la haine de l’étranger venant de ces régions augmentant d’un cran la violence en CET.<br /> 3°) L’agressivité de certains parents et en même temps dans le but de la cacher, leur démission qui est son corolaire, avait déjà commencé à l’époque ; liée il faut le reconnaître à l’explosion de nombreuses familles mono-parentales, avec souvent des femmes seules aux prises avec des adolescents garçon qui n’avaient parfois jamais connu un homme pour leur donner des directives, des ordres, car élevés jusque là par des femmes (institutrices,…)…<br /> 4°) Ne pas oublier non plus les sciences, physiques ou chimiques qui vont avec, on a remplacé la logique, les programmes qui montaient en puissance de semaines en semaines et d’années en années par des boîtes noires, on prend ce qui sort, c’est comme çà que les choses se trouvent, sans chercher à savoir d’où cela vient, c’est à dire que l’on demande du par cœur, à la place de la logique ! Là encore, ces boîtes noires datent des années 70-80.<br /> <br /> Cela a de gros avantages :<br /> a) Les conventions collectives vis-à-vis des diplômes ont super-chuté et cela il y a aussi des décennies, étant prof syndiqué à la CGT il y a une 30aine d’années, j’ai eu l’occasion de comparer les grilles indiciaires du privé ; Le CNPF (devenu MEDEF) avait profité d’une baisse réelle ou en tous cas prétendue du niveau des diplôme. Ainsi d’une réelle différence de rémunération, après guerre, entre un jeune sans diplôme ou ayant un CAP, en 20 ans elle avait été complètement gommée.<br /> b) Autre avantage, on impose une 12aines de Lois scélérates et liberticides, sans aucune justification scientifique réelle sur la pandémie du Covid. Tout au plus fait-on appel à ce que les gens se rappellent avoir appris sur les autres maladies, les autres vaccins, mais qui justement ne s’appliquent pas au Covid ni aux pseudo-vacins. Macron et ses sbires placent ainsi Big pharma et ses faux « « vaccins » » comme l’alpha et l’oméga de la pandémie, ce qui n’est pas du tout la réalité scientifique. Cela permet aussi et en même temps de dénigrer toute étude scientifique sérieuse sur des mathématiques statistiques à partir des chiffres de l’INSÉE 2020 sur le Covid, ou encore des études médiales sérieuses faites par des Professeurs de médecine sur le Covid traitées de « complotisme » sans la moindre preuve, ce qui permet à la mafia au pouvoir d’éliminer tous ses adversaires(Raoult, Perronne, etc…) pour le plus grand profit !<br /> <br /> Quelques erreurs dans ce texte<br /> 1) Les réseaux sociaux ; il n’y a pas d’un côté la vérité évangélique proclamée par les grands médias de la pensée unique, et de l’autre les méchants réseaux sociaux comme le fait croire Macron ! Il y a une presse qui s’est disqualifiée d’années en années en étant de plus en plus approximative, de moins en moins sérieuse, qui a de plus en plus fait passer le mensonge politique ultralibéral avant la réalité ; ainsi une nouvelle fausse qui l’arrange passera à l’indicatif comme une nouvelle prétendument d’une réalité indiscutable ; alors qu’une nouvelle parfaitement sure qui ne l’arrange pas sera censurée ou passée avec un conditionnel extrêmement douteux, assorties de codes pour que les gens n’y croient pas… Conséquence, les gens essaient de se débrouiller pour avoir des informations sérieuses par d’autres chemins, et des gens malhonnêtes en profites pour tenter de pourrir les réseaux, d’une part mais aussi de les censurer d’autre part, ce qui prouve qu’ils véhiculent aussi d’excellentes choses qui hérissent les pouvoirs occidentaux, et en particulier EM, qui n’a cessé de réclamer et obtenir une justice privée à son service, sous un faux prétexte de haine qu’il est le 1er à répandre.<br /> 2) Enfin, pour Samuel Paty, il ne faut pas oublier à qui le crime profite, pas les élèves ; qu’il y avait 3 Lois et 4 décrets scélérats et liberticides qui avaient été passés secrètement par EM au Conseil d’État (CE) - ce que l’on a appris la semaine d’après - et qui sont passés comme lettre à la poste, alors qu’il y avait des choses épouvantable comme, par exemple, le fichage généralisé des français, ce que le CE avait toujours refusé et qui sans cela n’aurait donc pas été accepté. Il y avait aussi le Commissaire Jean-Luc Taltavull qui était célèbre pour avoir dénoncé le fait que le pouvoir avait interdit à 8 hommes de la force sentinelle (en plus des 2 officiers de polices) de combattre les 3 terroristes du Bataclan. Miraculeusement le Commissaire Jean-Luc Taltavull avait été déplacé pour une faute imaginaire peu de temps avant, ce ne sont pas les élèves qui en sont coupables.
Répondre