Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

On savait que des militaires américains et de l'OTAN entraînaient l'armée ukrainienne, notamment sur la base de Yavoriv bombardée le 13 mars 2022 par la Russie.

On apprend maintenant qu'un programme secret CIA entraînait intensément l'armée ukrainienne depuis 8 ans !

La technique de déstabilisation et d'infiltration d'un pays par la CIA comme un préalable à son invasion par l'armée américaine est un classique.

En 1998, Brzezinski, Conseiller du Président Carter, avait révélé : « Oui, la CIA est entrée en Afghanistan avant les Russes… »

La vérité apparaît clairement

-les États-Unis ont piloté la « Révolution du Maidan » en 2013/2014 pour chasser le 22 avril 2014 le président Ukrainien pro russe Ianoukovytch et installer le gouvernement pro américain Iatseniouk

-ce coup d'État a provoqué l'intervention russe en Crimée et le début de la guerre du Donbass

-les États-Unis ont aussitôt lancé, dès 2014, un « programme secret de la CIA » pour former de façon intensive l'armée ukrainienne à combattre les soldats de Donetsk et Louhansk conseillés par l'armée russe au Donbass.

La CIA a cependant dû reconnaître que c'était un adversaire très solide.

-les États-Unis ont ensuite lancé une autre opération de soutien à l'Ukraine, non secrète celle-ci, avec des instructeurs et des soldats de l'armée américaine - le "Joint Multinational Training Group-Ukraine" -, et avec le concours de militaires d'autres pays de l'OTAN (, etc.)

-les exercices militaires américains et de l'OTAN en étant devenus publics en septembre 2021, Poutine a jugé que les protestations diplomatiques qu'il avait discrètement faites depuis 8 ans n'avaient en rien arrêté les États-Unis et qu'il devait donc mettre le holà autrement.

-on connaît la suite :

- en novembre 2021, Poutine a présenté deux projets de traités internationaux, avec les États-Unis et avec l’UE, pour garantir la sécurité de la Russie, notamment en garantissant la non-installation de l'OTAN en Ukraine.

- les Etats-Unis et l'UE lui ont aussitôt opposé un refus total.

- Poutine a alors préparé l'invasion de l'Ukraine à partir de la fin 2021.

- II a massé de plus en plus de troupes russes -visibles par satellite- à la frontière entre la Russie et l'Ukraine

- tout en continuant pendant 2 mois à des négociations diplomatiques sur ses demandes de garantie de sécurité.

- les États-Unis et l'UE ont refusé de céder quoi que ce soit, en tablant sur deux hypothèses :

1 - soit Poutine n'oserait finalement pas envahir l’Ukraine, ce qui lui ferait alors perdre tout crédit

2 - soit il le ferait, à quoi les États-Unis et l'UE répondraient alors par le lancement de 2 politiques en parallèle :

- l'adoption de sanctions économiques, financières et commerciales (se révélant très profitables aux Etats-Unis et très dommageables à l’UE, spécialement à la France)

- le lancement d'une « psy-op » de diabolisation de « Poutine nouvel Hitler » et d'hystérisation des populations occidentales.

Nous en sommes là.

Du point de vue militaire, les États-Unis et l'UE se sont donné le mot pour livrer des armes aux Ukrainiens sans y intervenir militairement eux-mêmes pour éviter une conflagration nucléaire.

Le but des États-Unis et l'UE est de pousser l'Ukraine dans le chaos en tablant sur un enlisement russe.

François Asselineau

Le 21 mars 2022

Sur sa page Facebook :

Commenter cet article

D
Merci pour cette excellente analyse. On remarquera par ailleurs la véritable et nauséeuse désintégration politique du PCF...
Répondre