Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Nous l’avons constaté sur place.

Chères amies, chers amis,

Nos prochaines éditions rendront compte dans le détail de notre mission à Cuba. Hier, nous avons relaté l’accord signé entre notre association et PRENSA LATINA.

Quelques mots sur un sujet particulièrement important. Nous avons, avec les responsables cubains, mis au point le soutien que ceux-ci nous apporteront pour l’hommage à Eusebio Leal, que nous organisons le 30 mai prochain au siège de l’UNESCO et auquel ils participeront. À suivre …

La brièveté de la mission ne m’autorise pas à vous donner une vue précise de la situation à Cuba, seulement quelques impressions. Les besoins quotidiens font souvent défaut. Partout des queues interminables devant les boutiques, les stations-service… La pénurie entraîne, hélas ! l’inflation et cette dernière favorise les arnaques à la valeur de la monnaie. C’est donc à cette pénurie qu’il faut s’attaquer, et le gouvernement cubain recherche les solutions les plus rapides, mais aussi pérennes, celles qui assureront l’avenir. Nous essayons modestement d’y contribuer.

Sans doute des gens inquiets, mécontents, mais pas d’agressivité. Une population calme, toujours aussi accueillante. Des dizaines de milliers de jeunes ont fêté en fin de semaine les anniversaires de la Jeunesse communiste et de l’INDER (ministère des Sports).

Des expressions de cette volonté de survivre et de construire ont été pour moi visibles à l’œil nu ! D’abord la visite de l’école spéciale « Vietnam Héroïque » qui reçoit une soixantaine d’enfants en retard de développement. Tous les moyens sont mis en œuvre pour un accueil de très grande qualité : locaux, équipements, enseignants, psychologues, pédiatres, médecins… Malgré la pandémie, le blocus criminel, l’État cubain assure cette charge particulièrement lourde financièrement. J’ai pu constater le résultat très positif des ateliers réalisés en lien avec la Maison Victor Hugo, avec l’aide financière de la Fondation EDF.

En compagnie de Michel Hubert, nous avons parcouru les allées de la Première et imposante Foire du développement local de La Havane. Elle rassemblait, autour des 15 municipalités de la capitale, plusieurs centaines de petites et moyennes entreprises, de coopératives. Pour la plupart, nouvellement créées à la suite des décisions récentes de la direction politique du pays. Des jeunes, une majorité de femmes, toutes et tous faisant preuve d’esprit créatif, dans des domaines les plus divers, l’informatique, l’agriculture bio, les transports (bicyclette), café, chocolat, services gastronomiques, cosmétiques, mobilier de bureau, confection textile, équipement électrique, construction…Une visite enthousiasmante ! Les dirigeants des États-Unis n’ont pas réussi leur souhait : le pays n’est pas à genoux. Ici, on résiste et on construit !

Nous sommes fiers de contribuer à ce noble et généreux combat pour une vie meilleure.
Vous pouvez, si ce n’est déjà fait, en être !

Bonne lecture de nos différents articles de cette semaine,
Bien cordialement,

Roger Grevoul

Président Fondateur de Cuba Coopération France

POURSUIVRE LA LECTURE :

Commenter cet article