Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

La victoire de Macron saluée par Bruxelles et par des dirigeants européens

Les dirigeants européens ont massivement félicité la victoire d'Emmanuel Macron lors de la présidentielle. « Ensemble, nous ferons avancer la France et l'Europe », a par exemple assuré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Après la victoire, le 24 avril, d'Emmanuel Macron face à Marine Le Pen lors de la présidentielle 2022, les principaux leaders de l'Union européenne ont salué ce résultat.

Le président du Conseil européen Charles Michel, qui représente les Etats membres, s'est félicité que l'Union européenne puisse « compter sur la France cinq ans de plus ». « En cette période tourmentée, nous avons besoin d'une Europe solide et d'une France totalement engagée pour une UE plus souveraine et plus stratégique », a-t-il tweeté.

«Je me réjouis de pouvoir continuer notre excellente coopération. Ensemble, nous ferons avancer la France et l'Europe», a abondé la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.


«Un signal fort en faveur de l'Europe», pour Olaf Scholz

Dans la lignée de ces déclarations, le chancelier allemand Olaf Scholz a pour sa part félicité Emmanuel Macron pour sa victoire à la présidentielle française, estimant que ses électeurs ont envoyé «un signal fort en faveur de l'Europe».

Le chef socialiste du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a considéré que les citoyens français avaient fait «le choix d’une France engagée pour une UE libre, forte et juste». «La démocratie gagne, l'Europe gagne», a-t-il complété.

Le Premier ministre irlandais Micheal Martin a souligné le «leadership dynamique et méthodique [d'Emmanuel Macron], important non seulement pour la France mais aussi pour l'Europe».

«Continuons notre étroite coopération, pour nos deux pays et pour une Union européenne compétitive, verte et résiliente», a encouragé le Premier ministre suédois Magdalena Andersson. Le Premier ministre belge Alexander De Croo a salué le « choix fort » des Français : « Ils ont opté pour des certitudes et pour les valeurs des Lumières. Je félicite chaleureusement Emmanuel Macron pour sa réélection et lui confirme notre besoin d'une Europe forte et solidaire. Nous serons au rendez-vous. »

«J’ai hâte de continuer à travailler ensemble pour l'Europe, la sécurité et les relations toujours très proches entre la France et la Finlande», a réagi le Premier ministre de Finlande Sanna Marin.

Malgré les récentes tensions entre Londres et Paris sur les questions relatives aux conditions d'application du Brexit, le Premier ministre britannique Boris Johnson a lui aussi congratulé Emmanuel Macron, se disant «heureux de continuer à travailler» avec lui et affirmant que la France était l'un des alliés «les plus proches» du Royaume-Uni.

Le chef du gouvernement italien Mario Draghi a quant à lui estimé que la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle française représentait «une magnifique nouvelle pour toute l'Europe».

Le leader de La Ligue en Italie et ancien ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, a lui salué le score de Marine Le Pen sur Twitter : «Seule contre tous, [...] vous avez recueilli les suffrages de 13 millions de Français, un pourcentage jamais vu par le passé. Avancer ensemble, pour une Europe fondée sur le travail, la famille, la sécurité, les droits et la liberté. »


[Vu sur l’application RT News]

Commenter cet article