Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

image d'illustration

Le texte (lire ci-dessous) reprend tout le narratif, tout le récit des médias du système, du bloc occidental, des dirigeants américains, de l'OTAN :

-Poutine est le seul responsable de cette guerre

-c'est dans son enfermement qu'il faut aller chercher les causes de ce qui est advenu

-les occidentaux ont eu tort de lui laisser annexer la Crimée

-Zelensky est un simple libéral seulement responsable d'un affaiblissement du code du travail

-si des groupes d'extrême-droite ont fait régner la terreur en 2014 la situation est très différente aujourd'hui

-en revanche c'est Poutine qui a des liens avec l'extrême-droite en Europe

-les syndicats ukrainiens sont unis contre l'invasion

-les sanctions sont nécessaires
 

Mais où donc le secteur international de la CGT va chercher ses informations relatives à la fois à la situation présente et à l'enchaînement historique qui y a conduit ? À la Confédération des syndicats libres d’Ukraine (KVPU) dont le président Mykhailo Volynets par ailleurs membre du parlement de Kiev est proche du groupe néo nazi « bataillon Azov » ?

SOURCE : Front syndical de classe

******

LE TEXTE PUBLIÉ SUR LE SITE DU JOURNAL « OPTIONS » :

Pour la paix en Ukraine, les raisons de se mobiliser

Dans une note dédiée, la Cgt expose son analyse de la guerre déclenchée le 24 février et des positions syndicales qui s’expriment, en Ukraine comme en Russie. Questions à Pierre Coutaz, conseiller confédéral au secteur international.

Quelle analyse la CGT fait-elle du déclenchement de la guerre ?

Incontestablement, la responsabilité de cette guerre revient à Vladimir Poutine. Il en rêve depuis des années. Il en a fixé lui-même l’ampleur et la temporalité. Vladimir Poutine est au pouvoir depuis vingt-deux ans. L’homme est enfermé dans ses certitudes et enivré par son propre pouvoir. Même s’il est très entouré, il gouverne seul. Ses proches ne lui disent que ce qu’il est capable d’entendre. Si les Occidentaux ont une responsabilité, c’est d’abord et surtout celle de l’avoir laissé annexer la Crimée en 2014 et d’avoir, au fil du temps, entériné la situation, y compris sur un plan géopolitique.

Quel rôle a joué l’OTAN ?

Depuis 2008, l’organisation transatlantique a joué un jeu dangereux en ayant laissé envisager une adhésion à plusieurs pays de l’ex-Urss, l’Ukraine et la Géorgie notamment. Au moment de l’unification de l’Allemagne, elle avait exclu la possibilité de toute extension de l’alliance vers l’est. Et puis, il y a eu la chute de l’Urss, l’élargissement de l’Otan à la Pologne, à la Hongrie, à la République tchèque puis à sept autres pays, dont les pays baltes. En aucun cas, ce processus n’a apporté la paix promise. En Europe, les frontières continuent, de gré ou de force, d’être redessinées, et plusieurs conflits non résolus couvent sur le continent. Mais notons que, dès le 24 février au soir, Joe Biden a clairement exclu toute intervention de l’organisation. Ce qui démontre, espérons-le, qu’il a conscience des conséquences qu’une telle intervention pourrait avoir.

« Élu par une jeunesse qui rêve de paix et d’ouverture, Volodymyr Zelensky n’est ni dans la surenchère ni dans la provocation à l’égard de la Russie. C’est un libéral qui porte la responsabilité d’une réforme amoindrissant gravement les dispositions du Code du travail, mais certainement pas un nazi. »

POURSUIVRE LA LECTURE:

 

Commenter cet article

B
La CGT a la remorque de l'OTAN <br /> <br /> La Incontestablement les directions de la CGT sont infiltrées par la « cinquième colonne » de triste mémoire.<br /> <br /> Je suggère à la direction de renégats du secteurs international de la CGT de sortir les interprétations marxistes des origines des guerres impérialistes du tombeau dans lequel les ont ensevelies les médias aux ordres et l’historiographie dominante.<br /> <br /> A savoir : « Lénine, en 1916, dans son petit ouvrage «L'impérialisme, stade suprême du capitalisme», a expliqué au monde entier. «  Qu'une poignée des pays impérialistes les plus développés pillent le monde entier. Et pour une place dans cette poignée il y a une lutte acharnée »<br /> <br /> Oui, il y a un combat à mort entre un impérialisme américain dominant et un impérialisme Russe encore dominé , MAIS qui a des ambitions.<br /> Je rappelle que l’impérialisme des Etats Unis, à son stade suprême du capitalisme, se considère comme une nation supérieure et elle s’arroge le droit d’être la première puissance de la planète !!! et suivant la doctrine Wolfowitz énoncée en 1992, elle proclame que le premier objectif des Etats Unis est d’empêcher la réémergence d’un nouveau rival, que ce soit sur le territoire de l’ancienne Union Soviétique ou ailleurs. <br /> Or il se trouve que la Russie capitaliste, sur ce marché mondial dérange ses « copains rivaux » et empiète fortement le pillage productif desdits rivaux. Si Mr Poutine avait mieux étudié et avait plus confiance dans le matérialisme, et non dans les anciens dogmes de l'église et du philosophe pro-nazi Ilyin, ( qu’il admire ) il l'aurait su et n'aurait pas conduit le pays dans un massacre impérialiste. Car pour ses rivaux « Jouer contre la Russie et l'Ukraine » est un vieux rêve !!!!<br /> <br /> Il apparaît donc qu’en ce qui concerne l'intervention musclée de » la Russie capitaliste en Ukraine, elle ne pouvait faire autrement, CAR l’impérialisme américain, par le biais de l'Otan et de ses laquais européens, ( formidablement armés par les USA ) ne cessant de se rapprocher agressivement des frontières de la Fédération de Russie, s'apprêtait à attaquer sans prévenir, le territoire Russe en se servant du tremplin que constitue l’Ukraine nazifiée !!! Une analyse des événements suggère que si la Russie n'avait pas possédé d'armes nucléaires, elle aurait bien pu subir le sort de l'Irak et de la Libye. Mais compte tenu de la force des capacités de défense de la Russie, les impérialistes américains et européens ont choisi la tactique consistant à faire revivre le fascisme en Ukraine et à le dresser contre le Donbass et la Fédération de Russie<br /> <br /> En effet Mr Poutine, aurait du reconnaître les deux Républiques dès 2014 et aurait du soutenir officiellement le pouvoir légitime de Ianoikovitch, ce qui aurait mis un frein aux velléités agressives de l’impérialisme américain. Par contre il «  s’est couché face à l’impérialisme américain » en acceptant de reconnaître le gouvernement fasciste de Porochenko, marionnette de l’impérialisme américain/OTAN et, de ce fait, il a cautionné le régime nazi en Ukraine et le renforcement d’une armée Ukrainienne dirigée par d’authentiques nazis ! Poursuivant l'action criminelle du nazi Stepan Bandera, les autorités de Kiev ont établi un véritable régime nazi en Ukraine et pendant huit années, de 2014 à 2022, la population du Donbass a vécu sous les bombes et les atrocités des hordes nazies vlassovistes et bandéristes. Par conséquent, il ne peut y avoir de paix en Ukraine tant que perdurera le gouvernent nazi de Zélenski, issu après le gouvernement fasciste de Porochenko, du coup d'État en 2014 et l’assassinat des militants communistes par le feu à Odessa suite à une révolution de couleur pro-américaine, gouvernement fasciste qui tient en otage l'ensemble du peuple ukrainien.<br /> <br /> La larme à l’oeil, le 21 février 2022 Monsieur Poutine, face aux populations de la Fédération de Russie, a clamé que son intervention armée en Ukraine a pour but l’éradication de la corruption et la dénazification de l’Ukraine !!!<br /> <br /> Il ne faut pas perdre de vue que le grand capital financier utilise le dogme nazi ainsi que les hordes nazies pour asseoir son hégémonie sur les peuples puisqu’il n’y a plus le contre pouvoir qui était représenté par l’Union Soviétique bolchévique jusqu’en 1953 date du décès de son prestigieux chef d’État Joseph Staline.<br /> <br /> Donc le slogan «  dénazification de l’Ukraine » restera un mythe car le régime de Mr Poutine est tout à fait incapable de résoudre fondamentalement le problème de la dénazification. Au mieux, il ne pourra s'agir que de supprimer les manifestations les plus flagrantes, les plus réactionnaires, et ce pour les raisons suivantes :<br /> <br /> ** Avec la mise en œuvre de l’Union Européenne, qui a été conçue par le fascisme nazi et « accouchée » par les impérialismes Etats Uniens, Français et Allemands, une vaste entreprise de révisionnisme historique a été mise en œuvre, à savoir faire passer les communistes pour les alter ego des nazis !!!! Un nazi Walter Hallstein est devenu premier président de la commission européenne. Concepteur en chef de la construction européenne, il fût un des pères fondateurs de cette Union Européenne fasciste , associé aux pro nazis et anticommunistes viscéraux Robert Schuman et Jean Monnet.<br /> Dès la fin de la guerre de 39/45 une propagande outrancière a vu la résurgence implacable du fascisme en Europe et dans le monde entier car l’anticommunisme, la haine absolue des bolchévik et de l’économie socialiste allant vers l’économie communiste, qui étaient le trait dominant du 3ème Reich nazi, n’ont pas été éradiqués et sont devenus le trait dominant des politiques des pays européens, d’outre atlantique et du monde entier. ( Les grands criminels nazis, les collaborateurs directs de l’État nazi ont été tous graciés  et recyclés !!!! et en France idem pour les industriels et banquiers qui ont fructueusement fait de bonnes affaires avec l’envahisseur nazi, tous ont été également graciés !!! ) <br /> <br /> Bien qu'officiellement aujourd'hui la Russie capitaliste prétende n’avoir pas d'idéologie officielle, elle s’appuie sur l’idéologie qui domine les gouvernements de la quasi majorité des pays du globe, à savoir un anticommunisme viscéral, forcené et un soutien actif au dogme nazi ainsi qu’aux actions meurtrières des fascistes nazis qui sont officiellement reconnus et protégés, par l’Union Européenne ( assimilant le communisme au nazisme ) l’Otan et nombre de gouvernements du globe.<br /> <br /> Or tout les discours de Mr Poutine aux peuples de la Fédération de Russie sont une attaque hystérique anti communiste et anti soviétique !!!!!! il ne faut pas s’en étonner car le modèle préféré auquel se réfère Mr Poutine est Yvan Ilyin, un philosophe conservateur extrêmement réactionnaire, qui a fui en Europe après la révolution d’Octobre 1917 !! Ilyin était l'idéologue d'une organisation telle que le ROVS, qui recrutait des volontaires pour le soi-disant "Corps russe" - une formation de fascistes russes nazis qui a combattu aux côtés du Troisième Reich. Ilyin a ouvertement chanté le fascisme et les régimes fascistes, et son rêve chéri était la destruction de l'URSS qu’il désignait sous le vocable «  infection rouge »<br /> <br /> Mr Poutine s’incline annuellement devant sa tombe !! tout comme Mitterand s’inclinait et fleurissait la tombe du traître Pétain ! Et le drapeau de l’actuelle Russie capitaliste est le sinistre drapeau du traître Vlassov !<br /> <br /> Donc des renégats au service du grand capital financier ont infiltrés les directions du PCF et de la CGT ( Benoit Frachon doit se retourner dans sa tombe ) Comme les laquais qu’ils sont ils scandant bêtement le pacifisme éhonté des bandits OTAN/ZELINSKI.****<br /> <br /> MAIS la seule voie pour la paix ne passe pas par la violence militaire des impérialismes l’un contre l’autre MAIS PAR LE RENVERSEMENT INCONDITIONNEL DU CAPITALISME SUR TOUT LE GLOBE TERRESTRE .<br /> <br /> <br /> PS - ***<br /> <br /> Le premier chef suprême de l’Otan, fut un nazi, à savoir Hans Speidel,sinistre spécialiste en élimination des résistants communistes français en 1940.( Résistants communistes arrêtés en 1939 par le ministre Daladier et livrés aux nazis après la défaite éclair de la France en 1940 )<br /> Le deuxième chef de l’Otan était aussi un nazi, à savoir Adolf Heusinger,nommé à Washington chef suprême de l’Otan par l’ensemble des chefs d’état major des pays membres de l’OTAN. Ce sinistre individu avait été chargé par Hitler, de concevoir l’opération d’invasion de l’URSS. Sa « guerre éclair »prévoyait d’éliminer des millions de soviétiques, d’incendier villes et villages,d’éradiquer toute la population de confession juive vivant sur les territoires de l’URSS sans omettre l’éradication totale des tziganes et autres communautés existant sur le sol de la Russie soviétique, en fait de ramener ce grand continent à l’âge de pierre. Au cours d’expéditions punitives sanglantes, les résistants devaient être pendus et les responsables politiques soviétiques systématiquement abattus sur place.<br /> En août 1942, le général Heusinger orchestre lui-même les exterminations.<br /> La Gestapo et les S.S. sont placés sous son commandement direct.
Répondre
B
Incontestablement les directions de la CGT sont infiltrées par la « cinquième colonne » de triste mémoire.<br /> <br /> Je suggère à la direction de renégats du secteurs international de la CGT de sortir les interprétations marxistes des origines des guerres impérialistes du tombeau dans lequel les ont ensevelies les médias aux ordres et l’historiographie dominante.<br /> <br /> A savoir : « Lénine, en 1916, dans son petit ouvrage «L'impérialisme, stade suprême du capitalisme», a expliqué au monde entier. «  Qu'une poignée des pays impérialistes les plus développés pillent le monde entier. Et pour une place dans cette poignée il y a une lutte acharnée »<br /> <br /> Oui, il y a un combat à mort entre un impérialisme américain dominant et un impérialisme Russe encore dominé , MAIS qui a des ambitions.<br /> Je rappelle que l’impérialisme des Etats Unis, à son stade suprême du capitalisme, se considère comme une nation supérieure et elle s’arroge le droit d’être la première puissance de la planète !!! et suivant la doctrine Wolfowitz énoncée en 1992, elle proclame que le premier objectif des Etats Unis est d’empêcher la réémergence d’un nouveau rival, que ce soit sur le territoire de l’ancienne Union Soviétique ou ailleurs. <br /> Or il se trouve que la Russie capitaliste, sur ce marché mondial dérange ses « copains rivaux » et empiète fortement le pillage productif desdits rivaux. Si Mr Poutine avait mieux étudié et avait plus confiance dans le matérialisme, et non dans les anciens dogmes de l'église et du philosophe pro-nazi Ilyin, ( qu’il admire ) il l'aurait su et n'aurait pas conduit le pays dans un massacre impérialiste. Car pour ses rivaux « Jouer contre la Russie et l'Ukraine » est un vieux rêve !!!!<br /> <br /> Il apparaît donc qu’en ce qui concerne l'intervention musclée de » la Russie capitaliste en Ukraine, elle ne pouvait faire autrement, CAR l’impérialisme américain, par le biais de l'Otan et de ses laquais européens, ( formidablement armés par les USA ) ne cessant de se rapprocher agressivement des frontières de la Fédération de Russie, s'apprêtait à attaquer sans prévenir, le territoire Russe en se servant du tremplin que constitue l’Ukraine nazifiée !!! Une analyse des événements suggère que si la Russie n'avait pas possédé d'armes nucléaires, elle aurait bien pu subir le sort de l'Irak et de la Libye. Mais compte tenu de la force des capacités de défense de la Russie, les impérialistes américains et européens ont choisi la tactique consistant à faire revivre le fascisme en Ukraine et à le dresser contre le Donbass et la Fédération de Russie<br /> <br /> En effet Mr Poutine, aurait du reconnaître les deux Républiques dès 2014 et aurait du soutenir officiellement le pouvoir légitime de Ianoikovitch, ce qui aurait mis un frein aux velléités agressives de l’impérialisme américain. Par contre il «  s’est couché face à l’impérialisme américain » en acceptant de reconnaître le gouvernement fasciste de Porochenko, marionnette de l’impérialisme américain/OTAN et, de ce fait, il a cautionné le régime nazi en Ukraine et le renforcement d’une armée Ukrainienne dirigée par d’authentiques nazis ! Poursuivant l'action criminelle du nazi Stepan Bandera, les autorités de Kiev ont établi un véritable régime nazi en Ukraine et pendant huit années, de 2014 à 2022, la population du Donbass a vécu sous les bombes et les atrocités des hordes nazies vlassovistes et bandéristes. Par conséquent, il ne peut y avoir de paix en Ukraine tant que perdurera le gouvernent nazi de Zélenski, issu après le gouvernement fasciste de Porochenko, du coup d'État en 2014 et l’assassinat des militants communistes par le feu à Odessa suite à une révolution de couleur pro-américaine, gouvernement fasciste qui tient en otage l'ensemble du peuple ukrainien.<br /> <br /> La larme à l’oeil, le 21 février 2022 Monsieur Poutine, face aux populations de la Fédération de Russie, a clamé que son intervention armée en Ukraine a pour but l’éradication de la corruption et la dénazification de l’Ukraine !!!<br /> <br /> Il ne faut pas perdre de vue que le grand capital financier utilise le dogme nazi ainsi que les hordes nazies pour asseoir son hégémonie sur les peuples puisqu’il n’y a plus le contre pouvoir qui était représenté par l’Union Soviétique bolchévique jusqu’en 1953 date du décès de son prestigieux chef d’État Joseph Staline.<br /> <br /> Donc le slogan «  dénazification de l’Ukraine » restera un mythe car le régime de Mr Poutine est tout à fait incapable de résoudre fondamentalement le problème de la dénazification. Au mieux, il ne pourra s'agir que de supprimer les manifestations les plus flagrantes, les plus réactionnaires, et ce pour les raisons suivantes :<br /> <br /> ** Avec la mise en œuvre de l’Union Européenne, qui a été conçue par le fascisme nazi et « accouchée » par les impérialismes Etats Uniens, Français et Allemands, une vaste entreprise de révisionnisme historique a été mise en œuvre, à savoir faire passer les communistes pour les alter ego des nazis !!!! Un nazi Walter Hallstein est devenu premier président de la commission européenne. Concepteur en chef de la construction européenne, il fût un des pères fondateurs de cette Union Européenne fasciste , associé aux pro nazis et anticommunistes viscéraux Robert Schuman et Jean Monnet.<br /> Dès la fin de la guerre de 39/45 une propagande outrancière a vu la résurgence implacable du fascisme en Europe et dans le monde entier car l’anticommunisme, la haine absolue des bolchévik et de l’économie socialiste allant vers l’économie communiste, qui étaient le trait dominant du 3ème Reich nazi, n’ont pas été éradiqués et sont devenus le trait dominant des politiques des pays européens, d’outre atlantique et du monde entier. ( Les grands criminels nazis, les collaborateurs directs de l’État nazi ont été tous graciés  et recyclés !!!! et en France idem pour les industriels et banquiers qui ont fructueusement fait de bonnes affaires avec l’envahisseur nazi, tous ont été également graciés !!! ) <br /> <br /> Bien qu'officiellement aujourd'hui la Russie capitaliste prétende n’avoir pas d'idéologie officielle, elle s’appuie sur l’idéologie qui domine les gouvernements de la quasi majorité des pays du globe, à savoir un anticommunisme viscéral, forcené et un soutien actif au dogme nazi ainsi qu’aux actions meurtrières des fascistes nazis qui sont officiellement reconnus et protégés, par l’Union Européenne ( assimilant le communisme au nazisme ) l’Otan et nombre de gouvernements du globe.<br /> <br /> Or tout les discours de Mr Poutine aux peuples de la Fédération de Russie sont une attaque hystérique anti communiste et anti soviétique !!!!!! il ne faut pas s’en étonner car le modèle préféré auquel se réfère Mr Poutine est Yvan Ilyin, un philosophe conservateur extrêmement réactionnaire, qui a fui en Europe après la révolution d’Octobre 1917 !! Ilyin était l'idéologue d'une organisation telle que le ROVS, qui recrutait des volontaires pour le soi-disant "Corps russe" - une formation de fascistes russes nazis qui a combattu aux côtés du Troisième Reich. Ilyin a ouvertement chanté le fascisme et les régimes fascistes, et son rêve chéri était la destruction de l'URSS qu’il désignait sous le vocable «  infection rouge »<br /> <br /> Mr Poutine s’incline annuellement devant sa tombe !! tout comme Mitterand s’inclinait et fleurissait la tombe du traître Pétain ! Et le drapeau de l’actuelle Russie capitaliste est le sinistre drapeau du traître Vlassov !<br /> <br /> Donc des renégats au service du grand capital financier ont infiltrés les directions du PCF et de la CGT ( Benoit Frachon doit se retourner dans sa tombe ) Comme les laquais qu’ils sont ils scandant bêtement le pacifisme éhonté des bandits OTAN/ZELINSKI.****<br /> <br /> MAIS la seule voie pour la paix ne passe pas par la violence militaire des impérialismes l’un contre l’autre MAIS PAR LE RENVERSEMENT INCONDITIONNEL DU CAPITALISME SUR TOUT LE GLOBE TERRESTRE .<br /> <br /> <br /> PS - ***<br /> <br /> Le premier chef suprême de l’Otan, fut un nazi, à savoir Hans Speidel,sinistre spécialiste en élimination des résistants communistes français en 1940.( Résistants communistes arrêtés en 1939 par le ministre Daladier et livrés aux nazis après la défaite éclair de la France en 1940 )<br /> Le deuxième chef de l’Otan était aussi un nazi, à savoir Adolf Heusinger,nommé à Washington chef suprême de l’Otan par l’ensemble des chefs d’état major des pays membres de l’OTAN. Ce sinistre individu avait été chargé par Hitler, de concevoir l’opération d’invasion de l’URSS. Sa « guerre éclair »prévoyait d’éliminer des millions de soviétiques, d’incendier villes et villages,d’éradiquer toute la population de confession juive vivant sur les territoires de l’URSS sans omettre l’éradication totale des tziganes et autres communautés existant sur le sol de la Russie soviétique, en fait de ramener ce grand continent à l’âge de pierre. Au cours d’expéditions punitives sanglantes, les résistants devaient être pendus et les responsables politiques soviétiques systématiquement abattus sur place.<br /> En août 1942, le général Heusinger orchestre lui-même les exterminations.<br /> La Gestapo et les S.S. sont placés sous son commandement direct.
Répondre
S
Bonjour, <br /> <br /> Ils faut leur dire qu''il y a eu 14000 morts russophones dans le Donbass depuis 2014, le crime d'Odessa plus de 40 morts dans la maisons des syndicats par les ukronazis.et le gentil Zelenski.Ils ne sont pas au courant des laboratoires biologiques qui ont fleuris dans ce pays grâce au US afin de lancer ces programmes mortifères contre le peuple russe.<br /> La CGT a adhéré a la CES,ça veut tout dire, Heureusement,t il reste les militants qui eux se méfient de la propagande de l'OTAN.<br /> je ne pensais pas que la CGT tournerais a ce point,,très proche des analyses de BHL et autres chantres de la pax americana.<br /> <br /> Je voudrais que l'on revienne a la CGT se George Seguy et d'Henri Krasucki.<br /> Vraiment pitoyable, les télégraphistes de l'OTAN.Allez la bas avec vos fusils combattre l'ennemi russe.<br /> Nous avons un combat a mener ICI en France contre Macron et sa clique, contre les multinationales, pour la liberté d'expression pour les revendication des travailleurs.<br /> La France doit proposer la PAIX, en respectant les deux parties.<br /> <br /> Re saissez -vous ,pour des analyses comme la votre, on a déjà toute la merdiacratie.<br /> <br /> Hasta la victoria siempre
Répondre
G
Les dirigeants de la CGT et du PCF n'ont jamais voulu avouer qu'en février 2014, il y a eu un coup d'état US-UE-Nazi pro-UE, car pour eux les pro-UE sont les gentils et les anti-UE les Nazis.<br /> Ainsi à Odessa, le pogrom Nazi du 2 mai 2014 a été présenté comme un règlement de compte entre hooligans. Les 40-50 syndicalistes brûlés vifs au lance-flamme, par les Nazi, crime dissimulé derrière un incendie a été passé à la trappe.<br /> Donc il refusent de dire qu'il y a de nombreuses organisations Nazies notamment dans l'armée ukrainienne ; et inversement, en France, les vrais communistes anti-UE se sont fait traités par le parti communiste de nazis.<br /> C'est comme çà qu'on a un président qu service exclusif d'une poignée d'oligarques et qui donc devrait être classé à l'extrême-droite, se retrouve miraculeusement au centre... comme Zelensky puisqu'ils sont pro-UE.