Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

image d'illustration

L'entreprise responsable des ventes d'électricité russe à la Finlande cesse ses livraisons

L'entreprise responsable des ventes d'électricité russe à la Finlande a cessé ses livraisons, faisant valoir des impayés. Cette décision survient dans un contexte de tensions entre Moscou et Helsinki qui a demandé une adhésion « sans délai » à l'OTAN.

Les exportations d'électricité de Russie vers la Finlande ont cessé durant la nuit du 13 au 14 mai après une annonce en ce sens d'un fournisseur russe, a déclaré à l'AFP un responsable de l'opérateur du réseau électrique finlandais.

L'entreprise responsable des ventes d'électricité russe à la Finlande, RAO Nordic, avait annoncé le 13 mai son intention de cesser ses livraisons le 14, invoquant des impayés. La société a précisé que la pénurie d’électricité serait compensée par des approvisionnements en provenance de Suède et une augmentation de la production intérieure.

Les exportations de la Russie vers la Finlande « sont à zéro actuellement, et c'est le cas depuis minuit comme annoncé », a déclaré à l'AFP Timo Kaukonen, un responsable des opérations de Fingrid, l'opérateur du réseau finlandais. Le réseau est à l'équilibre grâce à des importations de Suède, selon la carte en temps réel de Fingrid, qui avait annoncé le 13 mai pouvoir se passer « sans difficulté » de l'électricité russe. La Finlande importait jusqu'ici environ 10% de sa consommation électrique totale depuis son grand voisin russe.

RAO Nordic, une filiale basée à Helsinki de l'entreprise russe InterRAO, avait justifié la coupure en expliquant ne pas avoir reçu de paiement pour l'électricité fournie à la Finlande depuis le 6 mai. L'entreprise n'a pas dit si ces problèmes de règlement étaient liés aux sanctions européennes visant l'économie russe.

Une première depuis vingt ans, selon la société russe RAO Nordic 

Dans un communiqué cité par l'agence TASS, la société s'exprime en ces termes : « RAO Nordic Oy importe depuis de nombreuses années de l’électricité depuis la Russie vers la Finlande et la vend sur la bourse Nord Pool. Nous avons le regret de constater que nous n’avons toujours pas reçu de paiement sur notre compte bancaire pour les volumes vendus sur Nord Pool depuis le 6 mai. Cette situation est exceptionnelle et c’est la première fois en plus de vingt ans dans l’histoire de nos échanges commerciaux. » « Dans la situation actuelle, caractérisée par l’absence de revenus, RAO Nordic Oy n’est pas en mesure de payer l’électricité importée de Russie. Par conséquent, nous avons été contraints de suspendre les importations d’électricité à partir du 14 mai », précise encore le texte. Dans le même temps, la société a exprimé l’espoir que les approvisionnements en provenance de Russie reprendraient dès que possible.

Cette annonce intervient dans un contexte de montée de tensions entre Moscou et Helsinki, qui a annoncé – à l'instar de la Suède – sa volonté d'adhérer « sans délai » à l'OTAN sous l'influence de l'intervention militaire russe en Ukraine. L'annonce de la candidature finlandaise est attendue le 15 mai, lors d'une conférence de presse du président Sauli Niinistö et de la Première ministre Sanna Marin. Pour l'heure, la Turquie a d'ores et déjà annoncée qu'elle était défavorable à une telle adhésion.

[Vu sur l’application RT News]

VOIR ÉGALEMENT LE LIEN CI-DESSOUS:

Commenter cet article