Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Dans le monde, ce jour est l’occasion pour les travailleuses et les travailleurs de manifester pour exprimer leur volonté de défendre leurs droits et, dans beaucoup de pays, les revendications sont au cœur des cortèges.

A Cuba, ce 1er mai prend une couleur quelque peu différente. La population manifeste aussi, dans des cortèges gigantesques, mais pour exprimer son soutien aux acquis de la Révolution.

Dès le matin, très tôt pour éviter la chaleur de la journée, des dizaines, voir des centaines de milliers de personnes affluent dans les rues, avec tous les moyens de transports disponibles, bus, camions, voitures, la circulation et les stationnements étant régulés sur un très large périmètre pour permettre l’accès des manifestants munis de banderoles, de drapeaux, de pancartes. Souvent, ils viennent en famille avec les enfants.

A la Havane, où le défilé était impressionnant par son ampleur, mais aussi dans toutes les capitales des provinces cubaines, la foule a marché dans une ambiance joyeuse, festive, colorée, avec des slogans qui ne laissent aucun doute sur leur volonté de défendre leurs droits, acquis de haute lutte depuis 1959. Selon les décomptes officiels, ce sont près de 5 millions de Cubaines et Cubains qui ont défilé dans la grande Île.

Cette année, ce 1er mai revêtait un caractère encore plus particulier puisque, à cause de la pandémie, la population cubaine n’avait pas pu manifester ces deux dernières années.

Le mot d’ordre en tête de cortège était : « Cuba vit et travaille ».

Tout un symbole, montrant que face aux ravages de la pandémie, aujourd’hui bien maîtrisée grâce aux vaccins cubains, et malgré les conséquences toujours lourdes du blocus économique, commercial et financier que lui impose depuis plus de 60 ans les Etats-Unis, Cuba résiste et crée, comme le déclaraient de nombreuses pancartes.

De nombreuses délégations étrangères étaient aussi présentes ce dimanche 1er mai, notamment à la Havane, pour montrer que Cuba n’est pas seule et bénéficie d’un fort soutien de nombreux pays.

Au cours de son intervention devant les milliers de manifestants sur la Place de la Révolution à La Havane, Ulises Guilarte, Secrétaire Général de la Centrale des Travailleurs de Cuba (CTC) a déclaré : « Cette journée de commémoration du 1er mai, avec la démarche ferme et enthousiaste de millions de Cubains est redevenue la démonstration de l’unité, du soutien et de l’engagement majoritaire du peuple avec le projet social que nous avons nous-mêmes décidé de construire. »

Et il a pu conclure : « Nous ne plierons pas. Cuba vit et travaille pour son présent et son avenir. »

Je voudrais rendre hommage au nom de notre association à Ricardo Alarcon de Quesada, brillant diplomate et homme politique cubain, décédé ce 1er mai 2022.

Très jeune, il avait participé à la lutte révolutionnaire et était un dirigeant des étudiants lors de la Révolution. Entré au Ministère des Affaires Étrangères, il a été le Représentant Permanent de Cuba aux Nations Unies et Ambassadeur dans plusieurs pays des Caraïbes. Comme Ministre des Affaires Étrangères, il a participé à plusieurs négociations avec les Etats-Unis. Il avait rédigé en 1991 le premier texte de résolution contre le blocus que l’Assemblée Générale des Nations Unies adopte chaque année. Puis il a été élu Président de l’Assemblée Nationale, poste qu’il a occupé pendant 20 ans, jusqu’en 2013.

Nous avons eu beaucoup d’échanges avec lui, y compris en France, et il a représenté les autorités cubaines lors de l’inauguration de la Maison Victor Hugo à La Havane. Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Comme chaque semaine, je vous laisse découvrir les nombreux articles de notre site qui relatent notre activité et la réalité cubaine et je vous en souhaite une bonne lecture.

Michel Humbert
Vice-président de Cuba Coopération France

POURSUIVRE LA LECTURE :

Commenter cet article