Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

S’il est un domaine où les critiques de tous bords ont relativement épargné Fidel Castro et se gardent bien, à ma connaissance, d’attaquer la politique de Cuba, c’est le rééquilibrage de l’accès à l’eau potable et l’environnement.

Il confia à deux de ses hommes de confiance le commandant Faustino Perez Hernandez la tâche d’étendre la distribution d’eau potable à dix millions d’habitants et au commandant Antonio Nuñez Jimenez le soin de créer une fondation pour l’homme et la nature. Nous reviendrons sur cette fondation dans quelques semaines pour évoquer aujourd’hui la place de l’Institut National des Ressources Hydrauliques. (INRH), notre principal partenaire en matière de Coopération décentralisée.

L’institut fut fondé le12 août 1962 et fut confié à Faustino Perez Hernandez, médecin mais organisateur né, puisque Fidel lui avait confié la réorganisation du mouvement du 26 juillet et que quelques temps après il était l’artisan de l’enlèvement de Juan Manuel Fangio ! dont vous avez pu lire les détails dans cette lettre.

L’action du nouveau ministre président fut déterminante dans le regroupement des différents services publics ou privés qui s’occupaient de la production et de la distribution de l’eau et des entreprises nationalisées dont certaines avaient déjà pris de mauvaises habitudes sous l’ancien régime. Sans être aussi caricaturale que les immenses fresques qui ornent le hall d’accueil d’Aguas de Habana il y avait dans la capitale un déséquilibre notoire entre les quinze communes de La Havane dont huit étaient équipées d’un réseau de distribution tandis que les sept autres étaient alimentées par camions citernes. Cette mission fut menée à bien par la jeune équipe de la nouvelle institution.

À l’heure actuelle, qui dit présence d’au moins un point d’eau dans les logements, ne veut pas dire eau courante vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Le réseau en fonte grise ductile, les joints défaillants, l’augmentation de la circulation sur un réseau faiblement enterré sont responsables de fuites estimées de cinquante à soixante-dix pour cent du volume produit. Localiser et supprimer ces pertes d’eau sont actuellement en matière d’eau potable notre devoir faire avec l’INRH.

Arithmétiquement il est clair que lorsque l’on supprime cinquante pour cent de fuites on peut soit doubler le laps de temps de l’alimentation, soit doubler le nombre d’habitants desservis.

L’INRH s’appuie sur sa Direction des Relations Internationales et de Collaboration qui est rattachée directement au président et qui est compétente dans tous les domaines et sur deux OSDE (Organisation Superior de Direction Empresarial) la GIAT pour la Gestion Intégrale des Eaux Terrestres et l’AyS pour tout ce qui touche à l’Eau et à l’Assainissement. L’effectif total des trois entités atteint 38 000 agents. En fonction des sujets et des thèmes de coopération, qui peuvent aller du simple curage des fosses fixes jusqu’aux études relatives à la construction des grands tunnels de transvasement Nord Sud, c’est avec une cinquantaine de cadres de haut niveau avec qui nous avons à faire. Nous relevons chez chacun d’entre eux la même fierté d’être Cubain, de servir l’homme et la nature, de s’obstiner à contourner le blocus et à limiter ses effets et d’échanger en préparant les journées internationales Cubagua en mars prochain qui regroupent l’élite des spécialistes environnementaux d’Amérique Latine où la France sera l’invitée d’honneur.

Pour sa part l’INRH fait honneur à son pays. Monsieur Biden vous gagnerez beaucoup en les connaissant mieux et en vous rendant compte que le blocus loin de soulever les foules, continue à les unir et renforce notre désir de coopérer et d’aider. Le plus beau verbe après aimer.

Notre lettre y contribue et je laisse à nos amis lecteurs le soin d’apprécier les informations et les articles réunis pour eux.

 

Christian Huart
Premier vice-président de l’Association Cuba Coopération France

POURSUIVRE LA LECTURE:

Commenter cet article