Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

L'Iran et le Venezuela signent un accord de coopération de 20 ans

L'Iran et le Venezuela, deux pays sous sanctions américaines, ont signé ce 11 juin un accord de coopération d'une durée de 20 ans, a affirmé le président iranien Ebrahim Raïssi, accompagné de son homologue vénézuélien Nicolas Maduro.

L'Iran et le Venezuela, deux pays pétroliers soumis à des sanctions américaines, ont signé le 11 juin un accord de coopération d'une durée de 20 ans visant à renforcer leur alliance, a annoncé le président iranien Ebrahim Raïssi.

«La signature d'un accord de coopération de 20 ans [...] montre la détermination des hauts responsables des deux pays à développer les relations bilatérales dans différents domaines», a affirmé le président iranien Ebrahim Raïssi lors d'une déclaration à la presse avec son homologue Nicolas Maduro, en visite dans le pays. Ce document stratégique a été signé par les ministres des Affaires étrangères des deux pays.

«Les ministres concernés ont signé des accords de coopération dans les domaines politique, économique, du tourisme, du pétrole et de la pétrochimie», a détaillé l'agence iranienne Irna.

Nicolas Maduro, arrivé le 10 juin en Iran, s'est félicité dans sa déclaration à la presse de «l'amitié indéfectible entre les deux pays». «Nous avons d'importants projets de coopération dans les domaines de la défense, de l'énergie, du pétrole, du gaz, des raffineries et du secteur pétrochimique», a-t-il déclaré, mentionnant aussi «la coopération financière avec la Banque nationale de développement irano-vénézuélienne».

Le président vénézuélien a également fait état «des projets communs pour produire de la nourriture au Venezuela et l'exporter en Iran et dans la région». Des réunions conjointes de haut niveau doivent avoir lieu durant sa courte visite, selon Irna.

Une ligne aérienne commerciale ouverte entre Téhéran et Caracas dès juillet 2022

Par ailleurs, Nicolas Maduro a annoncé l'inauguration le 18 juillet du vol Téhéran-Caracas afin de promouvoir le tourisme entre les deux pays. «Le Venezuela est prêt a recevoir des touristes d'Iran qui pourront jouir de la beauté des Caraïbes, des Andes et de l'Amazonie», a-t-il dit. Les deux chefs d’Etat ont assisté au palais présidentiel en vidéoconférence à une cérémonie de remise «dans le Golfe» au Venezuela d'un tanker fabriqué en Iran, a annoncé Irna. Il s'agit du deuxième bâtiment sur les quatre commandés par Caracas, a précisé l'agence.

Pour sa part, Ebrahim Raïssi a rendu hommage à la «résistance» du Venezuela face aux Etats-Unis.  «Le Venezuela a traversé des années difficiles mais la détermination du peuple, des responsables et du président du pays a permis de résister aux sanctions», a souligné le président iranien. «Aujourd'hui, ce pays a surmonté l'hyper-inflation et la croissance économique a repris. C'est un bon signe qui prouve à tous que la résistance fonctionnera et obligera l'ennemi à battre en retraite», a-t-il ajouté.

En mai, le ministre iranien du Pétrole Javad Owji avait effectué une visite officielle au Venezuela, pays qui possède les plus grandes réserves prouvées de brut au monde, et avait rencontré le chef d'Etat Nicolas Maduro. Au cours de son voyage, Javad Owji s'était également entretenu avec son homologue vénézuélien Tareck El Aissami pour trouver des moyens de faire face aux sanctions paralysantes imposées par les Etats-Unis aux deux pays.

Les relations entre les deux producteurs de pétrole étaient fortes du temps du leader socialiste Hugo Chavez (1999-2013) et se sont encore renforcées sous son successeur. Avant l'Iran, Nicolas Maduro s'est rendu ces derniers jours en Turquie puis en Algérie. En 2020, le Venezuela a reçu deux cargaisons de carburant et de dérivés de l'Iran pour aider à faire face à des pénuries nationales.

[Vu sur l’application RT News]

Commenter cet article