Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

«Inconcevable» : Lavrov annule sa visite en Serbie après une interdiction de survoler plusieurs pays

Sergueï Lavrov, a été obligé d'annuler sa visite en Serbie, plusieurs pays parmi lesquels la Bulgarie, la Macédoine du Nord et le Monténégro ayant refusé que son avion ne les survole. Il a dénoncé une mesure «inconcevable» et «scandaleuse».

Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, ne se rendra finalement pas en Serbie ce 6 juin, plusieurs pays voisins de la république des Balkans ayant refusé que l'avion du chef de la diplomatie russe ne survole leurs territoires. Il était initialement attendu à Belgrade dans la matinée.

«Ce n'est qu'aujourd'hui, il y a une heure, que les pays entourant la Serbie ont fermé le canal de communication, n'autorisant pas le vol de l'avion de Sergueï Lavrov, qui se dirigeait vers la Serbie. La délégation russe devait se rendre à Belgrade pour des négociations», a déclaré Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe, citée par plusieurs agences de presse russes le 5 juin.

«Les pays membres de l'UE et de l'OTAN ont fermé l'espace aérien, ont fermé un énième canal de communication», a-t-elle ajouté.

Lavrov dénonce une mesure «inconcevable» et «scandaleuse»

D'après le quotidien serbe Vecernje Novosti, la Bulgarie, la Macédoine du Nord et le Monténégro sont les trois pays voisins de la Serbie – par ailleurs tous membres de l'OTAN – qui ont fait état de ce refus. Une information confirmée quelques heures plus tard par le ministère russe des Affaires étrangères.

Selon une source diplomatique russe, citée par l'agence Interfax, le ministère a finalement décidé d'annuler sa visite. «Notre diplomatie n'a pas encore appris à se téléporter», a déclaré cette source.

Lors d'une conférence de presse à la mi-journée, Sergueï Lavrov a dénoncé une mesure «sans précédent», «inconcevable» et «scandaleuse» prise dans une «optique antirusse» par «certains membres de l'OTAN». Il a également tancé le «cynisme» des Occidentaux, qui, selon lui, «vont continuer de faire pression» sur la Russie et les pays qui souhaiteraient entretenir des liens diplomatiques avec elle.

«Notre attitude vis-à-vis de la Serbie ne sera détruite par personne [...] Nous avons invité le ministre des Affaires étrangères serbe [Nikola Selakovic] à se rendre en Russie», a-t-il ajouté, critiquant un «mépris de la part de Bruxelles».

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a lui fustigé devant la presse des «actes hostiles». «De tels actes hostiles à l'égard de notre pays sont capables de causer certains problèmes [...], mais ils ne peuvent pas empêcher notre diplomatie de poursuivre son travail», a-t-il précisé.

Sur Telegram, le vice-président du Conseil de la Fédération, Konstantin Kossatchev, a dénoncé une démarche dirigée, selon lui «contre la Russie en tant qu'Etat et la Serbie en tant qu'Etat». «J'espère que la réaction sera commune et extrêmement sévère, non seulement sous forme des protestations diplomatiques, mais aussi se traduira par des actions pratiques, concrètes», a-t-il ajouté.

Interrogé par RT France, Xavier Moreau, directeur du Centre d’analyses politico-stratégiques, considère cette interdiction de survol comme un «aveu d'impuissance» de la part de l'OTAN. «Aujourd'hui, les seules sanctions efficaces que met l'Occident, que met l'OTAN, c'est empêcher le survol de territoire de l'OTAN», ajoute-t-il, précisant : «Cela ne changera absolument rien dans la situation actuelle.»

Le président serbe Aleksandar Vucic devrait prendre la parole au journal télévisé en début de soirée pour s'exprimer sur la situation, selon la Radio-télévision de Serbie.

Le ministre russe des Affaires étrangères devait se rendre à Belgrade pour y rencontrer Aleksandar Vucic mais également son homologue serbe Nikola Selakovic ainsi que le patriarche de l'Eglise orthodoxe serbe Porphyre.

[Vu sur l’application RT News]

Commenter cet article