Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

 

Cette déclaration du PCF est scandaleuse. Taïwan est une province chinoise et la Chine est un état souverain. A aucun moment cette déclaration ne fait référence à ce principe intangible des relations internationales.

Le PCF ne comprend rien à la référence du statu quo. Celui-ci est la conséquence d'un rapport des forces qui à la fin de la guerre de libération en 1949 à donné le pouvoir au parti communiste chinois sur l'ensemble du territoire ce qui inclus Taïwan,  ce n'est donc pas le résultat d'un compromis, ce que laisse pourtant entendre le communiqué alambiqué du PCF. En fait, pour celui-ci et comme l'avait déclaré F.Roussel pendant les présidentielles : "Taïwan c'est la Chine mais nous veillerons à ce que celle-ci n'intervienne pas pour récupérer ce territoire" qui  pourtant est le sien.  Cette déclaration avait comblé d'aise le représentant de Taïwan a Paris. On pourrait sourire aux prétentions de F.Roussel  ce nain politique interpellant la Chine de manière arrogante.

En 1972, dans la déclaration de Shanghai R.Nixon  après son entrevue avec le président Mao Zedong avait évoqué au sujet du statut de la Chine  "une ambiguïté constructive". Nous n'en sommes plus là, car avec le soutien des américains les séparatistes à Taïwan entendent franchir le pas qui les mènera selon eux à l'indépendance. Le PCF n'en dit rien, autre aveu de sa duplicité.

En 1971 l'assemblée générale de l'ONU à rétablit la République Populaire de Chine dans ses droits légitimes qu'elle exerce comme tout état sur l'ensemble de son territoire, pas sur un territoire amputé.  Par ailleurs l'ONU  considérait que le représentant de Taïwan qui occupait illégalement le siège de la Chine était un usurpateur. Il fût expulsé.  Le PCF l'a oublié. Cette position est pourtant  soutenue par plus de 180 états dans le monde qui ont établit des relations diplomatiques avec la Chine et qui à travers l'ONU et la Charte considèrent que les relations entre les pays est fondée sur l'intégrité, l'indépendance des états. C'est toujours la violation de ces principes qui conduit à la guerre. C'est ce que font les États-Unis. Taïwan faut-il le rappeler n'est pas un état et n'a aucun statut international.

Le PCF en fait est pour le maintien des choses en l'état et c'est là le fond du problème, car cela met en cause fondamentalement la réunification du peuple chinois.

Il faut la fausse naïveté du PCF pour croire un seul instant à la fable des réticences de J.Biden quant au voyage de N.Pelosi. Bien évidemment cette provocation s'inscrit dans toute la démarche agressive des États Unis en déclin. Elle fait partie de ces initiatives comme l'élargissement des capacités d'interventions de l'OTAN en Eurasie, sa coordination aux côtés de la QUAD et de l'AUKUS comme la multiplication des bases US dans la région qui forment un véritable cordon sanitaire autour de la Chine autant de sujets dont visiblement le PCF n'a jamais entendu parlé. Pas plus d'ailleurs du "chips 4" qui était le but de la mission de Pelosi, c'est à dire une nouvelle alliance stratégique entre les USA, la Corée du Sud, Japon et Taïwan pour l'incorporer dans l'OTAN afin de  contrer la Chine.

En fait  le PCF, comme il en à l'habitude renvoie tout le monde dos à dos. L'inconséquence n'est rien d'autre que la sienne . Le  PCF, une fois encore démontre son complet  abandon de toute position anti impérialiste. Fort heureusement pendant la visite de Pelosi il y a eu des manifestations à Taïwan pour dénoncer cette provocation. Enfin il est réconfortant que la conséquence de cette affaire  est d'avoir soudé plus encore l'unité et la cohésion du peuple chinois dans son ensemble et de constater que de nombreux partis communistes dans le monde ont fait le choix d'exprimer leur solidarité avec la Chine et condamné clairement les États-Unis.  Le PCF n'en est pas là,  car  il se montre incapable de protester et agir aux côtés de ceux qui appellent les peuples  à se mobiliser pour mettre en échec  les prétentions hégémoniques et archaïques des États-Unis, comme toute ingérence de leur part et pour faire progresser le multilatéralisme dont le respect de la souveraineté et l'intégrité territoriale sont des principes inaliénables.

Jean-Pierre PAGE

Jean-Pierre Page, membre du comité central du PCF de 1981 à 2000, ancien responsable international de la CGT, a été également secrétaire général de l’UD CGT du Val-de-Marne.

sur Facebook:

Commenter cet article