Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Cette article fait référence au mouvement politique animé  Florian Philippot qui se défini aujourd’hui comme un « gaulliste social » après avoir fréquenté jusqu’au sommet le FN, duquel il s’est fait aimablement éjecter. Ainsi cette publication qui évoque un acte de désinformation d'une "chaîne d'information" ne vaut évidemment pas adhésion de notre blog, informatif et totalement indépendant, à l’ensemble des thèses de Monsieur Philippot et du mouvement qu'il préside aujourd’hui. El Diablo

******

«Il n'y a pas eu de manifestation ce week-end» : LCI prise en flagrant délit de désinformation

La chaîne d'information a présenté des excuses après avoir nié l'existence d'une manifestation qui s'est bien déroulée le 3 septembre dans la capitale française. Elle avait faussement mis en cause une opération de «propagande russe».

LCI a-t-elle un problème de déontologie et de vérification de l'information ? Dans l'émission «Un œil sur le monde» diffusée le 5 septembre, les journalistes et commentateurs présents sur le plateau ont livré une interprétation pour le moins douteuse d'un reportage diffusé sur la chaîne russe « Russia One », et nié l'existence d'une manifestation qui a bien eu lieu dans la capitale française le 3 septembre. Le présentateur de la chaîne s'est excusé le lendemain.

Consacré à la crise énergétique en Europe, ledit reportage évoquait les crispations et l'inquiétude liées à l'augmentation des prix de l'énergie. «De plus en plus de gens réalisent que cette crise aurait pu être évitée sans les sanctions contre la Russie et que quelqu'un doit répondre de leurs conséquences», introduit le présentateur russe, avant d'illustrer le sujet par les images d'une manifestation parisienne organisée par le mouvement de Florian Philippot, "Les Patriotes". En évoquant «plusieurs centaines de manifestants» protestant contre «la politique des autorités, qui selon eux n'aide en rien la population à supporter les conséquences de la crise économique» et scandant «Macron, démission!», la séquence ne faisait guère que rendre compte de la mobilisation.

Mais, de retour en plateau après la diffusion de cet extrait, le présentateur de LCI, Julien Arnaud, affirme : «Il n'y a pas eu de manifestation ce week-end, ce n'est pas du tout vrai.» Et d'incriminer une opération de «propagande russe». Il est suivi par l'une des participantes, qui met en cause «les calculs de Vladimir Poutine» destinés à «faire croire que l'Europe se divise». La télévision russe est ainsi jugée coupable de détournement et de manipulation, puisqu'elle aurait décrit une mobilisation qui n'a pas existé.

Philippot appelle l'ARCOM à réagir

Problème : la manifestation «Résistance» figurait à l'agenda de l'AFP et a bien eu lieu, même si, concurrencée par une manifestation des propriétaires de deux-roues contre le stationnement payant dans le capitale, et une autre de soutien à l'imam Hassan Iquioussen, elle n'a pas fait l'objet d'une couverture médiatique très dense. «Alors là j’en tombe de ma chaise !», s'est offusqué Florian Philippot en commentant cet extrait. «Elle a bien eu lieu. Il y avait du monde. LCI était informée et invitée», a-t-il martelé. 

Le leader des Patriotes a ensuite publié des photos de la mobilisation du 3 septembre et appelé l'Arcom (l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique) à «taper du poing sur la table rapidement» face à cette «désinformation».

Egalement présent à la manifestation, Charles-Henri Gallois, président de Génération Frexit, a fait part de son indignation en publiant une vidéo de son discours à «la manifestation qui n’a jamais eu lieu d’après LCI !».

Julien Arnaud s'est excusé dans un tweet le 6 septembre, reconnaissant «une erreur regrettable» et promettant de la corriger «naturellement».

La chaîne a certes présenté ses excuses, mais l'un de ses éditorialistes, Renaud Pila, a relancé la polémique en plateau en affirmant que la manifestation litigieuse était dirigée «contre le pass sanitaire» et non pas contre la politique du gouvernement et les sanctions adoptées à l'encontre de Moscou. Selon lui, les médias russes se seraient emparés d'«une belle image» et l'auraient détournée.

«Nouvelle fake news de LCI», a dénoncé Florian Philippot, invitant les journalistes de la chaîne à faire preuve «d'un peu de sérieux», puisque le rassemblement était dirigé «contre le rationnement énergétique, les sanctions, pour la sortie de l’OTAN». Parmi les affiches et panneaux portés par les manifestants que l'on aperçoit sur les photos figurent en effet des slogans tels que «sortir de l'OTAN» et «contre le rationnement».

Il ne s'agit pas du premier «incident» dans la couverture médiatique du conflit ukrainien et de ses répercussions : fin août, France 2 avait dû présenter ses excuses à ses téléspectateurs à la suite de la diffusion d'un sujet sur les frappes contre la centrale nucléaire de Zaporojié, au cours duquel une cheminée avait été présentée... comme un missile.

Vu sur l'application RT News

 

Commenter cet article

M
ce qui a de drôle c'est que l'article qui remet les manifs d'aplomb pour le 3 septembre, passe sous silence la manif Gilet Jaune (déclarant Jamel Bouabane) dont vous pouvez voir la video et les photos sur FB et tik tok sur notre page les Gilets Jaunes du Coin .
Répondre