Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

UKRAINE : Lavrov accuse les États-Unis « d’opérer constamment sur le terrain »

Le ministre russe des Affaires étrangères a affirmé qu'il existait des informations « convaincantes » selon lesquelles des militaires de carrière américains seraient sur le terrain en Ukraine, notamment pour aider à l'utilisation des systèmes d'armes.

Invité de l'émission «60 minutes » sur la chaîne Rossia 1 ce 11 octobre, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a longuement analysé la situation en Ukraine, revenant notamment sur l'implication des Etats-Unis dans le conflit.

« De facto, les Américains participent déjà depuis longtemps à cette guerre. Non seulement ils livrent des armes à Zelensky et à son régime, mais ils fournissent aussi des renseignements obtenus à l’aide de satellites – et il ne s’agit pas seulement de quelques dizaines de satellites militaires, mais aussi de quelques centaines de satellites commerciaux, qui sont maintenant mis au service des plans militaires de soutien au régime néonazi », a ainsi expliqué le chef de la diplomatie russe.

Sergueï Lavrov a également affirmé qu'il existait de plus en plus d'informations « convaincantes » selon lesquelles les Américains aidaient non seulement à recruter des mercenaires pour participer aux hostilités en Ukraine, mais aussi que « des militaires de carrière faisant partie de l’armée américaine – ainsi que des armées de plusieurs pays européens – opèrent constamment "sur le terrain"». Selon lui, ces militaires de carrière occidentaux aident notamment à l'utilisation des systèmes d’armes, de lance-roquettes multiples de type Himars. « Nous n’en avons pas la preuve à 100%, mais je pense que les témoignages se multiplient et qu’en Occident même, ils commencent déjà à comprendre qu’ils vont un peu plus loin que prévu », a-t-il souligné.

En plus de leur implication directe, les Etats-Unis ont en outre une implication indirecte considérable a fait remarquer Sergueï Lavrov, rappelant leur rôle dans l'échec des négociations fin mars : «Nous étions assis à la table des négociations avec la délégation ukrainienne jusqu'à la fin du mois de mars, lorsque l'approche pour le règlement de cette situation a été convenue à Istanbul, sur la base des principes proposés par les Ukrainiens dans la situation d'alors, et nous considérions ces principes comme satisfaisants dans cette situation-là. Ces négociations ont été interrompues sur ordre direct des Etats-Unis et de Londres. »

« De manière générale, cette guerre est dirigée par les Anglo-saxons, qui contrôlent complètement le régime de Zelensky, et les Polonais et toutes sortes de Baltes essaient de s'aligner sur eux», a-t-il poursuivi, notant que depuis lors Volodymyr Zelensky avait déclaré à plusieurs reprises qu'il n'allait pas négocier, et qu'il avait récemment introduit une interdiction législative de négocier avec la Fédération de Russie sous le président Vladimir Poutine.

« J’espère que ceux qui spéculent constamment sur le thème de la guerre nucléaire sont conscients de leur responsabilité »

Alors que la situation est de plus en plus instable, en témoignent l'attaque « terroriste » du pont de Crimée et les « frappes massives » de la Russie sur les infrastructures ukrainiennes en réponse, le chef de la diplomatie russe a enfin tenu à faire une énième mise au point sur la doctrine nucléaire de Moscou. « Nous prévoyons dans notre doctrine nucléaire uniquement des mesures de rétorsion visant à empêcher la destruction de la Fédération de Russie par des frappes nucléaires directes ou par des frappes avec d'autres armes mettant en danger l'existence même de l'Etat russe », a-t-il ainsi rappelé.

« Cette réponse est exhaustive. Et j'espère que ceux qui spéculent constamment sur le thème de la guerre nucléaire – sur la prétendue organisation par la Fédération de Russie de provocation avec l'utilisation d'armes de destruction massives – j'espère qu'ils sont conscients de leur responsabilité », a-t-il conclu.

Vu sur l’application RT News

Commenter cet article