Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

«Nous ne devons rien à ce type» : une figure de Fox News réagit aux demandes financières de Zelensky

Le présentateur vedette de la chaîne américaine Fox News a fustigé les demandes d'aides financières sollicitées par le président ukrainien. Tucker Carlson reproche à Volodymyr Zelensky d'«entraîner tout l'Occident vers une guerre nucléaire».

«Un étranger arrogant en t-shirt qui demande de l'argent pour ses "besoins économiques critiques" ? Nous avons aussi des besoins économiques critiques, mon gars. Qui es-tu, un troll ? Va-t'en», a entre autres lancé, le 13 octobre à l'antenne de Fox News, Tucker Carlson, journaliste vedette de la chaîne américaine conservatrice. 

 Il entraîne tout l'Occident vers une guerre nucléaire

 Le présentateur de sa propre émission réagissait ici à une intervention du président ukrainien qui, le 12 octobre, a sollicité auprès du FMI et de la Banque mondiale une aide de plusieurs dizaines de milliards de dollars, avec l'objectif affiché de reconstruire des infrastructures nationales détruites dans le cadre du conflit militaire.

«Nous ne devons rien à ce type [...]. Il entraîne tout l'Occident vers une guerre nucléaire», a encore déclaré le journaliste américain avant de reprocher aux personnalités se revendiquant «progressistes» et de «gauche», d'encourager ce qu'il a qualifié de «véritable guerre qui pourrait mettre fin à la civilisation».

Cette séquence éditorialisée survient alors que le conflit militaire en Ukraine s'apprête à entamer son neuvième mois, et que les négociations directes entre les deux parties prenantes officielles (Kiev et Moscou) semblent être au point mort.

Les administrations américaine et européenne ont de leur côté exprimé leur opposition à une fin précipitée du conflit et ainsi balayé à plusieurs reprises de potentiels appels au cessez-le-feu, en faisant notamment valoir que les enjeux du conflit dépassaient la seule cause ukrainienne. Après la signature par le président ukrainien Volodymyr Zelensky d'un décret officialisant l'«impossib[ilité] de tenir des pourparlers avec le président de la Fédération de Russie», Vladimir Poutine a quant à lui laissé la porte ouverte aux négociations «avec un autre président».

Tucker Carlson, dans le viseur de ses détracteurs

Ce n'est pas la première fois que Tucker Carlson s'oppose de façon virulente à une politique visant à soutenir l'effort de guerre ukrainien, et sa position lui a dans le passé valu d'être accusé par ses détracteurs de «travailler pour l'ennemi».

Au mois de janvier par exemple, alors qu'il avait mis en garde contre l'escalade des tensions entre son pays et la Russie, reprochant déjà aux médias américains de plébisciter «une guerre incroyablement destructrice», le présentateur avait déclenché un orage de colère chez ses détracteurs, dont bon nombre avaient estimé qu'une telle intervention relevait de la trahison.

«Tucker Carlson est engagé dans une trahison. Arrêtez-le. Maintenez-le dans une cellule. Il est un danger clair et présent infligeant des dommages indéniables au service d'un ennemi étranger en temps de guerre. Inculpez-le», avait par exemple affirmé un certain Chris Vickery, professionnel dans la cybersécurité ayant à son actif plusieurs collaborations avec les services de renseignement, et régulièrement cité dans la presse américaine.

Vu sur l’application RT News

Commenter cet article

R
Ça fait toujours plaisir de voir que même aux USA, il y a des opposants à la ligne BIDEN sur l UKRAINE, toutefois ce présentateur d une chaîne ultra conservatrice est un personnage sulfureux, complotiste, raciste et anti IVG de quoi relativiser sa prise de position pro POUTINE mais est vrai que ce dernier est également un partisan du retour à un ordre moral très conservateur..
Répondre