Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

C’est un scrutin à haute portée symbolique. D’abord parce que le secteur ferroviaire conserve des capacités de blocage importantes dans les conflits sociaux. Ensuite parce que les élections professionnelles à la SNCF se sont déroulées à la veille d’une confrontation attendue pour le début d’année 2023, entre le gouvernement et le monde du travail, sur le dossier des retraites. Enfin, parce que ce scrutin précède de deux semaines les élections professionnelles dans les trois versants de la fonction publique qui se termineront le 8 décembre.

Ainsi, à la SNCF, quatre ans après la privatisation et la création des premiers conseils économique et social (CSE) de l’entreprise, les équilibres syndicaux n’ont pas été bouleversés par le vote des salariés entre le 17 et le 24 novembre 2022. La CGT reste la première organisation syndicale (32,44 %), précédant de 10 points l’UNSA (22,10 %) qui reste seconde. Suivent SUD-Rail (18,67 %) et la CFDT (15,94 %), respectivement troisième et quatrième.

POURSUIVRE LA LECTURE

******

LA CGT PREMIÈRE ORGANISATION SYNDICALE

À LA SNCF

La Fédération CGT remercie l’ensemble des cheminotes et des cheminots qui lui ont renouvelé leur confiance en la plaçant 1re organisation syndicale avec 32,44 % des voix tous collèges, soit plus de 10 points devant la 2e.

La Fédération CGT salue l’engagement sans faille de ses militantes et militants qui ont œuvré avec conviction dans un environnement hostile à bien des égards, afin de conforter la CGT comme 1re organisation syndicale, en étant au plus proche de leurs collègues au quotidien et en toutes circonstances.

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS

– 7 317 inscrits par rapport aux dernières élections (2018)

MODALITÉS DE VOTE

Les difficultés rencontrées dans la réception des courriers contenant les identifiants et codes, les erreurs et les errances de la direction SNCF et du prestataire retenu ont, sans aucun doute, impacté l’expression démocratique dans l’entreprise qui subit déjà de profondes transformations contraires à l’intérêt du service public ferroviaire et des cheminots.

Il en ressort une baisse de la participation globale et dans tous les collèges.

TAUX DE PARTICIPATION (comparé à 2018)

  • Global : 65,56 % (- 1,14 %)
  • Exécution : 59,19 % (- 1,1 %)
  • Maîtrises : 68,17 % (- 2,46 %)
  • Cadres : 70,32 % (- 5,24 %)

L’évolution des effectifs, les modalités de vote, les bouleversements rencontrés au quotidien suite aux réformes régressives de 2014 et 2018, les stratégies alambiquées des uns et des autres et les coalitions de circonstance auraient pu modifier de manière profonde et conséquente le paysage syndical.

Rien n’a été épargné à la CGT cheminots !

Avoir le courage de résister à la casse sans précédent de l’entreprise publique et des conditions de travail des cheminots, à la casse de notre statut social, proposer une autre voie et l’assumer en cherchant en permanence l’unité la plus large et l’élévation du rapport de force, est un chemin difficile que la CGT ne renoncera jamais à emprunter !

Les résultats tous collèges au sein du GPU sont les suivants :

  • CGT : 32,44 %
  • UNSA : 22,10 %
  • SUD : 18,67 %
  • CFDT : 15,94 %

La Fédération CGT prend acte du vote des cheminotes et des cheminots. Elle les invite à rester mobilisés et vigilants, de même qu’elle les invite à rester unis face aux attaques à venir, notamment en agissant massivement par la grève nationale unitaire tous services le 7 décembre prochain pour l’augmentation générale des salaires, jour de la prochaine table ronde NAO !

Montreuil, le 24 novembre 2022

AUTRE LIEN:

 

Élections à la SNCF : pas de bouleversement, la CGT poursuit son recul

Deuxième syndicat du groupe, l'UNSA-Ferroviaire a elle aussi reculé avec 22,10% des voix.

POURSUIVRE LA LECTURE:

Commenter cet article