Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Après avoir tenté, cet été, de rassurer les Français en leur annonçant des stocks d'énergie suffisants pour passer un hiver normal, Macron et son pouvoir ont conçu des plans de restriction d’usage d’électricité, dès les premiers frimas, touchant, zone après zone, par des coupures affectant l'ensemble des activités domestiques des citoyens. Ainsi, le « noir » total des logements, durant deux heures, matin midi ou soir, au moment où chacun part ou revient du travail, prépare les enfants pour l'école ou qui en reviennent, ou simplement à l'heure du déjeuner.

Durant ces périodes, les appareils électriques seront mis hors d'usage. Restent, bien sûr les lampes de poche, et les bonnes vieilles bougies...

Si l'on en croit « Le Monde », daté du 3 décembre, :

"Chaque département dressera une liste confidentielle (?) des sites essentiels qui ne subiront pas de délestages. Une fois qu'on aura exempté ces sites, il n'y aura plus assez de gigawatts pour tout le monde. Cela fera des mécontents, pressent le préfet d'un département rural et froid. D'autant qu'un même foyer pourrait être plusieurs fois touché par un délestage."

« Le Monde » poursuit :

« Les écoles délestées n'ouvriront pas en matinée. Trains et métros pourront être supprimés pour éviter le blocage en pleine voie (...) Olivier Véran ajoutant que « les feux de signalisation s'arrêteront de fonctionner par endroit et qu'il n'est pas impossible qu'on ne puisse pas retirer du cash ».

Et le quotidien de nous prévenir :

« Une coupure touchera millions d'habitants à la fois » 

Ce n'est pas tout : le bon vieux téléphone sera muet.  Certes nombreux ceux qui ont un portable, mais gare aux imprudents, qui ne l''ont pas rechargé.  De toutes façons ces appareils ne marchent que si le réseau fonctionne...

Mais avez-vous pensé à l'ascenseur ?

« Le Monde » alerte :

"Logements La crainte des pannes d'ascenseurs et des feux causés par des bougies"

Il faudra monter à pied 4, 6, 8 étages ou plus, après un temps long passé dans les transports, trains, voitures, métros et bus de plus en plus bondés.

Sans oublier les pannes d'électricité dans l'escalier.

Ça, c'est pour votre logement.

Mais les délestages viseront des entreprises publiques, l'école en premier, qui sera également victime de coupures programmées. Le gouvernement préviendra en temps utile - ce sont eux qui le disent - les parents, par un message internet...

Et pour ceux qui n'ont pas de portable ?

Rappelez-vous la belle pagaïe dans les établissements scolaires, du temps du COVID !

Et toutes ces mesures, nous les devons à la politique menée par Macron et son pouvoir. Celui-ci délaissant le nucléaire, fermant le site alsacien de Fessenheim, privatisant la maintenance des centrales atomiques, ce qui impose à celles-ci un arrêt prolongé de production, avant de les remettre en état de marche.

Et également à sa politique de guerre ouverte contre la Russie par notre soutien militaire aux forces ukrainiennes, et aux sanctions frappant nos échanges de carburant avec Moscou à moindre coût pour de l'énergie US, vendue très chère. 

C'est comme ça que vous voulez vivre cet hiver ?

Imaginez que ce scénario, cette série noire se passe en Chine...

JEAN LÉVY

 

Commenter cet article