Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

 

L'attentat perpétré à l'encontre des gazoducs Nord Stream 1 et 2 ne serait plus d'origine  russe, comme l'affirmaient jusqu'ici les sources occidentales, mais effectués par des groupes ukrainiens antirusses...

C'est le New York Times qui "révèle" l'information.

Et de préciser :

Les officiels américains, qui se sont confiés au New York Times, ont déclaré qu'ils n'avaient vu aucune preuve liant le président ukrainien Volodymyr Zelensky ou ses principaux collaborateurs à ces attaques. Les renseignements qu'ils ont examinés ne précisent pas les individus, ni qui aurait pu financer ou commanditer l'attaque.

Ils indiquent toutefois qu'il s'agit d'opposants au président russe Vladimir Poutine, rapporte encore le quotidien américain.

Changement de registre donc, mais qui parait tout aussi farfelu.

Cet attentat ourdi en pleine mer Baltique, entre Norvège, Danemark et Suède suppose pour le réussir des moyens techniques et humains, hors de portée de groupes marginaux. Seule une grande puissance maîtrisant et disposant la logistique appropriée a pu accomplir ce forfait de taille internationale.

Alors pourquoi cette information du journal de New-York ? 

La piste russe n'était plus tenable : Moscou avait investi dans ces gazoducs des milliards de dollars destinés à décupler ses moyens d'exporter son gaz vers l'Europe, source de ressources colossales.

Pourquoi et dans quel but la Russie, victime des sanctions occidentales en matière d'exportation d'énergie, se serait-t-elle privée d'en contourner les effets sur son économie ?

A qui donc profite l'attentat ?

Aux États-Unis, qui sans attendre, ont offert aux états de l'Ouest européen de leur livrer, à prix d'or, son gaz américain. L'Allemagne en premier, étant par l'attentat, privée du gaz russe que devaient lui fournir les deux gazoducs auxquels elle avait financièrement souscrit, l'Allemagne donc s'abreuve maintenant au gaz américain. La France aussi est cliente. 

Et ces deux états, qui avaient participé au montage financier des deux gazoducs, et aujourd'hui victimes de leur destruction, n'ont diligenté aucune enquête pour obtenir réparation.

Notons également que des navires de l'US Navy avaient séjourné justement-là où s'est produit l'attentat quelque temps au paravent...

Et le quotidien américain de poursuivre :

Le journaliste d'investigation Seymour Hersh a publié un article, en février, dans lequel il affirme que les États-Unis sont responsables, en se référant notamment aux déclarations du président Joe Biden, qui a affirmé que les États-Unis "mettraient fin" au projet Nord Stream 2 si la Russie envahissait l'Ukraine.

"Je vous assure que nous en serons capables", a déclaré Joe Biden, quelque deux semaines avant que la Russie ne lance son offensive.

Les États-Unis ont nié toute implication dans les attaques.

Faudra-t-il attendre encore quelques décennies pour qu'un ancien agent de la CIA écrive un bouquin à sa gloire où il nous racontera les dessous US de l'attentat ?

JEAN LÉVY

 

Commenter cet article