Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par eldiablo

Le résultat du premier tour des élections présidentielles place en tête Sarkozy, le candidat du néolibéralisme de combat, devant Ségolène Royal, la candidate du social-libéralisme.
La forte participation montre que les ouvriers, les travailleurs, les jeunes, les femmes,  en un mot, notre peuple s'est mobilisé en masse parce qu'il est conscient des enjeux de ces élections, les plus anti-démocratiques de toutes, qui investissent le président de la république de pouvoirs exorbitants.

Ségolène Royal présente un programme social-libéral qu'elle est prête à négocier avec Bayrou, un politicien de droite qui a réussi à devenir un arbitre majeur du deuxième tour.

S. Royal a poussé au "vote utile", asséchant une bonne partie de l'électorat des candidats se réclamant de la lutte contre le libéralisme. Elle qui fut un des porte-parole du "oui" à la constitution européenne, s'est contentée "d'écouter" les exigences du mouvement ouvrier et populaire qui se sont exprimées avec force depuis des mois, que ce soit sur la question du droit à un logement social, accessible au plus grand nombre, sur la question du smic à 1500 euros net tout de suite, des 300 euros pour tous, de l'interdiction des licenciements dans les groupes et les sous-traitants, de la fin de la précarité, notamment pour les jeunes, de la régularisation immédiate et globale de tous les sans-papiers… Si elle n'a pris aucun engagement concret sur ces questions, c'est parce qu'elle ne veut pas toucher aux profits des monopoles, qu'elle ne veut pas toucher à leur pouvoir et à leurs intérêts.

Face à elle, il y a Sarkozy, partisan du néolibéralisme de combat

Ses années passées au ministère de l'intérieur sont des années noires pour les libertés démocratiques. Il a mis en place un Etat policier omniprésent et omnipotent, qui criminalise toute forme de contestation sociale. Reprenant les thèses et les mesures de la droite conservatrice nord-américaine, il veut nous classer, nous discriminer et nous punir selon nos gènes, et cela, dès le plus jeune âge. Il exalte l'individualisme, synonyme de chacun pour soi et d'apologie du plus fort.
Son autre source d'inspiration, ce sont les thèses de Le Pen. Sous prétexte de marginaliser le FN, il a, non seulement repris les idées, mais commencé à les mettre en application, notamment dans le domaine de l'immigration, de la "sécurité".
Sur le plan économique, il se fait fort d'imposer vite et dans son intégralité le plan des monopoles, de privatisations, de liquidation du droit du travail, de poursuite du démantèlement des services publics et de la protection sociale. C'est cela, la "rupture" qu'il ne cesse de promettre, sous les applaudissements du patronat qui espère "avoir de l'air" pour nous surexploiter, organiser à plus grande échelle encore, la "concurrence libre et non faussée", à coup de délocalisations, pour toujours plus de profits.
 
Dans son discours de deuxième tour, il a essayé de camoufler l'ampleur des attaques qu'il s'apprête à porter contre les travailleurs et les masses populaires. Mais quand il "rêve", quand il fait mine de raboter ses ambitions, il ne fait que draguer l'électorat qui s'est porté sur Bayrou, chargeant ses lieutenants d'entretenir le désir de revanche d'une droite qui affiche haut et fort ses idées réactionnaires. Avec 30 % de voix, il se sent suffisamment fort pour se faire élire à la tête de l'Etat.

Alors, pour nous c'est clair :

Il ne faut pas que cet homme des monopoles, ce partisan du néolibéralisme de combat, flanqué de l'appareil de répression qu'il a mis en place, ce provocateur-pyromane, qui confond les intérêts de l'Etat et de son parti-clan, accède à ce poste.
Le 6 mai, il faut barrer la route à Sarkozy.
 
Paris, 24 avril 2007
PARTI COMMUNISTE DES OUVRIERS DE FRANCE 
 

Commenter cet article

Ark EvoluVeur 28/04/2007 01:30

APPEL aux partisans des autres tendances- appel aux socialistes et aux dégoutés de la politique
                 Le 6 mai, amis socialistes et déboutés, nous jouerons plus qu'un rôle d'arbitre...nous nous exprimerons dans la même ligne qu'au premier tour !
Certains iront vous retrouver... Vous êtes dans une certaine vérité,un appareil assez positif.
Mais le fait pour nous, d'avoir choisi de voter pour une nouvelle politique, non-alternante fait que nous voterons aussi massivement par bulletin de VOTE ORANGE... Et oui, en fait nous n'avons pas un représentant. Nous nous sentons tous de plus en plus dans la même ligne de conduite humaniste et pragmatique...réaliste aussi...que F Bayrou.
            Nous savons combien il est douloureux de choisir comme d'habitude, sur des profils et influences familiaux... sous les contraintes du "moins pire", et nous affirmons dorénavant notre appartenance à un vrai parti, une alliance pour une nouvelle démocratie. Vous êtes parfois proches de nous, et vos idées sont parfois similaires, mais nous avons aussi des vues libérales (pas ultra-libérales !)... nous pensons que l'économie peut jouer un rôle... mais qu'elle ne doit pas soumettre l'homme... que de gagner sa vie n'est pas une vraie vie.... nous pensons que nous pouvons aujourd'hui poser notre choix d'un rassemblement des personnes... Ségolène, seule est très proche de F Bayrou, mais indépendemment du parti et de ses dogmes... F Bayrou est en effet notre représentant, mais il est humain avant tout, à l'écoute attentive et au jugement pondéré. Vous pensez à trop de modération, alors nous VOTERONS ORANGE pour montrer qu'un vote c'est aussi l'affirmation d'un peuple, d'une démocratie souverainne et non un appareil d'Etat, ni moins son instrument.
 
C'est pour cela aussi que nous vous demandons de soutenir cet effort commun.
 
Sortez du tout manichéen, du cyclique défaire/refaire; et de cette soit-disant représentation des Français par le mépris des partis ! Entrez dans notre idée d'un gouvernement fait d'hommes et de femmes capables de s'entendre intelligemment et non de camper sur des bases qui vacillent; SOCIALISTES ! OSEZ le VOTE ORANGE  !
___ Une part des extrèmes viendra nous rejoindre, pour faire comme nous; non pas pour s'abstenir, ni voter blanc ou nul...et se taire. Notre pari est ouvert ! Et vous êtes les bienvenus ! Ecoutons-nous pour écrire cette fois-ci, enfin, une nouvelle forme de démocratie partagée, constructive et novatrice. Vous avez les outils, la foi et la force: VOTONS ENSEMBLE ORANGE ! Pour ne pas être éteinds juste après les élections: vous pouvez vous faire entendre au second tour...VOTEZ ! et bien à vous !
-------Ark EvoluVeur

marc d HERE 27/04/2007 07:50

Malheureusement Ségolène n'est pas la candidate du social libéralisme.....Sa campagne est  un mélange d'archaïsme, de démagogie et de quelques velléités de modernisation......Que le PS et ses alliés lui interdiraient de concrétiser si elle était élue....

marcuse 26/04/2007 16:33

Quelle idée de publier un article de ce groupuscule stalinien ! Si on a "envie de mieux", on ne relaie pas la propagande stalinienne - courant ennemi du mouvement ouvrier.

Par ailleurs OK sur le vote de barrage au p'tit rat, sans confiance pour Royal pour autant.