Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par eldiablo

Communiqué :
Plusieurs opposants à la ligne d’abandon de la direction du PCF, membres ou non du parti ont décidé de se rencontrer dès la fin des vacances. Ils invitent largement tous ceux qui luttent pour l’existence d’un parti révolutionnaire en France à participer à cette rencontre .

 

Cette rencontre aura lieu :

 
Vendredi 31 août, à partir de 18 heures
Samedi 1er septembre de 9 heures à 18 heures.
(Salle Joliot-Curie, 68, bd Irène-Joliot-Curie, à Vénissieux)


Les échanges pourraient se dérouler autour de plusieurs thèmes avec un objectif central : Reconstruire l’espoir

La droite est majoritaire en France à un moment de l’histoire où le capitalisme apparaît de plus en plus nettement pour ce qu’il est : une forme d’organisation et de développement économique de la société incapable de répondre aux besoins humains.

La droite a gagné parce qu’en face d’elle il n’y a pas eu la mise en avant d’une volonté de changement radical de la société que le peuple attendait.

Au moment où dans le monde des forces, des nations entières tiennent tête à l’impérialisme et cherchent la voie du socialisme de notre temps, l’heure n’est ni aux recettes politiciennes, ni à l’abandon des valeurs et des repères, aux idées révolutionnaires que le marxisme a apporté au monde.

Il est tant en France de donner un nouvel élan à la construction d’une alternative, d’inventer avec le peuple le socialisme du 21ème siècle.

Cela se fera dans les luttes avec les plus exploités, avec la classe ouvrière d’aujourd’hui, chômeurs, sans papiers, précaires de la restauration rapide ou de la grande distribution, habitant-e-s des quartiers les plus pauvres, mais aussi salariés avec ou sans statut, employés, enseignants, cadres et toutes celles et ceux qui partagent ce combat.

Cela ne se fera pas sans eux.

Combattre le capitalisme dans notre pays, viser son renversement pose 3 questions :
- Quels combats politiques mener contre la droite et son extrême, aujourd’hui réunies, en particulier sur les questions de l’emploi, du logement, des salaires, de la protection sociale, des services publics, de l’environnement, de l’aménagement du territoire…? Comment imposer face à la dictature des multinationales le respect de la souveraineté populaire ?
- Comment permettre le rassemblement des communistes dans leur diversité? Quelle organisation communiste de notre temps – dans le fond et dans la forme – (re)construire ensemble ?
- Quelles formes d’unité, quel front populaire d’aujourd’hui, avec celles et ceux qui partagent nombre de nos combats et critiques et veulent agir pour un changement de société?


Pour plus d’infos sur cette rencontre :
-Serge Truscello au 06 89 50 61 68
-Michèle Picard au 06 89 07 53 87 
-Odile Pichon au 06 74 23 69 32
 
 

Commenter cet article