Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par eldiablo

Vous lirez ci-dessous un tract syndical unitaire:
Fédérations syndicales des cheminots
 
CGT – FO – CFTC – SUD.Rail – CFE-CGC
 
TRAVAILLER PLUS LONGTEMPSPOUR GAGNER MOINS EN RETRAITE !
QUI PEUT L’ACCEPTER ?
 

L’ampleur exceptionnelle de la journée de grève et de mobilisation interprofessionnelle et unitaire du 18 octobre dernier, est ignorée de la part du Président de la République et de son Gouvernement.

 

Le Gouvernement se répand beaucoup dans les médias pour tenter d’accréditer l’idée qu’il est à l’écoute des organisations syndicales et qu’il étudierait avec une certaine bienveillance leurs propositions.

 
Qu’en est-il exactement ?
 

Depuis le lancement de la réforme des régimes spéciaux de retraites par le Président de la République

le 18 septembre, le cadrage gouvernemental est déclaré non négociable. Ce qui revient à dire que les presque 100 heures de discussions en bilatérales dont aime à parler le Ministre du Travail Xavier BERTRAND, ont été essentiellement utilisées pour diviser les syndicats. C’est là la grande ambition du Gouvernement !

C’est bien pourquoi les organisations syndicales concernées par la réforme n’ont de cesse de revendiquer la tenue d’une Table Ronde GOUVERNEMENT/SYNDICATS/CHEMINOTS.

 

Pourquoi le Gouvernement pourtant chantre de la transparence, refuse t-il une réelle TABLE RONDE ?

 

A-t-il peur que sa réforme apparaisse au grand jour pour ce qu’elle est réellement ? À savoir un dispositif entraînant une diminution du niveau des retraites versées au regard déjà de la faiblesse des pensions de cheminots ? C’est ce qu’ont justement refusé massivement les cheminots par la grève le 18 octobre !

Avec la réforme des régimes spéciaux, le Gouvernement instaure une double peine pour les cheminots :

- avec le système de décote (coefficient d’abattement), la pension à terme serait diminuée de 25 % pour une même durée de travail,

- avec l’indexation des pensions sur les prix au lieu des salaires des actifs (cette mesure appliquée au régime général a engendré en 15 ans un écart de 20 % entre l’augmentation du pouvoir d’achat des actifs et des retraités au détriment de ces derniers).

Comment le Gouvernement peut-il affirmer que ces dispositions qui engendreraient un recul du montant des pensions versées, soient des mesures d’équité ? Nous sommes pour l’équité face à la retraite mais par le haut !

C’est pourquoi, nous sommes opposés à ce que l’on joue les anciens contre les jeunes avec une réforme qui entraînerait la mise en place de doubles voire triples statuts, précarisant de fait les futures générations de cheminots.

C’est un choix de société ! Quel type de société voulons-nous ?

D’autres choix sont nécessaires et possibles pour pérenniser les régimes spéciaux, améliorer le régime

général ainsi que celui de la Fonction Publique et assurer l’avenir du système solidaire par répartition.

Notre régime spécial a toute sa raison d’être au sens des contraintes liées à la continuité du Service Public. Il faut aussi rappeler que les droits spécifiques à la retraite des cheminots ne sont en aucune façon financés par les contribuables ou par les assurés du régime général. Ils sont financés par les cheminots eux-mêmes avec un taux de cotisation au régime de retraite supérieur de 12 points à celui du régime général.

Ensuite, l’augmentation du pouvoir d’achat et le plein emploi sont des éléments essentiels pour pérenniser et revaloriser les droits des régimes par répartition. Avec la création d’un million d’emplois, c’est 12 milliards d’euros supplémentaires pour financer les retraites.

Pour une véritable égalité, il faut mettre fin aux politiques qui privent la protection sociale de recettes supplémentaires.

Il en est ainsi de l’exonération de cotisations sociales des stock-options (3 milliards d’euros par an dont 1 milliard pour la retraite), des systèmes d’intéressement et d’actions gratuites, de l’épargne salariale…

La Cour des Comptes a estimé à 10 milliards d’euros le manque à gagner pour l’ensemble de la protection sociale engendré par ces dispositifs.

 
Des convergences d’intérêts
 

Personne n’est dupe, le Gouvernement s’attaque aux régimes spéciaux pour mieux imposer de nouveaux reculs sur les droits du régime général pour l’ensemble des salariés.

Pour preuve, la Commission Nationale de garantie des retraites a annoncé, le 29 octobre dernier, le passage de 40 à 41 années de cotisations pour l’ensemble des salariés du privé et du public de 2009 à 2012. Le Premier Ministre prévient déjà que cela ne suffira pas et qu’il faut réfléchir rapidement sur une nouvelle perspective de 42 ans voire 43 ans de cotisations comme le réclame le MEDEF.

C’est un allongement de cotisations sans fin !

Vous êtes aussi des usagers des transports et de la SNCF, face à l’enjeu de société que représentent les questions environnementales et l’aménagement du territoire, le Service Public ferroviaire SNCF, et particulièrement celui des marchandises, est menacé.

Gouvernement et Direction SNCF doivent arrêter la casse du Fret SNCF constituant un non-sens économique, écologique, social qui va à l’opposé des ambitions affichées pour le ferroviaire dans le Grenelle de l’Environnement. Le plan de fermeture de 262 gares au trafic Fret en wagons isolés doit être abandonné. Les moyens doivent être donnés au Service Public SNCF pour maintenir et développer les infrastructures, les gares et les emplois.

 
Pour toutes ces raisons,
les cheminots seront en grève
à partir du mardi 13 novembre à 20 h 00,
reconductible par période de 24 heures

Retraites, Fret, Service Public, Emploi, Salaires seront au cœur de nos revendications.

SE MOBILISER AUJOURD’HUI,  S’OPPOSERÀ LA CASSE DES RÉGIMES SPÉCIAUX,
C’EST REFUSER DEMAIN DE NOUVEAUX RECULS SOCIAUX POUR TOUS LES SALARIES
 
Paris, le 6 novembre 2007
 

Commenter cet article

eva journaliste-resistante 14/11/2007 14:00

est-ce que mon commentaire est parti ? Je ne le vois pas. II y a tant d'écrits qui s'envolent avec Internet ! Eva, encore

eva journaliste-resistante 14/11/2007 13:56

Bonjour chers camarades,je vais citer cet article dans mon blog http://r-sistons.over-blog.com très rapidement, à la fin de mon article à moi, quel qu'il soit. J'ai changé la présentation de mon blog, désormais après m'être exprimée je cite les sites, ou les articles, intéressants.A ce propos, je vous signale trois choses , dans mon dernier article "signez l'appel..." il y a un appel à signer, une video contre Sarkozy à voir, et l'adresse pour parrainer un enfant de Palestine - ce qui fait vivre toute une famille dans la misère.Je vous appelle tous à vous mobiliser contre la guerre qui se prépare (voyez "des fous nous préparent l'apocalypse"), rapidement. Voyez "guerres d'extermination des peuples pour le confort d'une minorité", et d'une façon générale le site http://syti.net (les maitres du monde), passionnant et instructif. Les articles de mon blog qui peuvent vous intéresser, "lettre ouverte à la gauche" (où est-elle ?), et une lettre à Kouchner, ou "un casseur nommé Sarkozy", 3 "douce France" (le titre est ironique bien sûr). Si vous voulez des infos sur la désinformation ,il y en a plein je suis une jeune retraitée du journalisme : cf "FR2 télé propagande".Je pense que je vais copier d'autres articles de ce site pour mes lecteurs, de plus en plus nombreux (voir "merci chers lecteurs"), il faut s'échanger les infos entre nous, et j'apprécie ce site il est très militant, super.Allez, courage, au combat social et anti-guerre ! Fraternellement, EvaAu responsable de ce site : tu peux si tu veux copier-coller TOUT ce que tu veux de mon blog, partie d'article ou tout, ça doit servir, il a été créé dans un but militant, offensif, et d'information.