Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

En plus des 83 milliards d’euros de profits annoncés pour 2010 (+71% sur 2009) dont la plus grosse part va aux actionnaires (+110% ) pendant que les salaires sont bloqués, les stars du CAC 40 se vantent d’avoir un très confortable bas de laine : 146 milliards de liquidités dans leurs caisses. « De mémoire de banquier, jamais les multinationales françaises n’ont dégagé  autant de cash » affirme Daniel Lebègue président de l’Institut français des administrateurs.

Ce qu’ils en font :

-Ils construisent dans les pays émergents, particulièrement en Asie, des usines, des centres de distribution, des bureaux d’étude,  dans les pays à bas coûts où les profits immédiats sont les plus élevés.  Selon les statistiques publiées récemment par le Boston Consulting Group, la rentabilité des capitaux investis dans ces pays est de 17% par an sur la dernière décennie.

Par exemple,

-Alsthom annonce 4000 licenciements en Europe et aux Etats-Unis, pour un mois plus tard inaugurer à Tianjin (Chine) une usine de Turbines hydroélectriques. Le groupe Lafarge (ciment) affecte 80% de ses nouveaux investissements hors Europe occidentale, Saint-Gobain alloue seulement 20% de ses investissements en France, etc …

-Ils rachètent des entreprises  en Europe, aux USA pour mettre la main sur de nouveaux marchés. Les acquisitions, les OPA (Offres Publiques d’Achat) sont relancées.

-Sanofi-Aventis  met 18,5 milliards d’euros sur la table pour acquérir l’américain Genzyme,

- GDF-Suez s’apprête à acheter le britannique International Power.

-Renault est prêt à  devenir majoritaire  dans le capital du russe AvtoVaz (Lada). Il va débourser pour ça un nouveau milliard d’euros. etc…

-Ils relancent la spéculation à toute allure

« A peine rétablis, les fleurons de la cote se remettent à faire de la gonflette » écrit « l’Expansion ». Gonfler les profits par tous les moyens, tel est le credo des multinationales.

Ils achètent leurs propres actions : Au seul premier trimestre 2010, les 120 plus grandes sociétés françaises ont réalisé pour 641 millions de rachats de leurs actions. Concrètement, ils achètent leurs actions, ils les détruisent, les rendant ainsi plus rares et donc plus chères. C’est ce que fait par exemple, Sanofi-Aventis, le BNP-Paribas, Essilor etc… pour faire grimper les cours. D’autres, comme GDF-Suez, France-Télécom ou EDF mettent de l’argent pour racheter leurs obligations (c'est-à-dire leurs emprunts).

Ils nourrissent ainsi la spéculation qui n’a jamais cessé ( alors que les Etats injectaient des milliards de dollars dans les banques et les entreprises). En mars 2010, une étude  montrait que depuis le début de la crise, dans le monde, 3.400 milliards de dollars étaient partis en fumée sur les marchés financiers depuis le début de la crise.

Tout cela se fait  au détriment des salaires, de l’emploi, des investissements industriels.

Ces quelques exemples confirment que le capitalisme ne peut pas se réguler. Toutes ces belles âmes du PS et de ses amis qui expliquent qu’il faut « contrôler les marchés » dupent l’opinion. La seule façon de stopper le capital est de le combattre.

Source

Commenter cet article

Papy Mouzeot 23/12/2010 22:56



Salut camarade Diabo,


 


Désolé de d'enflammer une nouvelle fois ton courroux mais voici un sujet de Philippe Méoule qui devrait faire jaillir ta fourche vindicative !


Cet article vient en complément de ce billet qui dénonce non seulement ce que tu dis sur le cac40 mais qui démontre aussi que ces mêmes sociétés capitalistes bénéficient d'avantages fiscaux
outrageants. Bénéfices qui plongent notre pays dans tous les déficits sociaux que nous traversons depuis trop longtemps.


Toutes ces éxonérations viennent confirmer que le recul de l'âge de la retraite est une putain de fumisterie ainsi que le déficit de la Sécurité Sociale, CAF, ASSEDIC... Ce gouvernement ainsi que
les précédents, associés avec leurs potes du MEDEF, tous à la solde des banques et des compagnies d'assurances, n'ont qu'une seule volonté : s'enrichir toujours et encore plus au
détriment du peuple.


Comme tu l'as déjà dit ailleurs : plus tu peux payer moins tu paies... et je rajouterais ; tant qu'il reste des cons pour payer à leur place.


Voir : Paie tes impôts et
tais-toi...


 


Amitiés fraternelles du Papy Mouzeot



Papy Mouzeot 20/12/2010 20:08



J'me disais bien que j'avais loupé un truc dans ma vie ! C'est ça que j'aurais du faire comme boulot : cac40 !


J'aurais caqué tous les jours à ce tarif même que j'aurais fait le cacou !


Alors que dans cette vie j'aurais passé mon temps à casquer en prenant des grandes claques dans ma gueule ! Tu te rends compte, j'étais pas
loin, juste à une lettre près !


Bah, je vais me consoler avec mes 1,6% d'augmentation du mois prochain !


Si le Père Noël ne m'oublie pas comme les zot' zannées p'têt qu'il déposera un cac40 au pied de mon géranium, bah voui, j'ai même pas de quoi enrichir les destructeurs de forêt !


Et avec mon cac40 à moi, j'investirais, je construirais des usines, j'embaucherais plein de vieux et des gentils petits zapprentis... Ah oui, mais dans quel marché ?


Je sais ! Dans un business plein d'avenir : les guillotines !


 


Amitiés du Papy "les premiers seront les derniers"...



DIABLO 20/12/2010 22:15



CAC 40 ou caca-rente ! A voir