Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

dans-la-rue.jpg

Déclaration commune de 34 partis communistes et ouvriers :

« Ce 1er mai, manifestons contre l'exploitation capitaliste et les guerres impérialistes, pour le socialisme et le communisme »

Nous manifestons contre l'exploitation capitaliste et les guerres impérialistes, pour la réponse aux besoins actuels de la classe ouvrière et du peuple, pour le renversement du système capitaliste, pour le pouvoir ouvrier et populaire, pour le socialisme et le communisme.

 

Travailleurs et travailleuses !                                                                      

Travailleurs du monde entier !

 

Les partis communistes et ouvriers, qui ont signé ce communiqué, livre ce message commun à l'occasion de ce 1er mai 2012 capital, d'une signification particulière, à l'heure où les travailleurs dans de nombreux pays subissent les conséquences de la crise capitaliste, les conséquences des guerres et interventions impérialistes ainsi que l'intensification de l'exploitation capitaliste.

 

Notre message est clair : la classe ouvrière a les moyens de renverser la vapeur. Nous devons être des millions à crier des quatre coins de la planète : « Plus aucun sacrifice pour les exploiteurs ! ». Prise de conscience de classe, unité et organisation partout. Lutte pour la mise en échec de la ligne politique anti-populaire, pour prémunir les familles ouvrières de la pauvreté et du chômage. Nous devons tous lutter pour une vie digne de notre travail et de nos besoins. Pour que la classe ouvrière s'impose comme une force d'opposition et de pouvoir.

 

Nos partis sont tous d'accord sur le fait que :

Contrairement aux thèses bourgeoises et opportunistes, en réalité la classe ouvrière n'a non seulement pas disparu mais elle est en essor, elle croît pas uniquement quantitativement mais aussi qualitativement, en tant que force productrice fondamentale, indépendamment des évolutions qui ont pu avoir lieu dans sa structure et sa composition, dues aux changements dans le processus de production causés par le progrès technologique. La classe ouvrière est la force motrice du développement social et sa mission historique reste l'abolition de la propriété privée des moyens de production, de l'exploitation de l'homme par l'homme vers la suppression de toutes les classes. Aucune autre classe sociale ne peut jouer ce rôle.

 

La réalité actuelle de la crise économique capitaliste, qui s'est manifestée simultanément dans nombre de pays capitalistes, démontre une fois encore que le capitalisme se trouve au stade suprême impérialiste de son développement, martyrise des millions de travailleurs à travers le monde, ne cause que pauvreté et chômage, souffre de contradictions indépassables qui se révèlent tant dans les crises cycliques que dans les guerres pour l'expansion des activités commerciales des monopoles, le partage des marchés, le contrôle des matières premières.

 

La crise du capitalisme démontre les limites historiques du système alors que la classe ouvrière, qui ne possède pas les moyens de production, est le « fossoyeur » du mode de production capitaliste. Ce rôle révolutionnaire historique de la classe ouvrière suppose, comme condition préalable, qu'elle soit elle-même organisée en tant que classe. La formation et le renforcement du parti révolutionnaire est nécessaire à la prise de conscience par la classe ouvrière de sa mission, à la mise en place d'une direction stratégique révolutionnaire pour mener une lutte de classe impitoyable contre le capital.

 

La classe ouvrière n'a rien à gagner de la ligne du « dialogue social » et de la « paix sociale », défendue par les forces réformistes et opportunistes. Toutes ces années jonchées d'échecs nous prouvent combien cette ligne a conduit à l'intégration au système du mouvement syndical, la social-démocratie et les forces opportunistes en portant l'entière responsabilité. C'est une nécessité aujourd'hui pour le système capitaliste de revenir sur les acquis les plus fondamentaux, gagnés durant les décennies précédentes par la lutte de classe menée au niveau national et international.

 

La lutte ouvrière pour mettre en échec ces mesures anti-populaires, pour des revendications et conquêtes économiques et sociales dans le système capitaliste ne peut pas être séparée par une « muraille de Chine » de la lutte pour une société socialiste, communiste.

 

La lutte pour les revendications économiques, sociales et politiques, reposant sur les besoins actuels du peuple et de la classe ouvrière, avec comme objectif de rassembler et de préparer les forces ouvrières à un dur affrontement avec ce système d'exploitation, ne se limite pas à quelques acquis, mais est liée à l'objectif de renversement de la barbarie capitaliste. La classe ouvrière produit les richesses, et elle doit l'affirmer dans sa lutte pour le pouvoir.

 

Cette lutte est menée aujourd'hui dans des conditions plus défavorables, avec la contre-révolution en URSS et dans les autres pays d'Europe centrale et orientale, ce qui a conduit, temporairement, à un recul du mouvement, à la montée d'illusions, nourries par la classe bourgeoise, selon lesquelles le capitalisme serait la « fin de l'histoire ». 20 ans plus tard, les impasses du capitalisme nous renvoient à la nécessité et l'actualité du socialisme. Nous étudions l'expérience de la construction socialiste au 20ème siècle, sans adopter une position négative et nihiliste vis-à-vis de cette contribution positive et irremplaçable. Nous cherchons à tirer les conclusions qui rendront nos partis plus forts, et qui donneront également aux travailleurs et travailleurs du monde entier les outils pour retrouver une conscience et une espérance dans le pouvoir ouvrier, le socialisme et le communisme.

 

Travailleurs, travailleuses du monde entier !

 

Nous rendons hommage au 1er mai des travailleurs, aux sacrifices, aux luttes ouvrières dans le monde entier, en envoyant partout ce message de solidarité militante pour nos manifestations du 1er mai ! Nous nous engageons à contribuer de manière encore plus décisive à l'organisation du prolétariat ainsi que des luttes de classe dans nos pays, à l'échelle régionale et internationale afin de vaincre le pouvoir des monopoles, de renverser la barbarie capitaliste, de construire le socialisme.

 

Nous élevons résolument nos voix et appelons tous les travailleurs, jeunes, femmes, radicaux, progressistes à rassembler leurs forces contre l'anti-communisme et les mesures visant les partis communistes, imposées par l'UE et d'autres organisations impérialistes.

 

Nous manifesterons partout contre l'exploitation capitaliste et les guerres et interventions impérialistes dont pâtissent les peuples. Pour le droit de chaque peuple à disposer de lui-même sans interventions impérialistes étrangères !

Vive la classe ouvrière du monde entier !

Vive la vision du monde communiste révolutionnaire, le Marxisme-léninisme, la lutte basée scientifiquement sur le renversement du système capitaliste dans chaque pays, dans le monde entier. Voilà la seule perspective pour les peuples, celle qui leur permettra de vivre dans la paix, sans la barbarie du capitalisme, sans guerres.

Travailleurs de tous pays, unissez-vous !

Signataires :

1 – PADS, Algérie

2 – Parti communiste d'Azerbaidjan

3 – Parti communiste du Bangladesh

4 – Parti communiste brésilien

5 – Parti communiste de Grande-Bretagne

6 – Nouveau parti communiste de Grande-Bretagne

7 – Parti communiste de Bulgarie

8 – Parti de communistes bulgares

9 – Parti communiste au Danemark

10 – Parti communiste unifié de Géorgie

11 – Parti communiste de Grèce

12 – Parti communiste ouvrier de Hongrie

13 – Parti ouvrier d'Irlande

14 – Parti socialiste de Lettonie

15 – Parti communiste libanais

15 – Front populaire socialiste de Lituanie

16 – Parti communiste du Luxembourg

17 – Parti communiste de Malte

18 – Parti communiste du Mexique

19 – Nouveau parti communiste des Pays-Bas

20 – Parti communiste du Pakistan

21 – Parti communiste philippin

22 – Parti communiste de Pologne

23 – Parti communiste Roumain

24 – Parti communiste d'Union soviétique

25 – Parti communiste de la Fédération de Russie

26 – Parti communiste ouvrier russe

27 – Nouveau parti communiste de Yougoslavie

28 – Parti des communistes de Serbie

29 – Parti communiste des peuples de Serbie

30 – Parti communiste syrien

31 – Parti communiste de Turquie

32 – Union des communistes d'Ukraine

33 – Parti communiste d'Australie

34 – Parti communiste des peuples d'Espagne

 

 

Traduction MA

Source : « Solidarité Internationale PCF »

Commenter cet article