Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par diablo

Le samedi 29 juin 1968, veille du second tour des élections législatives, le jeune ouvrier communiste Marc LANVIN était lâchement assassiné par des hommes de main du candidat de la droite UDR .

Marc était l'un des 6 enfants d'une famille ouvrière des Blancs-Monts particulièrement estimée, il venait d'avoir 18 ans.

Ouvrier à l'usine textile de la Maille à Arras, il était militant des Jeunesses communistes. Il avait accepté d'aider des copains socialistes, pour une dernière tournée de surveillance de l'affichage en faveur du candidat d'union de la gauche Guy MOLLET, député maire d'Arras.

Dans la rue Pasteur à Achicourt, la voiture dans laquelle il avait pris place se trouva face à l'Estafette des colleurs d'affiches adverses bloquant la route. Descendu sans méfiance, pour parlementer, Marc fut foudroyé par une balle de 7,65 tirée à bout portant depuis le véhicule de l'UDR. D'autres coups de feu de 22 long rifle atteignirent la DS noire des militants socialistes. Tandis que le malheureux jeune garçon, atteint en plein cœur, était en vain transféré par ses camarades à l'hôpital d'Arras, le commando meurtrier s'enfuyait et se réfugiait dans une ferme à Rouvroy, où il fut cueilli dès le lendemain matin.

L'enquête et le procès (à St Omer en mars 1969) révélèrent que les tireurs étaient : J. C. V......, le chef des cinq nervis recrutés par l'UDR, et A.V....., ex-baroudeur des guerres coloniales, alcoolique notoire, surnommé le légionnaire.

On apprit par la suite que l'arme du crime avait été fournie à Marseille par des membres du SAC, le trop fameux service d'ordre gaulliste, créé en 1960 par Pasqua et ses amis. Recrutant dans la pègre, et auteur de nombreux coups tordus le SAC fut dissous en 1982 après la sanglante tuerie d'Auriol. Comme le déclara Maître BLEITRACH, aux Assises : « Il y en a d'autres qui ont une responsabilité aussi grande que celle des accusés et qui ne sont pas sur le banc des témoins ».

Condamné à 8 ans de prison, l'assassin bénéficia vite d'une remise de peine qui indigna la population arrageoise.

Une place d'Arras perpétue le nom de MARC LANVIN et une plaque, 45 rue Pasteur à Achicourt rappelle le souvenir de ce jeune ouvrier communiste assassiné.

 

Commenter cet article

cimares 01/07/2008 23:58

Merci pour ce moment d'histoire. Il y eu tres peu de morts au cours des évènements de 68, mais Marc Lanvin fut victime des réseaux que Pasqua avait réactivé pour maintenir le système en place... Marc Lanvin n'est pas mort  pour rien: son assassinat a ulcéré Guy Mollet pour qui il collait; ce dernier avait une dette a l'égard du PC qu'il avait pourtant vilipendé: cette dette, il la remboursera en mettant en place à Arras l'union de la gauche dès les élections municipales de 1971, ce qui a attiré sur la ville les feux de la rampe des médias...Merci, El Diabolo, de suivre ce qui se passe à Hénin Beaumont: Si la fraicheur de votre analyse permettait au camarade David de reprendre ses esprits et de prendre ses distances avec une politique locale qui n'est pas de gauche et qu'il tente de sauver au nom d'un accord acquis grace à l'entremise de MN Lienemann et  une fédération socialiste du Pas de Calais sans repère ou à tout le moins le seul qui semble exister: se survivre sans doctrine pour tenir un système qui a complétement perdu ses valeurs de gauche.

marie 26/06/2008 20:55

bonjourje fais partis de la famille de marc lanvin, j'ai vu un extrés de l'enterrement, je voudrais avoir la vidéo entière.Votre penser pour marc me touche beaucouppouriez vous m'aider à obtenir la videocordialement marie

el diablo 27/06/2008 09:20



Bonjour, Je pense que la vidéo (reprise probable du reportage de la télévision régionale de l'ORTF) est disponible à l'I.N.A. .Il faut consulter le site internet
de cet institut (www.ina.fr) Salut et fraternité EL DIABLO



el diablo 18/06/2008 22:45

Bonsoir mon camarade d'Arras- je n'ai pas connu Marc Lanvin, mais comme lui j'avais  18 ans en  1968  et je m'éveillais au militantisme communiste y compris en collant des affiches...La coupure de presse provient de "l'Humanité" encore à l'époque quotidien communiste clairement identifié et vrai outil militant...les temps changent...Salut et  Fraternité  AVEC EL  DIABLO  LA LUTTE  CONTINUE  !

xav 18/06/2008 22:04

Salut Camarade!  Je suis touché de voir le souvenir de Marc Lanvin évoqué sur ton blog. Une cérémonie en son honneur  a lieu vendredi 27 Juin sur les lieux du drames. Tu l'as connu?D'où provient cette coupure de presse? de l'Huma? Merci à toiSalut et fraternité!Xav, PCF ARRAS

Maryvonne Leray 16/06/2008 19:25

MERCI DE NOUS LE RAPPELER... en 68 j'avais 20 ans je travaillais 12 heure par jours payés 8  et un jour de congé tous les 15 jours... après 68 nous sommes passés de la semaine de 48 heures à celle de 40... je crois que c'est ce 68 là que le gouvernement veut effacer... un grenelle en efface un autrej'ai mis un encart vers cet article ... el diablo travaille bien...

bunny le chti 16/06/2008 16:47

saluten tous les cas merci pour l'info c'est quand même dégueulasse ce qu'il lui est arrivé qu'il soit ou pas syndicaliste je comprends pas la justice ?bonne journée

bunny le chti 16/06/2008 16:43

salutEn 1968 il s'est passé beaucoup de choses , des attaques , des meurtres inexpliqués soi-disant , J'étais à l'armée à Montélimar . L'armée n'avait rien à voir dans les évènements de mai 68 pourtant des jeunes appelés ont été massacrés en allant en permission spéciale car ils étaient mariés et avaient des enfants ?Pourquoi ?et par qui ?C'est toujours rester sans réponse ?bonne journée