Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par diablo

Vive l'Irlande libre! Vive le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes! Quittons l'Union Européenne carcan totalitaire !

Déclaration du « Comité Valmy »

Opiniâtre, depuis la campagne contre le traité de Maastricht, le « Comité Valmy » contribue avec détermination au combat pour la liberté et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Il ne peut donc que se réjouir intensément du Non du peuple irlandais au traité de Lisbonne, ce traité constitutionnel bis.

Il souligne l'importance majeure de ce nouvel échec significatif et symbolique infligé par le peuple irlandais à l'Europe fédérale des länder, néolibérale et antisociale, atlantiste, belliciste, totalitaire et illégitime. La victoire des Irlandais, déjà remise en cause par l'oligarchie euro -étasunienne est également celle du peuple de France dont la souveraineté et le Non à la constitution européenne ont été trahis lors de la forfaiture de Versailles par les parlementaires fédéralistes et en tout premier lieu, par ceux de l'UMPS, hostiles à la Nation et à la République. Bien évidemment elle est tout autant celle du peuple néerlandais, lui aussi considéré comme quantité négligeable par l'oligarchie et ses agents.

Nous estimons que le peuple de France ainsi que tous les peuples bâillonnés d'Europe et ceux du monde entier qui luttent solidairement pour la liberté, la paix et le progrès social, doivent remercier le peuple d'Irlande qui par son courage et sa lucidité, est devenu le symbole de la Résistance des peuples face à la mondialisation et à tous les impérialismes qu'elle exprime. Nous devons aussi manifester à son égard en retour, notre solidarité et notre soutien, car il va subir de dures pressions dans le but de remettre en cause son vote souverain.

Persévérant dans l'erreur supranationale mal camouflée par le mirage d'une Europe capitaliste à visage humain, la dirigeante d'un parti qui en d'autres temps fut avec les gaullistes, le fer de lance de la Résistance patriotique et anti-nazie mais qu'elle entraîne aujourd'hui avec d'autres, dans une dérive qui ne cesse d'accroître le retard du PCF par rapport à la prise de conscience populaire, s'est cru fondée d'interpréter le non des Irlandais comme l'expression du désir d'une autre Europe. De son coté un responsable trotskiste objet d'une inquiétante promotion médiatique, affirme que « personne ne fera l'économie d'un grand débat à mener avec les populations sur quelle Europe construire. » Cette persévérance dans le mythe d'une Europe sociale, démocratique, féministe, écologique et néanmoins fédérale relève t-elle de la cécité politique, de la méthode Coué ou encore d'une démarche de diversion ?

Le « Comité Valmy » a été favorable à une « autre Europe » à une Europe confédérale, celle des peuples libres et des nations souveraines. Cette vision est devenue obsolète et utopique avec le rejet par l'oligarchie financière qui détient tous les pouvoirs, de toute pratique démocratique. L'Europe fédérale carcan des peules est intrinsèquement perverse. Elle n'est pas amendable. Elle ne sera jamais sociale, démocratique ou pacifique. Sa nature est néolibérale et pour paraphraser Jaurès, elle porte en elle la guerre atlantiste et le choc des civilisations, comme la nuée porte l'orage. Ouvrons les yeux et abandonnons les illusions : l'intérêt du peuple de France est de reconquérir sa liberté et de sortir de l'Union Européenne. C'est un préalable nécessaire à toute démanche conséquente visant à construire une véritable solidarité entre les peuples.

Le 16 juin 2008

Commenter cet article

MAISONNAVE 22/06/2008 14:25

"Les Etats Unis d'Europe seront capitalistes où ils ne seront pas" LENINEVive l'Europe des Peuples, socialiste et libre !