Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par diablo

Un illuminé nous a donné une série de leçons sur les économies d'énergie. Nous prenant pour des débiles mentaux profonds ou des séniles précoces, il nous a expliqué qu'en coupant toutes les veilleuses de nos appareils électriques, nous pouvions économiser 15% de notre consommation.

-FAUX, nous économiserions alors 2 à 3% Le même nous a expliqué qu'en remplaçant nos lampes traditionnelles par des lampes à économie d'énergie, nous pouvions économiser 30 à 35% d'énergie.

-FAUX c'est 4 à 5 % que l'on peut économiser Il est évident que si la maison était équipée comme celle de l'arrière-grand-père (3 lampes et un frigo de 75 litres) cela serait exact. En effet, la consommation des lampes représente peu en comparaison des micro-onde, lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge et j'en passe...

Pour couronner le tout, une brillante journaliste de TF1 a pris le relais et fait le total des économies pouvant être réalisées selon ces critères éclairés :
15 % sur les veilleuses + 35% sur les lampes = 50% d'économie d'énergie ... Elle n'est pas allé jusqu'à dire, mais nous l'avons deviné, que demain en suivant scrupuleusement ces instructions, on pourrait arrêter la moitié des centrales électriques !!!

Nous avons failli mourir idiots, pourquoi ne nous a-t-on pas expliqué tout ça avant !

En effet, la TF1 girl's nous a ensuite précisé que les 50% de besoins en électricité restants pouvaient être satisfaits grâce à des panneaux solaires qui produisent de l'électricité 'verte'. Elle a illustré son propos avec la photo d'une belle maison équipée d'un petit panneau solaire. Là, j'ai failli chercher une arme, car on n'avait encore jamais vu un niveau de désinformation pareil et une absurdité aussi monumentale.

En effet, si on se base sur une moyenne de 6 kW, pour un abonnement classique sans chauffage électrique, il faudrait que chaque maison possède 140 m2 de panneaux solaires (coût proche de 90.000 euros) : Calculez le retour sur investissement...

Dans le chapitre « c'est bon pour la planète », il convient d'ajouter qu'on ne sait que faire des panneaux solaires quand ils arrivent en fin de vie car ils contiennent plein de silicium et autres métaux lourds très polluants...

Ne croyez surtout pas que je sois contre les économies d'énergies, je suis à 100% pour quand elles sont réalistes, mais de grâce pas d'intoxication de ce type en pleine heure d'écoute, ça frise l'indécence ou la malveillance.

Pour continuer dans l'intox, connaissez vous Biville-sur-Mer en Seine-Maritime ?

C'est un petit village du littoral près de Dieppe, où 6 éoliennes sont récemment sorties de terre. Six engins de dernière génération qui occupent 4 km de notre littoral normand et dont les pales culminent à 85 m de hauteur. Chaque éolienne à une puissance maxi de 2 mégawatts... quand le vent souffle suffisamment fort.
Ce n'est pas grand chose comparé au 2600 mégawatt qui sortent en permanence de la centrale nucléaire voisine, mais c'est toujours ça, surtout quand il fait très froid.
Dommage quand même que cette énergie renouvelable soit si chère et non maîtrisable (4 fois plus chère que celle issue de l'atome), mais ce n'est pas grave puisque EDF à obligation de la racheter à prix fort (ce qui a une répercussion sur le coût facturé au consommateur).

Mais revenons à nos 6 éoliennes ; durant quelques jours il n'y avait qu'une seule éolienne qui tournait, les 5 autres étaient elles privées de vent ?
Que nenni, du vent il n'y en avait pas depuis plusieurs jours. C'est la nature, l'homme ne lui dicte pas encore sa loi...

Mais alors, s'il n'y a pas de vent comment expliquer qu'une et une seule des éoliennes tournait ? La réponse est très simple : On veut nous faire croire à fond aux énergies renouvelables, alors on n'hésite pas à tricher pour en cacher le mauvais côté. Ben oui, ça ne ferait pas bien pour les habitants de la région qui n'ont pas encore accepté ça dans leur paysage, que de voir toutes les éoliennes à l'arrêt alors qu'il fait - 4°... Donc, tout simplement, on en fait tourner une ...avec un moteur électrique !!! Bien sûr, ça consomme un peu d'électricité, mais il n'y a que la foi qui sauve...

Il est temps d'arrêter de nous rabâcher tous les soir à la météo 'c'est « bon pour la planète », parce que là on sait plus trop où est le bien et le mal, et on va finir par penser que ceux qui donnent des conseils sont, en plus d'être malhonnêtes ou incompétents, les plus dangereux.

L'électricité dite « propre » sans fumées, sans CO2, sans atome, disponible quand on en a besoin, à un prix qui ne détruise pas les emplois ni notre confort, cela n'existe pas ! Centrales hydrauliques mises à part. Dans 20, 30 ou 50 ans peut être....

Ah oui, j'allais l'oublier : j'ai même entendu "l'innocente Evelyne Dhéliat", nous dire, après sa page météo, "...il ne faut pas mettre trop de chauffage dans la voiture car ça consomme du carburant et c'est pas bon pour la planète". Evelyne, si tu avais pris des cours de mécanique, tu saurais que le chauffage de la voiture récupère la chaleur de l'eau du circuit de refroidissement du moteur. Cette eau chaude, il faut absolument la refroidir en la faisant passer soit dans le radiateur (qui se trouve derrière la calandre), soit dans le circuit de chauffage de l'habitacle, sinon c'est la mort du moteur ! De plus, si cette eau n'est pas assez refroidie, c'est le ventilateur du circuit de refroidissement qui devra s'en charger en consommant de l'électricité ! Et ça ...« c'est pas bon pour la planète » par contre.

On pourrait aussi évoquer les biocarburants, présentés comme carburants verts alors que s'engager dans cette voie, est un désastre écologique et humain à brève échéance : flairant l'aubaine, de grands groupes agro-alimentaires, défrichent en ce moment des forêts entières et remplacent des cultures destinées à l'alimentation humaine par ces plantations destinées à la production de carburant « vert » : (50% de la production de maïs des USA aura été détournée cette année pour cet usage, d'où la famine au Mexique, premier acheteur de ce maïs). Vous doutiez vous de cet effet pervers du biocarburant ?

Surtout, surtout, je vous en prie ... Informez-vous !

source : « rouge midi »

Commenter cet article

romu 16/03/2009 22:13

quelqu'un pourrait-ilnous dire les jours où sont passés ces différentes informations sur TF1, car je voudrais voir ces reportages merci

Vincent 08/11/2008 18:28

Merci pour ce coup de gueule sur la désinformation de "la une".Marre de ces conneries sur TF1 !En ce qui concerne les panneaux solaires, vu que vous avez l'air callé à ce sujet, je vous aurais bien demandé une ou deux infos supplémentaires : je monte un projet pour en installer sur le toit d'un établissement scolaire... et entre les lenteurs administratives, les problèmes de rendement, il y a de quoi faire !Merci d'avance pour votre réponse (si vous avez le temps de me répondre, bien entendu!)Vincent 

nipi 11/08/2008 13:51

De même que ce que dénonce cet article, il ne faut pas gober bêtement
tout ce que dit ce prétendu "ingénieur responsable EDF". Sans doute aux
yeux du grand public, cela donne du crédit à ses propos. Sauf que, vérifiez ce qu'il dit, et essayez d'être critique vis-à-vis
de ses propos à lui aussi ! Je ne vais pas m'étendre ici, mais sachez
qu'il y a pas mal d'oublis volontaires, des erreurs, et des points de
vues partiaux plus que discutables. De toute façon, quand un responsable se fait donneur de leçon, au nom
d'une entreprise qui extrait de l'uranium dans des pays (Niger entre
autres) gérés par des dictatures, qui pollue sols et rivières et
soutien ces dictatures, on ferait mieux de se la jouer modeste...

Schlabaya 02/07/2008 21:38

Merci pour ces informations pertinentes, et merci de pointer du doigt la tartufferie des médias officiels qui surfent sur la vague de l'écologie. Tout est fait pour duper le citoyen lambda, le culpabiliser dans un premier temps, et lui permettre de se donner bonne conscience à peu de frais grâce à de fausses bonnes idées. Les carburants verts, notamment, qui sont vraiment une gabegie inquiétante. Bonne continuation à vous, Diablo, et continuez de titiller et d'aiguillonner le citoyen lambda que nous sommes, nous en avons bien besoin!