Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par diablo

Russie 1917  Chine 1949  Cuba 1959

L'histoire de l'humanité, c'est l'histoire de la lutte des classes. Alors que la société féodale quittait la scène au profit du capitalisme naissant, avec la Commune au XIXème siècle, la classe ouvrière montrait le chemin pour renverser la dictature de classe de la bourgeoisie.

Pour mettre fin à la boucherie de la guerre impérialiste au début du XXème siècle, les ouvriers et paysans russes, sous la direction du Parti Bolchevik réalisèrent la prouesse de la Commune de Paris, puis résistèrent à l'agression de la coalition de 14 puissances impérialistes, avant d'opérer l'édification d'une société socialiste, débarrassée de la propriété privée des moyens de production et d'échange.

La classe ouvrière se lança un peu partout à l'assaut du pouvoir bourgeois, mais la social-démocratie et le PS au pouvoir furent utilisés partout, notamment en Allemagne, pour réprimer et assassiner la révolution sociale.

Minée par la crise de surproduction de 1929 et effrayée par les succès du socialisme, la bourgeoisie mondiale finança et arma la dictature terroriste du grand capital, le nazisme, pour tenter d'écraser la patrie des ouvriers et des paysans. Dans un effort grandiose et en dépit  d'énormes pertes, l'URSS prit la tête de l'alliance anti-fasciste pour vaincre l'agression fasciste contre les peuples.

La preuve était donnée qu'un monde sans capitalistes était possible, qu'une société pouvait fonctionner sans la dictature de classe de la bourgeoisie.

Grâce à ce nouveau rapport de force à l'échelle mondiale, la classe ouvrière dans les pays impérialistes obtint par ses luttes des acquis sociaux et démocratiques non négligeables.

Les peuples opprimés secouèrent le joug colonial, mettant fin aux empires coloniaux mis en place par la seconde mondialisation capitaliste au XIXème siècle, qui avait succédé à la première, marquée par la colonisation du continent américain, le génocide des amérindiens, la traite et l'esclavage des noirs.

En 1949, le Parti Communiste Chinois dirigeant « l'alliance des quatre classes, les ouvriers, les paysans, l'intelligentsia et la bourgeoisie patriotique » renversa la tyrannie bourgeoise pro-impérialiste et engagea le pays dans la révolution nationale, démocratique et anti-impérialiste, en rejoignant le camp socialiste né de la victoire libératrice de l'URSS contre le fascisme mondial.

En 1959, Cuba fit sa révolution anti-impérialiste en débarrassant les ouvriers et paysans du règne despotique d'une bourgeoisie vassale des USA, puis après le congrès de re-fondation du Parti Communiste Cubain rejoignit le camp socialiste.

Ces révolutions ( Chine, Cuba, Vietnam, Corée du Nord ) démocratiques, à orientation socialiste et dirigées par des partis communistes ont eu comme matrice la Révolution bolchévique et l'édification du socialisme en URSS.

Même si l'URSS, rongée progressivement par le révisionnisme anti-bolchevique a subi une défaite, ces révolutions démocratiques, anti-impérialistes à orientation socialiste ont résisté et inspirent en ce début du XXIème siècle de nouveaux processus révolutionnaires, progressistes, démocratiques, anti-libéraux et anti-impérialistes comme au Venezuela, en Equateur, en Bolivie, au Nicaragua, etc. ..

Au moment où l'humanité redécouvre à grande échelle la nature prédatrice, vorace, parasitaire, guerrière, immorale, barbare et décadente du mode de production capitaliste en crise, nos regards croisés sur ces trois révolutions qui ébranlèrent le XXème siècle sont nécessaires pour apprendre de ces expériences et préparer les révolutions socialistes et anti-impérialistes du XXIème siècle.

source: "coordination communiste 59/62"


Commenter cet article