Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

cuba -drapeau1

DSC00171

 

Le Mouvement du 26 Juillet, dit M-26-7, a été créé à l’initiative de Fidel Castro qui voulait regrouper les camarades survivants de l'attaque de la caserne de la Moncada à Santiago de Cuba, le 26 juillet 1953.


Il y a donc aujourd’hui, juste 60 ans qu’a eu lieu cet événement historique qui allait changer la vie de millions de cubains… et c’est la Fête à Cuba pour marquer cet anniversaire.


Cette attaque menée par 123 jeunes cubains contre le régime dictatorial de Fulgencio Batista, le caniche des USA, est dirigée par un jeune avocat de 26 ans, Fidel Castro, elle est l’un des plus grands actes de résistance contre l’Empire et ses mafieux qui avaient fait de Cuba, un lieu de trafics, de débauche, de corruptions, de blanchiments, et de décadence… sans oublier l’exploitation des travailleurs.


En 1953, la caserne de la Moncada est une garnison de 400 hommes, elle est la place forte de la région de Santiago de Cuba, où des propriétaires terriens exploitent et spolient des milliers d’immigrés haïtiens dans des conditions de travail et de vie déplorables.


Alors même si, par manque de pratique et de stratégie militaire, l'attaque de la caserne de la Moncada fût un échec militaire, elle aura des conséquences directes sur la révolution et certainement l’acte fondateur qui a conduit au socialisme réel.


Cette attaque du 26 juillet 1956 à Santiago sonnera donc, sans le savoir, la naissance de la révolution cubaine et le glas de Batista et de la présence des USA sur l’île. Ce n’est que 30 mois plus tard que débutera réellement la Grande Révolution Cubaine qui a fait rêver des générations de progressistes et de révolutionnaires, quand le 2 décembre 1956, 82 (12 survivront aux tirs des soldats de la junte pour se réfugier dans la Sierra Maestra) camarades guérilleros du M-26 débarqueront de la Granma sur la plage de Las Coloradas, avec l’intention de renverser Batista et de prendre le pouvoir, elle se terminera le 1er janvier 1959 à la Havane, voilà pourquoi le 26 juillet est la Fête Nationale Cubaine.



Cette attaque dans la soirée du 26 juillet 1956 aura un effet de surprise, mais les soldats professionnels de Batista se montreront d'une sauvagerie sans pitié pour les survivants capturés qui seront interrogés à mort ou assassinés à coup de crosse, plus de 60 assaillants seront ainsi tués. Quant à Fidel Castro, il sera arrêté 5 jours plus tard, le 1er août et condamné à une peine de 15 ans de prison, puis forcé à l’exil en 1955, c’est cette année-là qu’il rencontrera, un certain Ernesto Guevara…l’histoire fera le reste !


Aujourd’hui encore des politiciens, des historiens ou des journalistes se demandent toujours pourquoi à l’issue de la révolution, des milliers de militaires ont été fusillés après avoir été jugés pour assassinats. Aussi nous leurs proposons, à ces pseudos intellectuels, de se rendre dans cette caserne de la Moncada, devenue un musée national, pour se rendre compte des supplices infligés et des tortures subies par ceux qui voulaient la liberté et la dignité pour Cuba. Ceux qui ont la chance de visiter la Moncada ressortent différents.


VIVE LE PEUPLE CUBAIN ET SA RÉVOLUTION ! 

VIVE LE M-26, GLOIRE Á SES COMBATTANTS ET Á SON CHEF FIDEL CASTRO !
DSC00349Caserne de la Moncada à Santiago de Cuba
(photos : El Diablo)




Cellule Ouvrière du Bassin Minier Ouest du Pas-de-Calais 
comibase@gmail.com

Commenter cet article