Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par diablo

Le Parti Communiste d'Israël et Hadash (le Front Démocratique pour la Paix et l'Egalité) condamnent les meurtrières attaques d'aujourd'hui commises par l'aviation israélienne dans la Bande de Gaza et qui a causé la mort de plus de 150 palestiniens. Le Parti Communiste d'Israël appelle les partis communistes et ouvriers et les mouvements sociaux du monde entier à se mobiliser contre les crimes de guerre israéliens et a demander à la communauté internationale des sanctions contre Israël et que soient jugés Tzipi Livni, Ehud Barak et les autres politiciens israéliens et leaders militaires pour ces sanglants crimes de guerre, commis dans le contexte des élections israéliennes.

L'attaque israélienne d'aujourd'hui est une part du siège continu de la Bande de Gaza. Israël exploite les derniers moments de l'administration de Bush pour imposer la sanglante mais inutile politique impérialiste qui consiste à utiliser la force militaire pour amener des changements politiques. Des manifestations contre l'agression israélienne sur la Bande de Gaza sont organisées cette nuit à Tel Aviv, Haïfa et Nazareth. Hier (vendredi), des centaines de manifestants se sont rassemblés dans le centre de Tel Aviv pour protester contre l'opération militaire prévue en réponse aux tirs de roquettes palestiniens depuis la Bande de Gaza. Ce rassemblement était organisé par la Coalition contre le Siège de Gaza et Hadash (Front Démocratique pour la Paix et l'Egalité - Parti Communiste d'Israël).

« Je propose que nous prenions une autre direction » a déclaré Dov Khenin, député du Hadash à la Knesset et dirigeant du Parti Communiste d'Israël. « Notre force est notre tragédie. Une force puissance qui n'aura pas de fin. Ils répondront par des tirs de roquettes et nous allons éventuellement être embarqués dans une guerre totale. Aller dans l'autre direction signifie d'assurer un cessez-le-feu et de lever le siège qui ne sert qu'à unifier la population autour du Hamas ».

« Un véritable processus de paix sera engagé avec l'Autorité Palestinienne, dirigée par Abbas » a-t-il ajouté. « Ce qui est tellement tragique c'est que c'est possible. Il suffit que nous le désirions ».

Khenin a ajouté qu'il est «essentiel d'assurer un échange de prisonniers qui inclurait Gilad Shalit ». Lorsqu'il lui fut demandé pourquoi peu d'israéliens s'opposent à la guerre à Gaza, il a dit « Les gens ont perdu leur espoir. Ils réalisent que ce qui se passe est mauvais, mais maintenant ils ne voient pas d'autres options. Mais actuellement nous ne sommes pas destinés à être les victimes de l'histoire ». Un autre participant au rassemblement, l'ancien député Tamar Gozansky a dit : « il y a deux ans nous protestions au même endroit avant la deuxième guerre du Liban. Nous étions ostracisés et considérés comme des traîtres. Quelques mois plus tard, tous les gens qui se moquaient de nous se ont trouvé le chemin de la Place Rabbin [NDT : place de Tel Aviv où ont lieu la plupart des manifestations] et ont manifesté contre la politique d'Olmert. J'espère vraiment que nous n'allons pas avoir une nouvelle fois raison de dire : "Nous vous l'avions bien dit" ».

Dans une déclaration précédente, le député Khenin disait : « Une guerre totale à Gaza est dangereuse et inutile, elle menacera la vie de milliers d'habitants de Gaza et de l'Ouest de Neguev. La guerre n'est pas la solution au problème des roquettes Kassam. » Il continuait : « Il y a une autre voie : un véritable accord de trêve. Pas seulement un cessez-le-feu, mais la fin du blocus de Gaza et des souffrances extrêmes d'un million et demi êtres humains ».

Parti Communiste d'Israël, le 27 septembre 2008

source: site "solidarité ouvrière"


Commenter cet article

Tourtaux Jacques 29/12/2008 12:31

Camarade,Bien reçu ton commentaire concernant l'appel du PCF contre l'agression israélienne dans la bande de Gaza.Avec un ajout en ps, je maintiens l'article en l'état. Je trouve inadmissible qu'il ait fallu attendre le troisième jour d'agression et au moins 300 morts pour sortir un tract appelant à une manif parisienne le 3 janvier prochain, une fois passées les fêtes de fin d'année et, qu'à cette date, les pauvres gens, subirons leur huitième jour d'agression et que celle-ci en sera peut-être hélas, à la phase de l'écrasement des maisons, voire des familles par les blindés et autres buldozers.
Ces drames épouvantables me renvoient brutalement dans cette putain de Guerre d'Algérie dont je n'arrive pas à me débarrasser. Je comprend donc les terribles souffrances subies par ce peuple magnifique de courage.
Jacques Tourtaux