Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par diablo

1. Au Proche Orient, ce sont toujours les Arabes qui attaquent les premiers et c'est toujours Israël que se défend. Cette défense s'appelle « représailles ».

2. Ni les Arabes, ni les Palestiniens, ni les Libanais n'ont le droit de tuer des civils. On appelle cela du « terrorisme ».

3. Israël a le droit de tuer des civils. Cela s'appelle de la « légitime défense ».

4. Lorsque Israël tue des civils en masse, les puissances occidentales demandent qu'il le fasse avec plus de retenue. Cela s'appelle « réactions de la communauté internationale ».

5. Ni les Palestiniens ni les Libanais n'ont le droit de capturer des soldats israéliens à l'intérieur d'installations militaires équipées de sentinelles et de postes de combat. Il faut appeler cela « séquestration de personnes sans défense ».

6. Israël a le droit de séquestrer, à n'importe quelle heure et n'importe où, autant de Palestiniens et de Libanais qu'il lui plaira. Le chiffre actuel tourne autour de dix mille, parmi lesquels 300 sont des enfants et mille sont des femmes. Il n'est pas nécessaire de fournir la moindre preuve de culpabilité. Israël a le droit de garder en détention indéfiniment des prisonniers, même si ceux-ci sont des personnalités démocratiquement élues par les Palestiniens. On appelle cela « emprisonnement de terroristes ».

7. Quand on mentionne le mot "Hezbollah", il est obligatoire d'ajouter dans la même phrase : « soutenu et financé par la Syrie et par l'Iran ».

8. Quand on mentionne « Israël », il est catégoriquement interdit d'ajouter : « soutenu et financé par les Etats-Unis ». Cela pourrait donner l'impression que le conflit est inégal et que l'existence d'Israël ne court aucun danger.

9. Dans les informations concernant Israël, il faut toujours éviter qu'apparaissent les locutions suivantes : « Territoires occupés », « Résolutions de l'ONU », « Violations des Droits de l'Homme » et « Convention de Genève ».

10. Les Palestiniens, comme les Libanais, sont toujours des « lâches » qui se cachent au milieu d'une population civile qui ne les aime pas. S'ils dorment chez eux, avec leur famille, cela porte un nom : « lâcheté ». Israël a le droit d'anéantir, avec des bombes et des missiles, les quartiers où ils dorment. Cela s'appelle : « des frappes chirurgicales de haute précision ».

11. Les Israéliens parlent mieux l'anglais, le français, l'espagnol ou le portugais que les Arabes. C'est pourquoi ils méritent d'être interviewés plus souvent et, donc, d'avoir plus souvent que les Arabes l'occasion d'expliquer, au grand public, les règles ci-dessus pour la rédaction des nouvelles (règles 1 à 10). On appelle cela « la neutralité journalistique ».

12. Toutes les personnes qui ne sont pas d'accord avec les susdites Règles sont, et il faut que cela se sache, des « terroristes antisémites hautement dangereux »


source : "sinpermiso.info"

Commenter cet article

A
salut Diablo,je me suis permise de mettre ce très bon texte sur Réveil (avec le lien de ton site)bisouilles fraternellesAstrée
Répondre
J
M'en fout moi de ce que certains disent de moi.Je suis suffisamment malin pour pas me mettre là où ils voudraient que je sois.
Répondre