Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par DIABLO


Vous lirez ci-dessous , l'intégralité de l'intervention préparée par André Gerin, Maire de Vénissieux, Député du Rhône  pour le Conseil national du PCF du 7 février dernier. Malheureusement, il n'a pu s'exprimer que trois minutes environ et du se contenter d'une explication forcément sommaire.
Je suis en désaccord total avec le rapport de Jean-Marc Coppola à propos de la campagne électorale européenne. Le front de gauche va participer à la confusion, à la dilution du PCF dans le prolongement des collectifs antilibéraux qui ont abouti au résultat des présidentielles, à notre marginalisation.
C'est la confusion politique et idéologique la plus totale.
Comment peut-on être pour l'Union européenne et pour changer la vie ? Comme peut-on prétendre se servir de l'Union européenne comme un levier positif pour combattre la politique de Nicolas Sarkozy ? Cela ne manque pas de sel !
L'Union européenne, c'est une superstructure qui impose un traité constitutionnel en violation des choix de plusieurs peuples, dont les Français ! Le carcan de Maastricht, la commission de Bruxelles, le marché unique, c'est cela l'Union européenne. Comment s'étonner que la perception qu'ont les peuples de l'Union européenne soit la grande désillusion. Allons-nous rejoindre le camp de ceux qui affirment contre vents et marées que les peuples ont tort ?
L'union européenne c'est :
- Nivellement par le bas (acquis sociaux et démocratiques, services publics)
- Dumping social
- Arrogance des élites
- ... Et rejet global des peuples !
Où est le bilan de l'Union européenne, au niveau social, économique, politique ?
Rien de sérieux, d'essentiel n'est dit dans le rapport du Conseil national :
- Chômage de masse,
- Paupérisation de millions de familles, de femmes et d'enfants,
- Abstention des peuples (le rejet du capitalisme)
- Vote extrême - droite (la gangrène).
Il faut dire non à cette Union européenne, comme nous disons non à Nicolas Sarkozy, non à son bilan à la présidence européenne (pas un mot dans le rapport). Est-ce que l'on peut parler d'un autre modèle de développement que le capitalisme en France et en Europe ? Serait-ce un sujet tabou ? J'ai l'impression que l'on veut tourner la page du référendum du 29 mai 2005.
Est-ce que ce vote NON au traité constitutionnel fait toujours partie de notre fierté politique ?
- Un vote NON positif,
- Un vote NON de résistance
- Un vote NON de construction
Allons-nous rejoindre le camp de ceux qui veulent escamoter le vote populaire, majoritaire de millions de Français en leur disant droit dans les yeux que le référendum était un coup pour rien ? J'observe, à ce propos, les non-dits du rapport. Il y a un grand besoin de clarification idéologique. Dire que les décideurs politiques et économiques sont irresponsables dans le premier paragraphe du document du Parti de gauche européen reviendrait à dédouaner les choix politiques, économiques de ces trente dernières années alors qu'ils en sont les responsables et coupables.
C'est bien cela la réalité de l'Union européenne que l'on essaie de nous présenter comme une institution positive, tout en essayant de présenter comme anti-européens ceux qui la dénoncent.

Aucune esquisse n'est proposée pour un autre modèle de croissance économique, de développement de l'Europe, pour porter une perspective historique du socialisme et du communisme et rompre avec le modèle de croissance du capitalisme du désastre porté par l'Union européenne comme fer de lance.

André GERIN
ce texte a été initialement publié sur le blog "Réveil Communiste"


Commenter cet article

P
Une seule solution pour les communistes : se ranger derrière le panache rose de Gayssot le liquidateur diluant, qui conserve, LUI, ses entrées et ses tribunes à l'huma qui n'est plus "L'HUMANITÉ"!
Répondre