Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

L'union de la Résistance, l'actualisation du programme du CNR : exemples pour bâtir l'union du peuple de France ?



L'Arc Républicain de Progrès organise un colloque qui se tiendra à Paris le 30 mai 2009 sur le thème de l'actualité du programme du CNR, de la Résistance, de son esprit et de son rassemblement patriotique, républicain, démocratique et de progrès social.

Bien que la date de ce colloque se situe à une semaine de l'élection européenne, celle-ci n'en sera pas le thème central. D'autant qu'aucune liste ne s'est déclarée favorable à l'affranchissement de la France par rapport à l'Union Européenne non réformable, pour lequel milite l'ARP.

L'Arc Républicain de Progrès a pour objectif de contribuer à la construction d'un rassemblement populaire, découlant de la situation concrète du peuple-nation et destiné dans une dynamique de lutte, à devenir majoritaire. Cette démarche d'union du peuple de France, réaliste, moderne et crédible, ne saurait être assimilée à une énième version de la stratégie dite d'union de la gauche. Ce front républicain de résistance, d'alternative progressiste, populaire et patriotique, est bien plus largement rassembleur, potentiellement majoritaire. De plus, par nature il est dépourvu des contradictions de celle-ci.

La vie a démontré, en effet, le caractère délétère et illusoire de l'union de la gauche en raison d'une part, de son caractère réducteur mais aussi d'autre part, parce qu'elle est basée sur un programme commun qui, dans la réalité, est celui des européistes, maastrichtiens et atlantistes, néo-libéraux ou sociaux libéraux. Cette démarche politique prétendument de gauche, entend en les dévoyant, unir des forces prêtes à résister sous la domination des nouveaux collaborateurs qui acceptent la vassalisation de la France. Elle s'est traduite, comme les Français en ont fait l'expérience, à travers l'alternance au pouvoir des politiciens professionnels de l'UMPS-MODEM, par la dictature de l'Union européenne - outil vassalisé du grand capital mondialisé, par la négation de la souveraineté populaire de la démocratie, ainsi que par une régression sociale généralisée.

L'Arc Républicain de Progrès fonde sa démarche républicaine, patriotique et de progrès social sur l'analyse concordante des organisations et des militants qu'il rassemble. Ceux-ci considèrent que le programme du Conseil National de la Résistance représente l'énonciation la plus limpide des principes du régime politique et de progrès social qui est à nouveau nécessaire et possible pour la France d'aujourd'hui.

En effet, le mouvement social et la lutte du monde du travail -plus généralement, celle du peuple dans son immense majorité, confronté au pouvoir de la finance mondialisée et euro-atlantique- sont à nouveau inséparables de la reconquête de la souveraineté populaire et de l'indépendance nationale.

L'ARP souhaite la réactualisation du programme du CNR, ce document historique dont les idées fondatrices s'avèrent, dans la situation de crise globale que nous vivons, d'une grande modernité. Cette actualisation pourrait accompagner la définition collective et pluraliste d'une démarche politique alternative, républicaine, patriotique et sociale, de rassemblement, conforme à l'intérêt du peuple et de la nation à la reconquête de leur souveraineté et de la démocratie.

L'ARP est conscient que d'autres organisations, personnalités et militants représentant des sensibilités diverses se réfèrent de plus en plus à l'exemple de la Résistance et au programme du CNR. Il apparaît donc urgent que ces forces convergentes dans le domaine des idées puissent se rencontrer pour bâtir ensemble une dynamique unitaire.

Face à une crise mondiale majeure qui va affecter très durement la vie quotidienne de nos compatriotes et accentuer la misère et l'injustice sociale. Face à un président et à une classe politique totalement incapables d'apporter une solution quelconque à cette crise compte tenu de l'idéologie ultra-libérale qui les inspire et qui est précisément un facteur majeur de cette crise, il nous appartient de créer une véritable force alternative susceptible de redonner l'espoir a notre peuple. Il importe à cet effet de mener ce combat non seulement pour notre pays, mais également en totale solidarité avec tous ceux qui, de par le monde, luttent actuellement en faveur de la liberté, de l'égalité et de la fraternité des peuples, pour la paix, la justice sociale et refusent l'écrasante hégémonie de l'empire américain.

source : « comité valmy »



Commenter cet article