Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

FÉDÉRATION  SYNDICALE MONDIALE   

                               

 (soutenue par l'antenne française FSM)

Tous  les révolutionnaires de la lutte des classes et de masse, on le devoir de se réunir autour de cet appel lancé  par la Fédération Syndicale Mondiale



Le 1er avril, mobilisation internationale des travailleurs et des forces progressistes du monde, exigeant le paiement de la crise par ceux qui l'ont généré et non pas par les travailleurs et les peuples qui sont victimes du néolibéralisme.

La Fédération Syndicale Mondiale (FSM) lance un appel auprès du mouvement syndical et des organisations progressistes du monde pour réaffirmer les résolutions de la conférence syndicale qui s'est tenue à Lisbonne les 15 et 16 Décembre 2008. Une de ces résolutions a été la mobilisation et la lutte au niveau international pendant la Journée d'Action le 1er avril.

-La classe ouvrière et les peuples du monde, victimes des politiques anti-ouvrières, exigent de profonds changements, de construire, de consolider et de défendre les intérêts politiques, économiques et sociales alternatives au capitalisme et au modèle néolibéral de la mondialisation.

- Seule l'action unie des travailleurs et des forces progressistes dans le cadre des principes de la  lutte des classes peuvent prévenir l'exploitation et le travail précaire.

- Pour la répartition de la richesse, pour de meilleurs salaires.

- Contre le travail des enfants.

- Plus de mises à pied des travailleurs ; défense des droits sociaux et du travail.

- Réduction des heures de travail sans réduire les salaires ; renforcement des syndicats.

- Nous luttons contre toutes les formes de discrimination contre les femmes, les jeunes, les immigrants, etc... pour l'égalité des chances.

- La nationalisation des banques et d'autres secteurs stratégiques comme l'énergie ; la souveraineté alimentaire sous contrôle social.

- L'arrêt immédiat des guerres, plus de fonds pour l'OTAN et les armes militaires. L'argent doit être investi dans le secteur de la production pour la création d'emplois et le développement des peuples.

- Plus de répression et d'assassinats de dirigeants syndicaux et de militants sociaux.

- Pour l'arrêt immédiat de l'occupation militaire et le retrait inconditionnel des troupes étrangères de l'Irak, la Palestine et autres territoires arabes occupés et l'Afghanistan.

- Pour le plein respect de la souveraineté et l'autodétermination des peuples.

Unissons nos forces et nos voix pour la mobilisation de la lutte pendant la journée d'action du 1er avril,
Les syndicats et les organisations sociales dans leurs pays, régions et lieux de travail respectifs, peuvent ajouter leurs revendications à l'appel de la FSM.
Organisons des actions sur les lieux de travail et dans les branches professionnelles.

Le 1er avril, chaque syndicat peut choisir son mode d'action.
Unissons-nous tous pour l'action de lutte LE 1er AVRIL

Contact, adhésion : Cliquez ICI


Commenter cet article