Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

pcf-logo1Le 36ème congrès du PCF aura lieu du 7 au 10 février 2013, à Aubervilliers. Le conseil national du PCF, le "parlement" du parti, élu lors du dernier congrès a adopté une base commune de discussion. Un espace congrès a été ouvert sur le site du PCF qui permet à tous ceux qui le soutaitent de présenter leur contribution.

Les sensibilités qui souhaiteraient présenter un texte alternatif à celui de la direction ont jusqu'au 17 novembre pour le faire. Dans les statuts de notre parti, pour présenter un texte alternatif, une tendance doit obtenir 200 parrainages de militants à jour de leur cotisation issus d'au moins dix départements. Pour l'instant, deux "tendances", qui avaient déjà présenté chacune leur texte alternatif lors du 34ème congrès ont préparé des textes alternatifs, mais le rapport des forces reste en faveur de la direction du PCF : au dernier congrès, la base commune de discussion proposée par la direction avait obtenu 60 % des voix des adhérents contre 40 % pour les deux textes des deux tendances oppositionnelles.

- Les amis d'André Gérin, qui s'appuient sur la section de PCF de Vénissieux alliés à la Gauche Communiste, le mouvement du conseiller général d'Aubervilliers, Jean-Jacques Karman avaient présenté en 2008 un texte intitulé "Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps". Ce texte alternatif "orthodoxe" très critique vis-à-vis de l'UE et de l'euro et opposé à toute liquidation du PCF avait obtenu 24 % des voix et avait fait de très bons résultats dans le Pas-de-Calais. Pour le 36ème congrès, les initiateurs de ce texte regroupés en réseau ont publié un nouveau texte intitulé "Unir les communistes pour un PCF de combat, marxiste, populaire et rassembleur".  Ils appellent à faire un bilan critique du Front de Gauche. 

Hervé Poly faisait partie des signataires du texte du réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" lors du congrès de 2008. Pour le 36ème congrès, le secrétaire fédéral du PCF a annoncé sur son blog qu'il ne parrainerait pas de texte alternatif, mais qu'il voterait pour le texte "Unir les communistes pour un PCF de combat, marxiste, populaire et rassembleur" qui lui correspond le mieux.

- La Riposte a également préparé son texte alternatif. Comme on le sait, La Riposte est la section française de la TMI, la Tendance Marxiste Internationale, une organisation trotskiste présente dans plusieurs pays dont les sections nationales sont constituées en tendance au sein des partis communistes ou des partis travaillistes quand il n'y a pas de parti communiste. Les militants de La Riposte considèrent que les révolutionnaires doivent être au PCF et pas dans des partis d'extrême gauche coupés de la population type LO ou NPA. En 2008, leur texte "Renforcer le PCF, renouer avec le marxisme" avait obtenu 15 % des voix. Ils présentent cette année un texte alternatif intitulé "Combattre l'austérité, en finir avec le capitalisme".

Sur leur site internet, on trouve une critique argumentée du texte de la direction ainsi qu'une critique du texte alternatif concurrent.

En 2008, j'avais signé le texte de La Riposte avec plusieurs camarades de la section d'Hénin-Beaumont après avoir invité à deux reprises leur dirigeant et conférencier, Greg Oxley, à venir animer des conférences de formation des adhérents dans notre section. Nous avons été à nouveau sollicités par La Riposte pour signer leur texte alternatif et Yves Mascarte, membre du comité de section de notre section l'a fait ainsi que plusieurs camarades de la section d'Arras.

Fin novembre, les différents textes seront envoyés aux adhérents du parti qui auront à voter dans chaque section les 14 et 15 décembre. Ensuite, toutes les sections tiendront leur congrès de section au début du mois de janvier 2013. Ce sera l'occasion d'élire un nouveau comité de section et un nouveau secrétaire de section pour les trois ans à venir. Les congrès départementaux auront lieu 26 janvier au 3 février et éliront le nouveau comité fédéral et le secrétaire fédéral ainsi que la délégation pour le congrès national d'Aubervilliers.

Pour ma part, après y avoir réfléchi, j'ai signé le texte alternatif "Unir les communistes pour un PCF de combat, marxiste, populaire et rassembleur". La base commune de discussion, plus lyrique et objectivement meilleure que le texte du dernier congrès me laissait quand même sur ma faim.

Les deux textes alternatifs appellent tous les deux au renforcement du PCF et à ne pas se laisser dissoudre par le Front de Gauche, à un programme plus révolutionnaire, à un retour à un discours de classe. Ce qui les distingue est avant tout la position sur le protectionnisme et l'UE. Internationaliste, La Riposte voit dans le texte du réseau Faire vivre et renforcer le PCF une dérive protectionniste et nationaliste qui entraînerait en rétorsion d'autres mesures protectionnistes de la part de nos concurrents. Les discussions aux portes des usines et la lecture de Fakir et du dernier bouquin de François Ruffin sur cette question m'ont fait évoluer. Je ne sais pas si l'analyse de La Riposte est théoriquement plus juste, mais elle n'est pas comprise par les ouvriers. Après réflexion et sans que ça n'enlève rien à la sympathie que je peux avoir pour l'équipe de La Riposte, j'ai donc préféré signer le texte "Unir les communistes pour un PCF de combat, marxiste, populaire et rassembleur".


David NOËL

Source : blog du PCF D'Hénin-Beaumont


Commenter cet article