Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par eldiablo

Pétition à signer et faire signer
APPEL NATIONAL
MA VOIX POUR LA PALESTINE
*

Une société sans Droit est une société en péril. Le droit, qu’il s’agisse des droits de l’Homme ou du droit international, est universel. Il est censé s’appliquer de la même manière pour tous les hommes, toutes les femmes, pour tous les peuples. Mais aujourd’hui c’est le droit du plus fort qui se substitue au principe d’égalité devant la loi, quand de nouvelles lois ne sont pas édictées pour servir les intérêts des plus puissants.
Le sort infligé au peuple palestinien est caractéristique du deux poids, deux mesures qu’on voudrait nous faire avaliser dans tous les domaines. Une occupation de la Palestine qui dure depuis des décennies, une répression d’une brutalité inouïe face à toute velléité de résistance à la constante dépossession, et une impunité totale garantie à l’oppresseur et au terrorisme qu’il exerce sur un peuple tout entier.
C’est pourquoi, à l’aube d’échéances électorales présidentielles et législatives importantes en France, il nous apparaît primordial que les candidats et candidates qui réclament nos voix s’expriment clairement sur cette question centrale du droit du peuple palestinien à l’autodétermination, à vivre en paix et en sécurité sur sa terre. Ils doivent se prononcer publiquement sur l’application de l’ensemble des résolutions des Nations Unies, sur la suspension des accords UE-Israël votée par le parlement européen en avril 2002, sur le démantèlement du mur d’annexion réclamé par la Cour internationale de justice de la Haye le 9 juillet 2004 et sur l’envoi d’une force de protection du peuple palestinien.
Personnellement, je ne voterai que pour des candidats et candidates qui luttent contre toutes les formes de racisme et d’exclusion, et qui s’engagent, s’ils sont élus, à faire cesser immédiatement toute collaboration militaire et économique avec l’Etat d’Israël tant que celui-ci continuera à occuper et annexer des territoires qui  ne  lui  appartiennent pas et à martyriser tout un peuple.

Car la paix dans le monde passe par la justice, c’est-à-dire la garantie de liberté et de sécurité pour TOUS.
 

Commenter cet article

makhno 02/12/2006 16:59

Sans justice, il n'y a jamais de pardon ni de paix durable.
Cela fut vrai pour la Shoah, c'est aussi vrai pour la Palestine. Les vrais amis d'Israël ce sont ceux qui oeuvrent pour la paix et la justice dans cette partie du monde.
Un état d'Israël assuré de ses droits, aux côtés d'une Palestine enfin reconnue et tout aussi assurée de son futur (y compris économique), voilà la seule solution à ce problème, tant qu'on en restera à savoir qui a commencé et qui a fini, on n'avancera pas.
Cordialement

E.M. 02/12/2006 14:57

A cause du Hezbollah !??! qui ne reconnaît pas l'Etat d'israël !??! Non ?
Il faut la paix ! Pour les peuples !

E.M. 02/12/2006 13:19

Pensons à tous les peuples qui souffrent ! Le peuple israëlien n'est pas à mépriser, si ?
Evitons de choisir notre camp dans cette histoire qui dure depuis trop longtemps et où rien n'est tout blanc ou tout noir !

eldiablo 02/12/2006 13:35

Effectivement il faut penser à tous les peuples qui souffrent, il reste une réalité : le peuple israëlien  dispose d'un Etat, pas le peuple palestinien, pourquoi ?