Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

 fralib04

Les propositions d’amendements
 pour le 50ème Congrès de la CGT
du syndicat CGT FRALIB Gémenos,

Nous proposons 7 amendements, en noir et gras ce que nous proposons de rajouter :

1ère proposition d’amendement sur l’article I.39 :
Les experts du travail, ce sont les salarié-e-s eux-mêmes, ils et elles créent la richesse, ils et elles doivent être en capacité de faire entendre leurs choix. Ils doivent donc en être les propriétaires afin qu’elle soit répartie dans le sens de l’intérêt commun.

2ème proposition d’amendement sur l’article I.55 :
Les « territoires » sont aussi des lieux d’expression de revendications fortes pour « bien vivre et travailler au pays «.

3ème proposition d’amendement sur l’article I.112 :
La CGT fait le choix de l’action pour le progrès social, la réappropriation des moyens de production, d’un mode de production et de répartition des richesses créées par le travail tournés vers la satisfaction des besoins sociaux, seule solution efficace pour sortir de la crise. Dans ce but elle se prononce pour la nationalisation des grands groupes producteurs et distributeurs de richesses.

4ème proposition d’amendement sur l’article II.152 :
Prenant naissance dans le besoin d’exercice de la citoyenneté à l’entreprise, la démocratie sociale n’a sens que dans la construction du progrès social. Sa finalité est de diriger la marche de l’économie dans cette voie. Elle ne doit donc pas être confinée au périmètre de l’entreprise. Le syndicalisme confédéré s’est constitué pour conquérir des normes sociales interentreprises, aux niveaux des branches, et interprofessionnelles, afin d’extraire l’élaboration et l’application des normes sociales de la concurrence économique.

Dans le secteur nationalisé les salariés, par l’intermédiaire de leurs instances élues, font les choix de gestion au service de la collectivité. Pour ce faire ils élisent leur direction à l’instar de ce qui se réalise ailleurs dans le monde en particulier dans les « usines sans patron » de l’Amérique du Sud.

5ème proposition d’amendement sur l’article II.172 :
Il faut réinventer et refonder l’Etat stratège et développeur, c'est-à-dire en capacité d’anticiper les mutations et de mettre en oeuvre des politiques favorisant la cohésion entre les habitant-e-s comme entre les territoires, plaçant l’intérêt général au coeur de ses interventions. La question de la proximité et du développement des services publics est à ce titre incontournable. Cela suppose aussi d’imaginer une nouvelle planification pour donner à l’Etat et aux collectivités les moyens d’une vision prospective fondée sur une évaluation renforcée et des services publics confortés.

Par Etat stratège nous entendons que l’appareil d’Etat soit démocratisé afin d’être au service de la nation et à ce titre serve d’outil aux salariés pour qu’ils deviennent maitres des choix de production et d’échanges.

6ème proposition d’amendement sur l’article II.204 :
La CGT mène depuis dix ans une bataille acharnée pour la défense et le développement des activités industrielles et des emplois, pour une nouvelle conception de l’industrie, des filières et de leur place dans les activités économiques. Elle a réussi à en faire un débat national au point que la reconquête industrielle est devenue un axe des politiques publiques. Reste à gagner sa mise en oeuvre. Les travaux issus de la conférence de Villepinte constituent une référence pour développer nos propositions en matière de développement et de défense de notre potentiel industriel national.

7ème proposition d’amendement sur l’article II.212 :
Développer une politique industrielle, c’est également se placer dans un cadre européen et international pour éviter une division inadmissible du travail en Europe. Certains, comme l’Allemagne, restent encore industriels, d’autres deviennent des économies de services et de tourisme. Cela pose la question d’une politique industrielle à l’échelle européenne, s’inscrivant dans de nouvelles relations entre les Etats, prenant appui sur les droits sociaux et environnementaux, la lutte contre les paradis fiscaux, les coopérations nécessaires entre les pays, qui s’appuient sur le respect des souverainetés nationales et le droit des peuples de décider de leur modèle économique et social. … au service des peuples !

Pour le Syndicat CGT Fralib Gémenos
Son Secrétaire Général
Gérard CAZORLA

Commenter cet article