Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel LeDiablo

impots.jpg

Grâce aux gouvernements qui se succèdent, des groupes privés se constituent des rentes en or sur le dos du peuple.

 

 

Les gouvernements successifs ont bradé le réseau autoroutier au privé. La redevance que versent les sociétés d’autoroutes à l’Etat est seulement de 300 millions d’euros pour 7.6 milliards d’euros de recettes ! Faire les poches des automobilistes ça rapporte !

 

 

Les radars au bord des routes  sont mis en place et gérés par deux groupes privés Atos et Sagem qui empochent des  millions d’euros. 

 

 

Près de cinquante prisons sont  déjà gérés par les groupes capitalistes Bouygues,GDF-Suez (Gepsa ), Sodexo (Siges),

 

 

 

Et l’aéroport de Notre Dame des Landes, si cher au premier ministre ? Les services de l’Etat sont chargés d’exproprier, chassent les opposants, organisent des opérations policières d’expulsion. Tout cela coûte cher… mais à Vinci pas un sou. Mieux encore, une clause impose à l’Etat de payer 80 millions d’euros au même Vinci si l’aéroport n’est pas construit…

 

 

 

Ils appellent cela partenariat public-privé (PPP), en termes clairs cela veut dire : privatisation du service public, car l’Etat concède à de grosses  sociétés capitalistes la mise en place d’une infrastructure comme un aéroport, une prison, un hôpital… qu’il va louer ensuite aux dites  sociétés …Il récupèrera cette infrastructure après plusieurs décennies, c’est-à-dire une fois que celle-ci sera devenue obsolète et qu’il faudra faire des travaux de rénovation.

 

 

L’écotaxe décidée par Sarkozy et qu’Hollande met en œuvre,  est collectée par la société italienne Ecomouv qui ne s’occupe que des recettes. Les procédures qui engagent des dépenses sont  à la charge de l’Etat ! Cette Ecotaxe ne servira pas à améliorer les autoroutes, les voies fluviales, ou les routes secondaires mais servira à remplir les coffres- forts de sociétés privées.

 

 

 

Depuis des années, rien n’a été fait pour développer et améliorer les infrastructures ferroviaires ou fluviales…  le  canal Seine-Nord a été abandonné. Le fret est enterré, un choix délibéré de la SNCF et du gouvernement, situation que dénoncent les cheminots conscients de la casse de leur entreprise. La liaison ferroviaire directe de 32 kilomètres entre la capitale et l’aéroport international Paris-Charles de Gaulle a été attribuée en concession à Vinci (encore lui).

 

 

 

On pourrait continuer cette liste, elle est longue.

 

Depuis des années les gouvernements successifs de droite ou socialiste, ont augmenté les impôts et les taxes payés par le peuple. Ils en ont créé de nouveaux (comme la CSG créé par Rocard Ministre socialiste).

 

 

Dans le budget 2014, sur 280 milliards d’euros de recettes, la seule TVA payée essentiellement par le peuple en  représente… 144 soit 51,31% ! Et ils l’augmentent au 1er janvier prochain !

 

 

Cela ne peut plus durer. La lutte est la seule solution, une lutte de plus en plus ample et forte pour faire reculer le capitalisme et son gouvernement, pour arracher aux forces du capital les milliards qu’ils volent au peuple. Il faut mener la lutte politique contre ce régime capitaliste et tous ceux qui le servent.

 

Source :http://www.sitecommunistes.org/

Commenter cet article