Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel LeDiablo

Plantu-LM01-10-2013.jpg

Plantu et le « gros con » de la CGT

Le dessinateur Plantu traverse une grave crise d’inspiration. Ce qui ne semble pas gêner la nouvelle direction du Monde. Son dessin daté du 1er octobre en « une » du prétendu quotidien de référence assimile un cégétiste à un islamiste, le premier empêchant son épouse d’aller travailler le dimanche chez Castorama pendant que le second interdit à sa petite fille d’aller à l’école. C’est un parallélisme saisissant, dans l’air d’un autre temps. Quand le cégétiste était présenté par les Ligues factieuses avec un couteau entre les dents. Mais à vouloir trop prouver, parfois Plantu s’égare et appuie ici la campagne visant à banaliser le travail du dimanche et à hurler avec les loups médiatiques, de l'Express au commentateur néolibéral de France 2 François Lenglet, toujours prompts à clouer au pilori la CGT.

 

 

Hélas pour lui, Plantu n’est pas Reiser. Son « gros con » de cégétiste ne déclenche pas le rire et inspire même le dégoût, quand le « gros dégueulasse » de Reiser tapait juste. Plantu est un éditorialiste politique assumé. Il a eu parfois le trait mordant mais juste. Avec l’âge, deviendrait-il, lui aussi, un de ces « vieux cons » qui virent à l’extrême-droite ou à la droite extrême, fustigeant dans un même élan les immigrés, les ouvriers débraillés éructant, faisant toujours grève et défilant pour tout et pour rien, les machos phallocrates (nécessairement cégétistes) aussi obscurantistes que les pires islamistes intégristes. Plantu a 62 ans ; grâce aux « gros cons » de la CGT, il a gagné le droit de prendre une retraite bien méritée avant que son trait de crayon ne devienne encore plus bête et plus accommodant avec les idées populistes en vogue.

 

Montreuil,

Le 2 octobre 2013

CGT-journalistes

Source

 

Commenter cet article

Merlin 06/10/2013 13:11


En tout cas le dessin à le merite d'etre clair sur les opinions politiques du monsieur en question.
Quand aux Islamistes, il m'a bien semblé lire quelque part qu'il etait aller chercher un ou deux petits cheques au Qatar ces dernieres anées.
Alors sa haine des Islamistes doit se limiter exclusivement sur les Islamistes mais les pauvres. Les riches eux il sont tout à fait frequentables.
Je ne sais meme pas comment lui ou ceux qui sont habilités à le faire n'ont pas eu honte de publier un dessin aussi grossier...