Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

frondeurs-PS.jpg

Apparatchiks, même « frondeurs », du PS,

la Fête de l’Humanité n’est pas la vôtre !

Parlementaires du Parti « socialiste » qui vous dites « frondeurs » ou « indignés », votre venue à la Fête de l’Humanité est annoncée. Responsables communistes de stand militant à la Fête, nous nous permettons de vous faire part de réalités pratiques et politiques des fois que vous ne les connaissiez pas.

 

Vous êtes bienvenus, comme tout à chacun, à la Fête du journal historique du Parti communiste français, lancée par le PCF en 1929. Vous êtes bienvenus, dans cette manifestation publique, pour vous cultiver, vous distraire, consommer et, en même temps, soutenir financièrement le journal et les organisations du PCF.

 

Nous sommes à votre disposition pour échanger avec vous, plutôt moins qu’avec les autres visiteurs, travailleurs, jeunes, retraités que nous voulons mobiliser politiquement. Vous, nous vous connaissons et n’avons pas d’espoir de vous retrouver dans le camp de la classe ouvrière.

 

Nous imaginons sans mal que les médias retiendront principalement du cru 2014 de la Fête de l’Huma, votre présence. Le mal en reviendra principalement à Pierre Laurent qui vous a invités en vous tendant le tapis rouge. Nous avons l’habitude mais nous ne l’acceptons pour autant. Les années précédentes, comme sans doute cette année encore, votre complice et ancien camarade Jean-Luc Mélenchon tentera, comme le coucou, de faire sa petite publicité lors de notre fête.

 

Sans illusions, nous vous demandons de ne pas en faire trop avec les journalistes. Respectez les militants communistes !

 

En tout cas, en ce qui nous concerne, nous disons clairement que vous ne représentez absolument pas des alliés, même potentiels, pour les travailleurs et les communistes.

 

Nous ne sommes pas de ceux qui ont propagé des illusions sur le programme, inféodé à l’Union européenne et au patronat, de Hollande en 2012. C’est votre référence, comme si vous ne saviez pas ce qui allait suivre ! Nous ne sommes pas de ceux qui, comme vous, s’affairent à préparer de nouvelles illusions à « gauche » d’ici 2017, de ceux qui nourrissent et exploitent l’épouvantail de l’extrême-droite pour cela, qui détournent la colère sociale.

 

Nous vous avons combattus lorsque vous avez – notamment – porté en 2013 la loi de flexibilisation du marché du travail, de libéralisation du licenciement (transposition de l’ANI, lorsque vous avez voté comme un seul homme – face aux cheminots en lutte – la contre-réforme ferroviaire en juin 2014, quand vous avez approuvé les guerres impérialistes en Afrique, au Moyen-Orient ou en Ukraine.

 

Nous ne savons que trop que la social-démocratie ne met pas tous ses œufs dans le même panier, notamment maintenant en vue des combinaisons électorales de 2017. Nous savons que vos « frondeurs » répartiront leur voix, lors du vote de confiance à Valls, de façon à ne pas l’entraver tout en ménageant un positionnement de « gauche » ultérieur. Nous laissons l’expertise politique des clans du PS, oscillant de l’aile « droite à l’aile « gauche » selon les circonstances, à l’image de Mme Aubry ou de l’ex-rocardienne Mme Lienemann, aux politologues.

 

Le rassemblement auquel nous travaillons dans les entreprises, les quartiers et les campagnes, c’est celui de ceux qui ont le plus intérêt à combattre le capitalisme et ses effets et à se doter de l’organisation politique pour cela : le Parti communiste. Un PCF fort contre le capital et le patronat, sur des bases de classe, des propositions de rupture, c’est aussi la condition de l’essor réel des « valeurs de gauche » dans l’ensemble de la société. Quand le PCF est fort, avec tout ce qu’il représente, la social-démocratie, même la plus hypocrite le courtise.

 

Nous remarquons, que vous considérez, à raison, la Fête de l’Humanité comme l’événement politique de masse le plus marquant de la rentrée.

 

Donc, amusez-vous bien à la Fête cette année et remerciez-nous ! C’est toujours grâce aux militants communistes qu’existe la plus grande et la plus belle fête politique de France.

 

Corinne BECOURT, secrétaire de la section du PCF de Saint-Quentin, responsable du stand de Saint-Quentin, Emmanuel DANG TRAN, secrétaire de la section du PCF de Paris 15ème, membre du Conseil national du PCF, responsable du stand de Paris 15ème, Eric JALADE, secrétaire de la Fédération du PCF du Tarn, membre du Comité national du PCF,Cyril MORLOT, secrétaire de la Fédération du PCF de la Haute-Saône, responsable du stand de la Haute-Saône.

 

source : vive le pcf 

Commenter cet article

T
<br /> "Frondeurs, mon c...!" dirait Zazie. 5ème colonne et bonne conscience des traîtres du PS, oui!<br />
Répondre