Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par DIABLO

Communiqué du Parti communiste portugais (PCP)

pcppotugal.jpgOn marque cette année le dixième anniversaire des attentats du 11 septembre contre les tours du World Trade Center, qui ont coûté la vie à plusieurs milliers de citoyens nord-américains et que le PCP a condamné sans équivoque, dès la première heure.

Alors que dix ans sont passés depuis ce crime terrible contre le peuple des États-Unis, la réalité démontre clairement que – vérifiant les mises en garde du PCP – les attentats du 11 septembre ont été utilisés par l'impérialisme, et en particulier l'impérialisme nord-américain, pour déclencher une escalade de guerre et d'agression visant à imposer sa domination planétaire, à contrôler les principales ressources énergétiques mondiales et à favoriser les intérêts et les profits du grand capital.

Sous le prétexte de la « lutte contre le terrorisme » et de la « sécurité des États-Unis » furent envahis et occupés des pays souverains, causant des centaines de milliers de morts, des millions de réfugiés et des désastres humanitaires et civilisationnels d'une ampleur tragique. Furent créés des camps de concentration et un réseau mondial de prisons secrètes, à la marge des systèmes judiciaires et légaux. Fut justifiée et encouragée la torture. On a propagé le racisme et l'intolérance, favorisant la montée de forces d'extrême-droite et xénophobes. Sous couvert de la « lutte contre le terrorisme », se sont développées des théories racistes dont un exemple marquant est la théorie du « choc des civilisations » avec les conséquences que nous voyons désormais.

La paranoïa sécuritaire déclenchée sous le prétexte des attentats du 11 septembre 2001 a également servi à la diffusion de la fausse dichotomie sécurité/liberté avec l'adoption de législations restreignant et prévoyant la suspension des droits démocratiques. Elle est venue à l'appui de l'approfondissement de la militarisation des relations internationales, dont sont particulièrement l'expression l'augmentation exponentielle des budgets militaires ; le développement de nouvelles armes plus puissantes, y compris de destruction massive ; l'instrumentalisation du Conseil de sécurité des Nations unies, le mépris pour le Droit international et pour la Charte de l'ONU ; le renforcement de l'OTAN comme organisation globale offensive, bras armé des principales puissances impérialistes et aussi la militarisation en phase d'accélération et d'aggravation de l'Union européenne, s'affirmant de plus en plus comme une puissance impérialiste, interventionniste et avec des ambitions de domination mondiale.

Le Portugal a également participé activement à l'offensive de l'impérialisme déclenchée sous prétexte des attentats du 11 septembre. Dans les dix dernières années, la tendance à la soumission totale aux intérêts et aux ordres de l'OTAN s'est approfondie dans un mépris patent de la Constitution de la république portugaise, notamment de son article 7. Le sommet de la guerre aux Açores, la participation des forces militaires et policières portugaises dans l'occupation de l'Irak et de l'Afghanistan, la participation du gouvernement portugais au crime qu'ont constitué les « vols de la CIA », la réalisation du sommet de l'OTAN au Portugal qui a adopté un « nouveau concept stratégique » encore plus agressif, le soutien du Gouvernement portugais au crime commis contre le peuple Libyen, sont, entre autres, des exemples éclairants d'une politique étrangère portugaise contraire aux intérêts nationaux et aux valeurs de la paix, de l'amitié et de la coopération entre les peuples.

Comme le PCP en avait averti, le changement de président à la tête des États-Unis n'a pas changé la réalité des événements du post-11 septembre, en dépit d'un changement dans le discours et d'une alliance plus étroite avec les puissances impérialistes européennes. Les guerres en Irak et en Afghanistan se poursuivent avec l'Administration Obama, ce dernier pays ayant même été le théâtre d'une nette escalade dans les effectifs des troupes d'occupation. La barbarie impérialiste s'est maintenant tournée vers la Libye, et menace la Syrie, l'Iran et l'Algérie ainsi que d'autres pays. Le camp de concentration de Guantanamo est toujours en place. Le «  Patriot Act » et d'autres législations d'exception profondément anti-démocratiques, aussi. Se sont intensifié les manœuvres d'agression, de subversion et de terrorisme d’État de la part des puissances impérialistes.

Il est particulièrement choquant et révélateur de sa nature criminelle que pour le dixième anniversaire du 11 Septembre, l'impérialisme soutienne de nouveau, en Libye et dans d'autres pays, des terroristes liés au fondamentalisme islamiste, y compris des groupes qui sont sur la liste des organisations terroristes élaborée par le Département d’État des États-Unis lui-même. Le terrorisme ne cesse pas d'être, juste parce qu'il est parrainé par les États impérialistes.

L'agressivité et le bellicisme impérialistes vont de pair avec la violente offensive contre les conditions de vie et de travail des peuples, dont l'offensive des centres de commandement de l'Union européenne contre les peuples de l'UE est un exemple significatif. Le PCP met en garde contre les énormes dangers pour la paix mondial résultant de l'agressivité d'un impérialisme en profonde crise économique – dont il ne sait comment sortir – et en déclin relatif face à de nouvelles puissances émergentes.

Le PCP estime qu'il est urgent de mettre en échec l'escalade de guerre et de violence, qui menace de porter l'Humanité à de nouvelles catastrophes. Au moment où on marque les 10 ans d'un terrible crime sur lequel une explication incontestable, les réels contours et les responsabilités restent encore à établir, le PCP appelle les travailleurs et le peuple portugais à redoubler d'efforts dans leur lutte pour la paix, contre l'impérialisme et ses guerres, les agressions et les ingérences, contre l'OTAN, contre toutes les formes de terrorisme, y compris le terrorisme d’État.

Traduction AC

Source : « Solidarité Internationale PCF »

Commenter cet article