Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

abauzit1.png

Le Front National n’est pas un parti fasciste, il est Emmanuel Goldstein

Par Adrien Abauzit

 

« Pendant toutes les années du mitterrandisme nous n’avons jamais eu face à une menace fasciste, donc tout anti fascisme n’était que du théâtre. Nous avons été face à un parti, le Front national, qui était un parti d’extrême droite, populiste à sa façon. Mais nous n’avons jamais été dans une situation de menace fasciste, même pas face à un parti fasciste. »

Ces mots sont ceux de Lionel Jospin.

Si celui qui les a prononcés n’avait pas fait partie de la gauche officielle, il aurait eu à faire face à l’accusation de compromission avec le fascisme et le racisme. Mais tout le monde le sait, Lionel Jospin à raison.

 Le Front national n’a permis qu’à certains bobos de passer pour des héros qu’ils n’étaient pas.

Mais si le Front national n’est pas un parti fasciste, pourquoi la lutte contre sa personne a été à ce point mise en avant, pour ne pas dire béatifiée, par les perroquets de la presse ?

Pour la simple raison que pointer du doigt le Front national comme danger officiel permet de mieux masquer les réelles forces d’asservissement de la société française : oligarchie financière, Union européenne, sociétés occultes, sous culture mercantile anglo-saxonne. Le rôle qui a été attribué au Front national dans la société française est similaire à celui qui a été attribué à Emmanuel Goldstein dans la société d’Oceania décrite dans 1984 (le livre culte de Georges Orwell, Ndlr).

Le Front national permet d’éviter que soient posées les bonnes questions. Ainsi, les candidats à la présidentielle de 2012 évoquent tous leur envie de lutter contre Marine Le Pen. En revanche, aucun n’a déclaré vouloir lutter contre l’oligarchie.

Il existe des gens au Front national pour se réclamer du statut de militants « antisystèmes ». Contrairement à ce que ces derniers peuvent penser, loin de vouloir marginaliser le Front national, le « système », pour reprendre leur mot, a besoin de lui en tant que qu’épouvantail officiel. Le FN a été l’instrument consentant d’une stratégie de diversion. Il est un élément clés du système. Sans lui, la mascarade libérale-libertaire ne tiendrait pas.

C’est pourquoi voter pour le Front national n’est pas un acte de dissidence. Ce n’est pas un bras d’honneur fait au « système ». C’est déverser sa colère là où le système a prévu et voulu qu’elle soit déversée. Le FN sert à neutraliser la colère du peuple.

 Le fait que Marine Le Pen et Bruno Gollnisch ont voté au Parlement européen pour la résolution ayant pour objet la constitution d’un marché transatlantique, ce qui va à l’encontre de tous leurs engagements européens officiels et passés, nous prouve bien que le FN n’est en réalité qu’un soutien de l’esthétique bourgeoise, et qu’il croit autant en la patrie que le PS et la lutte des classes ou l’UMP au général de Gaulle.

 Perroquet de presse et pensées officielle se sont servis du FN pour préserver ce qui leur tient à cœur et cacher au peuple ce qu’il devait légitimement rejeter : la mondialisation néolibérale et tous ses sbires.

Adrien Abauzit

A propos de l’auteur, lire « Né en 1984 », l’indispensable livre d’Adrien Abauzit

Source : « Mecanopolis »

Commenter cet article

caroleone 25/04/2012 14:08


Je viens jeter une poignée de gros sel sur ton blog Diablo, j'aime pas voir cette croix noire là haut !


( Bien évaluer le côté satirique de ce commentaire !)


 


Amitiés


 


caroleone


 


 





 


 





 





 


Voilà, je me sens mieux pour rêver !!


 


 

DIABLO 25/04/2012 14:53



Je partage ton point de vue Caroleone. Il reste que je publie (hors les propos insultants, racistes et diffamatoires) tous les commentaires qui me sont
adressés. A une exception près il est vrai, je veux parler de ceux de certains mammifères omnivores forestiers...Mais là j'ai mes raisons.


avec toute mon amitié,


Diablo 



L’Etendard 25/04/2012 00:11


Ce texte est intéressant, même si je n'en partage pas le contenu. La conclusion est qu'il fallait s'abstenir à la Présidentielle, ce qui est précisément ce que j'ai fait.


Cependant même si Marine Le Pen n'est pas au dessus de toute critique, sa candidature et celle de Nicolas Dupont Aignan étaient les deux seules candidatures anti-mondialistes.


Les autres sont soit au coeur du système UMPS, soit sont des satellites de l'UMPS comme Mélanchon, dont le premier mot le soir des résultats a été de s'effacer devant Hollande (Flamby ou "Couille
molle" comme l'appelle chaleureusememt Martine AUbry).